Je me dis que …

A propos de la prise en charge des accidentés à Yaoundé

J’accuse les pouvoir publics

La recrudescence des accidents de motos est le fait de l’imprudence des usagers. Mais la capacité des centres hospitaliers à s’occuper des victimes pose un autre problème. Selon les spécialistes de la question, il faut réunir trois conditions pour s’occuper efficacement des victimes d’accidents. Un scanner et une équipe de radiologues, une équipe de réanimation et, un bloc opératoire et des neurochirurgiens. Un peu comme les “trauma-center” aux Etats-Unis. Il se trouve que trois hôpitaux de Yaoundé dépendant du ministère de la Santé publique réunissent ces conditions.

Selon un médecin, le Centre hospitalier et universitaire (Chu) dispose de la meilleure équipe de réanimation. L’Hcy quant a lui a les meilleurs neurochirurgiens, contre un seul pour le Chu. Alors que l’Hôpital général de Yaoundé (Hgy) est de loin le plus fourni en radiologues, et dispose d’un scanner. Mais l’indépendance prononcée de ces institutions entre elles, fragilise la qualité de la prise en charge. Pourtant une meilleure organisation administrative pourrait amener ces hôpitaux à travailler en synergie. Comme les Centres hospitaliers régionaux universitaires (Chru) en France. Comme disait quelqu’un, “on est pas pauvre, juste mal organisé“.

Édouard TAMBA

 

5 thoughts on “Je me dis que …

  1. oyono alain

    salut l’auteur! je viens juste de découvrir votre espace de communication et vos analyses me vont droit au coeur,et j’esper avoir plus d’info notament sur les ECRANS NOIRS ,le lancement du concour de l’affiche de l’ecrans noirs

    Sincères mercis 🙂 Vos compliments me vont aussi “droit au coeur“. Je m’efforcerais de faire encore plus et mieux. Restez connecté
    TAMBA

  2. michel TSEGNE

    Merçi pour cet espace de communication que je viens de découvrir. Félicitation et encouragement à M. TAMBA.
    La synergie est bien un concept que l’état camerounais devrait instaurer dans les hôpitaux public locaux en matière de santé public.
    Il est clair que les services spécialisés des hôpitaux cités par Edouard TAMBA sont complémentaires.
    Nous attendons des annalyse nouveaux sur les bien d’autres thèmes. Merçi.

  3. Aldrich Lee

    Merçi pour cet espace de communication que je viens de découvrir. Félicitation et encouragement à M. TAMBA. La synergie est bien un concept que l’état camerounais devrait instaurer dans les hôpitaux public locaux en matière de santé public.Il est clair que les services spécialisés des hôpitaux cités par Edouard TAMBA sont complémentaires. Nous attendons des annalyse nouveaux sur les bien d’autres thèmes. Merçi.
    +1

Leave a Reply