Tag Archives: mobile

Convergence globale pour un futur plus mobile

SCENARII

Convergence globale pour un futur plus mobile

Durant la conférence Highway Africa du 6 au 8 septembre dernier en Afrique du Sud, un atelier organisé en partenariat avec l’Ong Osiwa et l’Unesco décrypte les scénarii de l’avenir en matière de télécommunications

belgium-Iphone.com

belgium-Iphone.com

Où va le monde ? La question mérite d’être posée ; plus qu’avant. Ce au regard des développements et innovations quotidiennes dans le secteur des nouvelles technologies. A ce propos, Jude Mathurine affirme que « le futur est mobile ». En plus de la mobilité, cet enseignant au School of journalism and media studies de l’Université de Rhodes en Afrique du Sud pense que la convergence sera elle aussi partout. Cette vision de l’avenir est développée au cours d’une série d’atelier destinés à certains participants de la dernière conférence Highway Africa à Grahamstown en Afrique du Sud. Dans l’une des salles de l’Africa Media Matrix de l’Université hôte, il illustre son propos à l’aide de chiffres, et d’hypothèses tournées en mini documentaire vidéo. A propos de l’inexorable mobilité, le spécialiste des nouveaux médias relèvent que qu’il y a eu 27 millions de nouvelles lignes fixes dans le monde entre 2002 et 2008. Durant la même période, poursuit-il, 3,1 milliards de lignes mobiles ont été activées.

Jude Mathurine relève aussi que la vente des ordinateurs personnels (Pc) progresse de 16% dans le monde, contre une croissance de 43% pour les ordinateurs portables (Laptop) et leurs modèles miniaturiés (notebooks). L’Afrique n’est pas en reste dans cette progression vers l’usage des mobiles. 28,5 millions de lignes fixes dénombrées en 2007, contre 198 millions de mobiles. Les chiffres vont au-delà de l’équipement et du matériel pour s’intéresser aux habitudes. On apprend ainsi que 30% des accès à Internet en Chine s’opèrent par téléphone. En Jamaïque, plus de la moitié des internautes ont des connexions mobiles. Si les précisions chiffrées sur l’Afrique en général manquent et que bon nombre de politiques gouvernementales ne suivent pas le mouvement, reste que le train est en marche. Car les grandes entreprises du secteur et leurs partenaires rivalisent d’ingéniosité pour conquérir le marché africain sans cesse croissant.

Comme l’observe l’enseignant, cette mobilité s’accompagne d’une convergence globale. La plus apparente selon lui se matérialise par le smartphone, « le téléphone-portable-qui-fait-tout », pour reprendre l’expression d’un humoriste. Avec le temps les constructeurs y concentrent tous les services. En plus de téléphoner et envoyer des Sms, il est désormais possible de se divertir en jouant, en regardant un film ou en écoutant la musique. Plus encore, c’est un outil pour s’informer grâce à la télévision, la radio et le Web. La panoplie de logiciels embarqués offre aux professionnels la possibilité de faire le traitement de texte, l’infographie, toutes sortes de calculs et des opérations financières. C’est ainsi que Iphone, Blackberry, E et N series de Nokia et tutti quanti rendent les postes de radio, les téléviseurs, les consoles de jeux et les ordinateurs de plus en plus obsolètes. Cela entraîne aussi la convergence des industries et des médias, et même des institutions.

Faut-il rappeler le cas Aol-Time-Warner qui fait dans la presse, l’édition, le cinéma, la télévision, la fourniture d’accès à Internet ? Et que dire de la présence des journaux tels que le Time au Etats-Unis et L’Equipe en France ? Ils occupent tous les segments permettant de véhiculer des informations. Et plus gourmand encore est Google qui actuellement teste un service de recherche par Sms en Ouganda. « Convergence is everywhere », observe Jude Mathurine. Mais à quel prix ? Si la convergence est partout, l’enseignant redoute ses effets pervers sur les liens sociaux, la conservation des civilisations… Chaud devant.

Edouard TAMBA

A Gramhamstown, Rsa