Category Archives: Documents

Les chiffres du transport aérien au Cameroun de 2011 à 2013

Saviez-vous que 17742 vols en 2013? Comparé à 2012, c’est un croissance de 16,3%. Ce type de chiffre au Cameroun c’est plutôt rare. Du coup, je dis merci à l’Autorité aéronautique civile du Cameroon pour le contenu de son dernier bulletin. On y trouve assez de datails sur les types de vol pour chaque aéroport du pays. Je vous invite à consulter le document ici-bas pour plus de détails:

Je ne saurais sortir de ce post sans interpeller les gars du code et/ou les data journalists. Ca vous dirait pas de vous servir de ces données pour des visualisations plus jolies?

Edouard TAMBA

Emploi: 24labs recherche…

EMPLOI

24labs recherche…

Pour les besoins de ses services au Cameroun, 24Labs recherche des personnes aux compétences suivantes:

Missions

– Organisation et mise à jour d’un annuaire ;

– Veille médias (Presse écrite, radio et Tv) ;

– Veille Web ;

– Agrégation et classement des contenus ;

– Production des contenus ;

– Collecte et traitement des données ;

Profil H/F

– Etudiant (e) issu (e) d’une formation en Communication (Journalisme, Communication des organisations, Relations publiques…) ou en Sociologie;

– Avoir une expérience de l’usage des outils web 2.0 ;

– Avoir entre 21 et 30 ans ;

– Etre disponible, rigoureux et organisé ;

– Maîtrise du français et de l’anglais ;

– Maîtrise des logiciels de traitement des données et de cartographie

– Capacité d’analyse de données statistiques

Les personnes intéressées sont priées de nous faire parvenir leur CV jusqu’au 15 juin 2010 à l’adresse cd AT 24labs.net

Faite suivre s’il vous plaît.

Concours: La police recrute 300 élèves inspecteurs

CAMEROUN

La police recrute 300 élèves inspecteurs

La délégation générale à la sûreté nationale, à travers un concours, va procéder au recrutement de 300 élèves inspecteurs de police. Les détails dudit concours dans le communiqué ci-bas.

ARTICLE 1er.- Un concours direct pour le recrutement de 300 Elèves – Inspecteurs de Police en 1ère année du Centre d’instruction et d’Application de la Police est ouvert le 25 septembre 2010.

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 25 ans au plus au 1er Janvier 2008, et titulaires du Brevet d’Etudes du 1er Cycle, du Général Certificate of Education (O.L) obtenu en trois (03) matières au moins, excepté celle intitulé « RELIGIOUS KNOWLEDGE » à une seule et même session, d’un Diplôme technique (voir annexe) ou de tout autre diplôme reconnu équivalent.

I-     CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES :

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la Sûreté Nationale, notamment :

– Posséder la nationalité camerounaise ;

– Jouir de leur droits civiques ;

– Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité ;

– Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit ;

– Etre reconnu Indemne de toute affection ouvrant droit à un congé de longue durée ;

– Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 mètre pour ceux de sexe masculin ;

– N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code Pénal Camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant la probité ;

– N’avoir pas été exclu d’une Ecole de Police ou d’un Centre de Formation de la Police.

II -CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

ARTICLE 2.- (1) Les dossiers de candidatures seront reçus complets à la Délégation Générale à la Sureté Nationale à Yaoundé, ou dans les Délégations Provinciales de la Sureté Nationale jusqu’au 30 juin 2010 dernier délai.

Ils devront comprendre :

1°- Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbrée à 1 000 francs CFA, datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, spécifiant explicitement :

–          Les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat,

–          Le Département et la Province d’origine du candidat ;

–          Le concours sollicité ;

–          Le centre d’examen choisi ;

–          La langue de composition ;

–          Le numéro de la Carte Nationale d’Identité du candidat ;

–          L’Enumération des pièces jointes  à la demande.

2°- Un reçu de versement de la somme de 26.000 francs CFA représentant les frais de concours et des visites médicales effectué au compte numéro 10.0010686036593560001 33 ouvert à la BICEC dans les guichets spéciaux aménagés dans les locaux de la Police ; lesdits frais peuvent être également versés dans les dix chefs-lieux de Régions ;

3°-Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant au plus de six (06) mois ;

4°- Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité civile compétence ;

5°- Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n° 3) datant de moins de trois (03) mois ;

6°-Un certificat modèle réglementaire de (900 francs CFA) délivré par un médecin de l’administration ;

7°- Une fiche de renseignement avec photo format 4×4 ;

8°- Un certificat de toise régulièrement timbré, conforme aux conditions ci-dessus indiquées ;

9°- Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre de la Fonction Publique ;

10°- Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées ;

11°- Les candidats ayant choisi l’une des spécialités en annexe sont tenus de joindre, à l’appui de leur dossier, le diplôme technique équivalent au concours sollicité.

12°- Une grande enveloppe de format (A4) à l’adresse du candidat, affranchie d’un timbre postal au tarif réglementaire.

(2) Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale sera automatique renvoyé  à son expéditeur.

(3) La liste des candidats autorisée à concourir sera diffusée par la Délégation Générale à la Sûreté Nationale ; cette diffusion seule faisant foi.

III – Les étapes du concours :

Article 3.- Le concours comporte quatre étapes portant respectivement sur un test de présélection, des épreuves écrites, des épreuves pratiques et la visite médicale d’incorporation.

A)- Le test de présélection

Il consiste à soumettre les candidats à une visite médicale et aux épreuves physiques et sportives, préalables aux épreuves écrites. Il se déroulera dans le chef-lieu de la Région où le candidat a déposé son dossier selon le planning et les modalités qui seront communiquée ultérieurement par voie de presse.

B)- Les épreuves écrites :

1- le Centre des épreuves écrites :

Les candidats subiront les épreuves écrites dans le Centres d’examen ouverts dans tous le Chefs-lieux de Régions de la République du Cameroun.

2- Le Planning du déroulement des épreuves écrites :

Les épreuves écrites dont le programme figure en annexe su présent arrêté, se dérouleront selon les horaires ci-après :

DATES NATURES DES EPREUVES COEF DUREE NOTE  ELIMINATOIRE HORAIRE
25/09/10 1ère EPREUVE

COMPOSITION FRANCAISE

5 2H00 06/20 8H00-10H00
2ème EPREUVE

MATHEMATIQUES

OU

EPREUVES TECHNIQUE

4 2H00 06/20 15H00-17H00
25/09/10 3ème EPREUVE

DROIT PUBLIC

3 2H00 06/20 15H00-17H00

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l’heure de la première épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’Identité ». Ils ne devront avoir sur eux aucun papier ou document, les feuilles de composition et de brouillon  étant procurées par l’Administration.

Les épreuves techniques se dérouleront en lieu et place de la deuxième épreuve (mathématiques.)

C)    – Les épreuves pratiques

Les modalités de déroulement des épreuves pratiques de conduite automobile et de musique seront communiquées ultérieurement.

Article 4.- Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du Délégué Général à la Sûreté Nationale.

Article 5.- Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait  à la visite médicale d’incorporation et à l’enquête de moralité.  Ils seront nommée Elèves-inspecteurs de Police en 1ère année au Centre d’Instruction et d4Application de la Police.

La moyenne d’admission est égale à 11/20 sans note éliminatoire et après application des coefficients.

Article 7. – Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français et en anglais.

Yaoundé le 1er juin 2010

P. Le president de la république et par délégation Le Délégué général à la sûreté nationale

EDOU Emmanuel


Concours :La police recrute 1200 élèves gardiens de la paix

CAMEROUN

La police recrute 1200 élèves gardiens de la paix

La Délégation générale à la sûreté nationale organise un concours pour le recrutement de 1200 élèves gardiens de la paix. L’intégralité du communiqué officiel ci-bas, avec les détails sur l’organisation et les pièces à fournir pour le dossier. Bonne chance aux futurs lauréats qui je l’espère ne seront pas que des mange-mil 😀

ARTICLE 1ER : un concours direct pour le recrutement de 1200 élèves –gardiens de la paix en 1ère année du centre d’instruction et d’application de la police est ouvert le 30 septembre 2010.

ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 24 ans au plus au 1er janvier 2008 et titulaires du Certificat d’Etudes primaires et élémentaires, du First school leaving Certificate et d’un Diplôme technique (voir annexe) ou d’un diplôme reconnu équivalent.

I-   CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES :

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la Sûreté nationale, notamment :

– posséder la nationalité camerounaise

– jouir de leurs droits civiques ;

– Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité ;

– être déclaré apte au service actif de jour et de nuit ; être reconnu indemne de toute affection ouvrant droit à un congé de longue durée

– Avoir une taille au moins égale à 1,57mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 mètre pour ceux de sexe masculin

– N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code Pénal camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité ;

– n’avoir pas été exclu d’une Ecole de police ou d’un Centre de formation de la police

II- CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE :

Article 2 : (1) Les dossiers de candidature seront reçus complets à la Délégation générale à la Sûreté nationale jusqu’au 30 juin 2010 dernier délai

Ils devront comprendre :

1°- Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbré à 1.000 francs Cfa, datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, spécifiant explicitement :

–          Les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat ;

–          le département et la Province d’origine du candidat ;

–          le concours sollicité ;

–          le centre d’examen choisi ;

–          la langue de composition ;

–          le numéro de la Carte nationale d’Identité du candidat ;

–          l’énumération des pièces jointes à la demande.

2°- Un Reçu de versement de la somme de 26.000 francs CFA représentant les frais de concours et des visites médicales effectué au compte numéro 10.0010686036593560001   33 ouvert à la BICEC dans les guichets spéciaux aménagés dans les locaux de la police ; lesdits frais peuvent être également versés dans les dix chefs lieux de régions ;

3°- Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant au plus de six (06) mois ;

4°- Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité civile compétente ;

5°- Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n°3) datant de moins de trois (03) mois ;

6°- Un certificat médical modèle règlementaire de (900 francs Cfa) délivré par un médecin de l’administration ;

7°- Une fiche de renseignement avec photo format 4×4 ;

8°- Un certificat de toise régulièrement timbré, conforme aux conditions ci-dessus indiquées ;

9°- Une autorisation à concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le ministre de la Fonction Publique ;

10°- Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées ;

11°- Les candidats ayant choisi l’une des spécialités en annexe sont tenus de joindre, à l’appui de leur dossier, le diplôme technique équivalent au concours sollicité ;

12°- Une grande enveloppe de format (A4) à l’adresse du candidat, affranchie d’un timbre postal au tarif règlementaire.

(2) Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation générale à la sûreté nationale sera automatiquement renvoyé à son expéditeur.

(3) La liste des candidats autorisés à concourir sera diffusée par la Délégation générale à la sûreté nationale, cette diffusion seule faisant foi.

III- LES ETAPES DU CONCOURS :

Article 3 : Le concours comporte quatre étapes portant respectivement sur un test de présélection, des épreuves écrites, des épreuves pratiques et la visite médicale d’incorporation.

A)- le test de présélection

Il consiste à soumettre les candidats à une visite médicale et aux épreuves physiques et sportives, préalables aux épreuves écrites. Il se déroulera dans le chef-lieu de la région où le candidat a déposé son dossier selon le planning et les modalités qui seront communiqués ultérieurement par vois de presse

B)- Les Epreuves  écrites :

1- Le centre des épreuves écrites :

Les candidats subiront les épreuves écrites dans les centres d’examen ouverts dans tous les Chefs-lieux de Régions de la République du Cameroun.

2- Le planning du déroulement des épreuves écrites :

Les épreuves écrites dont le programme figure en annexe du présent arrêté, se dérouleront selon les horaires ci-après

dates Nature des épreuves Coef Durée Note Eliminatoire Horaire
09/10/10 1ère épreuve

Orthographe (Dictée et questions

5 1H00 05/20 8H00-9H00
09/10/10 2ème épreuve

Rédaction

4 2H00 05/20 9H00-11H00
09/10/10 3ème épreuve

Calcul ou épreuve technique (Conduite auto ou musique)

3 1H30 05/20 15H00-16H30

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l’heure de la première épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’Identité. Ils ne devront avoir sur eux aucun papier ou document, les feuilles de composition et de brouillon étant procurées par l’Administration.

Les épreuves techniques se déroulement en lieu et place de la troisième épreuve (Calcul)

C)- LES EPREUVES PRATIQUES :

Les modalités du déroulement des épreuves de conduite automobile et de musique seront communiquées ultérieurement.

ARTICLE 5 : Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du délégué général à la Sûreté nationale.

ARTICLE 6 : Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait à la visite médicale d’incorporation et à l’enquête de moralité. Ils seront nommés Elèves-Gardiens de la paix en 1ère année au Centre d’Instruction et d’Application de la Police.

La moyenne d’admission est égale à 11/20 sans note éliminatoire et après application des coefficients

ARTICLE 7 : Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en francçais et en anglais

Yaoundé le 1er juin 2010

P. LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE et par délégation LE DELEGUE GENERAL A LA SURETE NATIONALE

EDOU Emmanuel

ANNEXE :

Programme du concours direct pour le recrutement de 1.200 eleves-gardiens de la paix

1ère EPREUVE :      ORTHOGRAPHE :

Programme du cours moyen 2ème  année.

1°- Dictée d’une quinzaine de lignes dont la ponctuation, est donnée aux candidats. Ce texte est lu à la cadence normale avant et après la dictée proprement dite.

2°- Trois questions relatives à la compréhension du texte (sens des mots ou d’expression, intention de l’auteur, sentiments exprimés ou provoqués, analyse grammaticale ou logique, conjugaison, etc…)

3°- Les candidats disposent de 45 minutes pour relire le texte et répondre aux questions, la note éliminatoire de 05/ 20 s’applique au total des notes obtenues en dictée et questions.

2e Epreuve :    Rédaction :

Cette épreuve porte sur un sujet de la vie courante :

– Narration d’une scène,

– Description d’un site

– Récit d’un voyage,

– Lettre à un chef d’entreprise, à un Directeur d’Administration, à un parent, etc…

3e Epreuve : Calcul ou Epreuve Technique :

A)    – Calcul :

Programme de la classe de 7ème primaire    OU

B)    – Epreuve Technique

Ens de Maroua : les résultats du 2nd cycle

ENS DE MAROUA

L’intégralité des résultats du 2nd cycle

Communiqué N° 08-0299 Minesup/Ddes du 05 Dec 2008 portant résultats d’entrée ne première année du second cycle de l’Ecole normale supérieure de l’Université de Maroua au titre de l’année académique 2008/2009.

Le ministre de l’Enseignement supérieur communique : sont, sous réserve de la présentation des originaux des diplômes requis, déclarés définitivement admis en première année du second cycle de l’Ecole supérieure de l’Université de Maroua au  titre de l’année académique 2008/2009, les candidats dont les noms suivent, classés par série et par ordre de mérite. Il s’agit de :

Allemand

N° d’ordre       Noms et Prénoms

  1. Koualong Lydie Elianne
  2. Njeugeut Ngassam Ralou Johanne
  3. Tazou Yemeli Ariane
  4. Tchouala Taffou Christelle
  5. Ngomo Ngomsi Nagége
  6. Nanmeni Tchatchoua Dorine
  7. Nguedjip Yankam Gerard Yoyo
  8. Madjeu Emerence
  9. Komle Virginie Blanche
  10. Taponno Tsop Idriss Herve
  11. Djibou Pokam Emiline Rose
  12. Djatheng Boris Sinclair
  13. Medjitio Ntchuissu Blandine
  14. Beyeme Jacques Arsène
  15. Manga Marie Bernadette
  16. Nkonda Olivier
  17. Mbazoa Cécile Julie
  18. Nya Kontcho Kounissi
  19. Adoube Mpele Judith
  20. Chuisseu Gniotchepon Wili Noël
  21. Nyangon Arlette
  22. Djeuga Yannick Flore
  23. Oumarou Mazgalla

ESPAGNOL

N° D’ORDRE                                      NOM ET PRENOMS

  1. Njilie Emmanuel Hilaire
  2. Kammogne Honorine Flore
  3. Olinga Christophe
  4. Bynnha Bina 1 Richard Audifax
  5. Kolat Pegnihe Lily Erica
  6. labou Tchinda Jean Daniel
  7. Tiepme Corine
  8. Mballa Charles Léopold Christian
  9. Yougue Sanwouo Gaelle Stéphane
  10. Kwayep Nana Loîs
  11. Djatang Sakep Mariette
  12. Kaldjonbe René
  13. Njoumba Ntouba Nicole
  14. Mohwelsere Tongue Igor
  15. Affala Bollo Francis Arnaud
  16. Amayang Botagne Olive Diane
  17. Ngo Nlend Thérèse Carine
  18. Kouassomb Justin Jules
  19. Maùimouna Yaya
  20. Tembi Tembi Henriette Marie Sidonie
  21. Bapou IV Joseph
  22. Mekoulou M’assembe Aline
  23. Eboutou Nerliance Marie France
  24. Chetma Sevda
  25. Zamsia né le 00/00 1980 à Kaya
  26. Liman Hamadou
  27. Ndjana Jean Pierre
  28. Nga Balla Pulcherie
  29. Abdouraman Bakary

Liste d’attente

N° D’ordre               Nom et prénoms

  1. Tiwe Kemta Apolinaire
  2. Saha Tamoffo Sylvain
  3. Tamotsop Soanfo Gertrude Dolette
  4. Moumbock A Goufan Simon Valery
  5. Ngo Ngock Marie Mado

ARABE

N° D’ORDRE                Nom et prénoms

  1. Housseini Hamidou
  2. Abdoul Raman Lamine Bah
  3. Nana Ismaila
  4. Souleymanou Abba
  5. Hamanwabi Yaya
  6. Abdoul- Aziz Oumarou

N° D’ordre      Nom et prénoms

  1. Harouna Sina
  2. Ndjouro Mahamat Mahamat

CHINOIS

Néant

ITALIEN

N° D’ordre          Nom et Prénoms

  1. Yepmou Nouguep Eric
  2. Nimpa Temgoua Hermine Patience
  3. Mafogang Takou Lilianne
  4. Mvogo Mbassi Telesphore
  5. Koffeing Kenfack Mylere
  6. Bayeck Mandeng Robert Edouard

Liste d’attente

N° D’ordre       Nom et prénoms

  1. Yepmou Nouguep Eric
  2. Nimpa Temgoua Hermine Patience

PORTUGAIS

Néant

CHIMIE

N° D’ordre         Nom et Prénoms

  1. Doungmene Floriant
  2. Tchakounte Batchankwe Carine
  3. Folefack Henri Gantier
  4. Njiobati Melvin Kiven
  5. Ngoudjou Takougoum
  6. Saha Tchinda Jean Bosco
  7. Temgoua Viviane Carine
  8. Tchuinkam Babette
  9. Dzesse Tekouo Christelle Noëlle
  10. Foka Djomsu Christelle Clerole
  11. Chaptchet Ngasop Josiane
  12. Baran Azock Charlotte
  13. Nkoa Abada Gilles Daniel
  14. Oumar Jean
  15. Savaka Paul
  16. Batala Martin
  17. Wassey Patale
  18. Ndip Sarah Eyong
  19. Choh Mantohmali
  20. Habibatou Zara Oumate
  21. Yakai Fawai
  22. Nrekdai Samuel
  23. Baldata Pascal
  24. Nganenbo Hamadou
  25. Badawe Haoussoumna
  26. Djaowe Pierrea
  27. Bekono Josephine
  28. Tegha Hycienth Fung
  29. Ngo Yede Mispa Rolande Clarisse
  30. Harouna Gado
  31. Ladane André
  32. Ntchep Armel Raymond
  33. Temola Tirmo
  34. Mebenga Avele Madeleine Doris
  35. Denis Kehdinga Sema
  36. Ngono Mbarga Marthe Clarisse
  37. Molandi Tatiana
  38. Batouack Stephane
  39. Mootegue Bampel Yves Didier
  40. Hemle Sotong Simon Pierre
  41. Mbah Peter  Bahcop
  42. Nassourou Moussa Moussa
  43. Mairamou Bassoro
  44. Bidja Abena Marcel Therese
  45. Ebongue Milong Herman Fabryce
  46. Dang Filline
  47. Yomba ngamga Patrick
  48. Zambo Messi Carelle Marcelle
  49. Lim Abongwi Emalda
  50. Ngehdap Maurine Bebe Taise
  51. Ndjock Joseph Junior Le Prince
  52. Bahndumal Salomon
  53. Akangatem Shelly Nzekea
  54. Musongo Balike
  55. Adjoh Giscard
  56. Moffo Seffo Rigobert
  57. Endaman  Thibaut
  58. Nfor Emmanuel Wawa
  59. Mboua Song Martin
  60. Mbock Martin
  61. Chapi Christophe
  62. Ahone Rachel Ngwene
  63. Nganabai Boniface
  64. Sahanegue Pierre
  65. Tamibe Charles

Liste d’attente

N° D’ORDRE    Nom et Prénoms

  1. Touomo Wouafa Marquise
  2. Mandji Tedongo Noffe
  3. Sinzoumbo Vincent
  4. Kadjou Justin
  5. Richard Mfaimboh Eyong

CONSEILLERS D’ORIENTATION

N° D’ORDRE                               Nom et prénoms

  1. Koudapong Tchoffo Linda Estelle
  2. Kamsu Nenpe Judith Merline
  3. Kengne Noumsi Amedée
  4. Mbango Akama Viviane
  5. Zamone Maounde Michel
  6. Haoua Vondou
  7. Tchuentchue Mbonkouoko Rodrigue
  8. Nguetmen Pokam Liliane Flore
  9. Tigotsap Fokeu Adeline  Claire
  10. Amabanabaya Philomene
  11. Abomo Abomo Alexandre Arnaud
  12. Guehoda Bognomo Huguette Laure
  13. Nji Wuning Ache
  14. Matakon Mezhe
  15. Abba Oumarou
  16. Yaya Haman
  17. Houly Dogue
  18. Souleymanou Hassan
  19. A-Icha Ali
  20. Manga Ondigui Eric Silvére
  21. Abah Bidias Alain Steve
  22. Ntolo Rose Basilide
  23. Akam Gladys
  24. Bre Habiba Sonia
  25. Ibrahim Mele
  26. Ngah Nganda Mireille Annie
  27. Messi Ayissi André Barron
  28. Nwene Ruth Dione
  29. Njekang Dieudonné Nkwati
  30. Radaiwa né en 1983
  31. Holdomo Jean
  32. Zamone Maounde Michel
  33. Djorfane Soni
  34. Ankuimb Simonette
  35. Aboubakary Souleymanou
  36. Falang Stève Eric
  37. Ngo Bilong Juliette Aline Sidonie
  38. Kinga Bertila Mayin
  39. Shu Nicholine Bih
  40. Mininamou Martin
  41. Issoufa né le 17/06/1980 à Tokombere
  42. Mballa Abega Salome Hortence
  43. Theresia Obi Ayuk
  44. Medjo Obia Liliane Odette
  45. Mbena Effague Marcekke Marcelle Marie Alphonise
  46. Assanga Antoinette Prudence
  47. Ayissi Kouna Engelbert Eric
  48. Che Eugénie Che
  49. Zamssi Thématieu Cyrille Hyppolite
  50. Ngo Tjilha Emilienne Nicole
  51. Emenkeng Nfafu Marie Louise
  52. Bechem T Baiye
  53. Nana Emane Jacquéline Arlette
  54. Mohamadou Bassirou
  55. Etong Simon Pacome
  56. Nafissatou Abdoulaye
  57. Hassana né le 22/12/1984
  58. Yaya Aboubakar Djaouro
  59. Roukaiyatou Abdoulaye
  60. Houreratou Bala
  61. Balkissou Yaya Aidawa
  62. Ismaila Mamoudou
  63. Mohamadou né en 1978
  64. Moujongue Eboule Amélie Sylvane Chantal
  65. Guy Nzekang Marcel
  66. Ndounga Abbo Germain
  67. Eteme Bella Marina
  68. Elimbi Adonis
  69. Sobnone Isaac
  70. Safiatou Fatima Oumarou
  71. Jeasirane Mbalewa
  72. Mahmoudou Alhadji Oumarou
  73. Mohamadou Djakirou
  74. Abdoul Aziz Youssouf
  75. Nyandong-Na Suzi Edith Mathilde

Liste d’attente

  1. Pagore Emmanuel
  2. Njohyim Herita
  3. Tambuna Violet Takoafon
  4. Ngono Christine Félicité
  5. Pagore Emmanuel

GEOGRAPHIE

  1. Houma Henriette
  2. Nyandal Samuel
  3. Nkale Fabrice
  4. Nkot Benoit Elvis
  5. Akoulou Zeh Meyo Ludovic
  6. Zana Nnaga Cathérine Mireille
  7. Nyam Atchang Laurent
  8. Mintsop Justine
  9. Mangoundje Bondji Mireille Blonde
  10. Hamidou Vallia
  11. Salimou Banaboung Oumarou
  12. Mouaha Ngoubi Joseph
  13. Missongui Erman Patrice
  14. Aguard Mary Brionne Lyse
  15. Moguem Tadie Marie Claire
  16. Totouom Simo Félix
  17. Tchouankap Tchatchoua Nadine
  18. Ngoucheme Loudi
  19. Djouka Kengne Nadine
  20. Ngo Dimbeg Antoinnette
  21. Moukouo Fogue Reine Rosalie
  22. Nlo Manga Adalbert
  23. Zourmba Edouard Oumarou
  24. Sontia Sadate Séverine Agnes
  25. Ader Inde Moise
  26. Ebongue Ndongue Alexandre
  27. Ekoti Betsy Etoh
  28. Nzene Mekontchou Sandrine
  29. Ngo Ngang Njeng Aline
  30. Ganno Tepie Fabius
  31. Douvorou Jean Baptiste
  32. Kainaramsou Djarsoumna
  33. Boulmo Joseph
  34. Yafia Jean Claude
  35. Salihou Saidou
  36. Adokara Ndiadi
  37. Bemeyenguie Boloko Octave
  38. Soumai Houyouk Jacob
  39. Abdoulaye Oumar
  40. Seng Isidor Guillaum
  41. Esambi Véronica Pese
  42. Orock Achale Adéline
  43. Ondoua Aimé Dieudonné
  44. Mboh Valery Mboh
  45. Mdengwe Winefred Asah
  46. Ewauah Akepe Keller

47. Assomo Bessala Edwige

48. Tata Nelson Nfor

49. Tazi Colombus Ngolereh

50. Neh Marilyn Nebane

51. Chiozem Vouffo Merline

52. Oumar Math Marcel

53. Ayissi Bruno

54. Alhadji Mahamat

55. Fouka Palai Odette

56. Aghen Linda Ejanwi

57. Ayong Maximilian Diobe

58. Mfawmor Valerie Mbu

59. Bilounga Marie Sinergy

60. Feukem Tchinda Agnes

61. Nji Clement Bang

62. Nsangu Emmanuel Munvera

63. Ngatsbai Etienne

64. Sombga Jean Jacques

65. Ghranwi Tamilo Nadine

66. Carou Adji Yerima

67. Bilounga Armelle Clemence

68. Kidie Zoua Ismael

69. Bosco Selachi

70. Manhouli Thomas d’Aquin

71. Atud Miterran

72. Etore Sakam Dorine Joelle

73. Nkonglac Isabelle Tchio

74. Ngo Barang Beatrice Gisele

75. Aoudou Hinsia

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

1. Sangon Avom Bienvenu

2. Kooh Jonas Justin

3. Habiba Walere Tebaya

4. Berlin Mesodi Lobbe

5. Viban Elvis Kongnyuy

HISTOIRE

N° d’ordre Nom et prénoms

1. Nouridin Melo

2. Bambe Emmanuel

3. Yangpelda Djorwe Louise

4. Zoli Joseph

5. Damachi Tchoubou

6. Assoura né le 30/06/1984

7. Elang Mbelelz Zacharie

8. Souleimanou né le 23/01/81

9. Douokam Kamga Alain Rucial

10. Samuel Nubila Tita

11. Oyono Jeanne Beatrice

12. Zambo Meka Jean Joseph

13. Boubakary Issa

14. Abass Mohamadou

15. Teboh Greeley Fon

16. Boubakari Mamoune

17. Konai Fidele

18. Nkeh Julius

19. Tchopkeu Ngankam Dieudonné

20. Ongongono Viviane Salomé A.

21. Mariam Ahourloum

22. Zra Teri Antoine

23. Hassana

24. Anaza Digui Joel

25. Fotso Raphael

26. Ndo Gamadyo Zita

27. Warai Jean Baptiste

28. Dikoula Luc

29. Alioum Oumarou

30. Yaya Joseph

31. Bouba Boris

32. Tsanang Kouakouam Nadine V.

33. Tegang Dama Jacques

34. Bougouenou Viginie

35. Baba

36. Tongou Claudine

37. Tamwa Théodore

38. Ada Djarou

39. Owona Maurice Fils

40. Mumfor Joseph Che

41. Nganguele Domba Moussa

42. Fadimatou Yousoufa

43. Enokenwa Arrey Manyor

44. Ngala Elsie Kilang

45. Emelda Eta Takang

46. Kouotou Mfopou Clément

47. Ndjoya Bekemen Cyrille

48. Mohamadou Hamadama

49. Mohamadou Bachirou

50. Hamadou Désiré

51. Abdou Vondou

52. Ako William Ofumgbe

53. Sheilla Hunze Metuge

54. Ndongke Joan Nuh

55. Courage Wubnyonga Fonkwa

56. Abdoulkarim

57. Ayoungaing Tekam Ghislaine Laure

58. Ajua Nkengafac David

59. Oyono Minlo Bastin Dexter

60. Zanguim Kalefack Berline

61. Hohi Adèle Pulchérie

62. Mouko Ambassa Laurent Pierre


Langue anglaise et littérature anglaise (Suite)

29- Mabel Fujeh Ngwang

30- Fuhngwa Linda Bi

31- Awantu Manka’a Ntonwi

32- Sunday Francis Mukongmafor

33- Ngoh Hannah Nzunge

34- Harold Shutang Toko

35- Chenemo Relindis Nchang

36- Ngum Mary-Louisa Amabo

37- Nkweh Gladys Ayafor

38- Clodine Bufu Boma

39- Emade Anita Akume

40- Ghomsi Nkontchou Danielle Patricia

41- Bebongchu Chantal

42- Ngpnang Mangoua Martine Flore

43- Ofe Eupharasia Awe

44- Bessem Ntoh Sandrine Ginette

45- Emilia Likowo Njie

46- Egbe Elvis Besong

47- Agbor Alice Tabot

48- Bassas Matoy Crepin Blaise

49- Ekema Alice Meseme

50- Nki-Awoh Etchu Ayuk

51- Anziwkeng Getrude

52- Ngole Mesang

53- Bechem Fanny Ebot

54- Tabi Arrah Imhild

55- Mesode Edith Ngwess

56- Epie Emade Mejang

57- Umuru Hanna Ouke

58- Fonju Paul Akana

59- Hott Libam

60- Kwelle Diengwe Gillian

61- Takwo Mary Okoh

62- Etchu Ernestine Egbor

63- Foletia Agnes Acheh

64- Hauwa Abdullaht

65- Hott Alix Genevieve

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Chiy-Bie Okah James
  2. Nosimbang Bridget Manjenkow
  3. Abo Gwendoline Ambo
  4. Agbor Ursula Ambo
  5. Belle Emilia Nganya

Lettre bilingue

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Kenfack Tetio Joëlle Eva
  2. Tiwa Mbantio Francis Hugues
  3. Nguemfing Stephane Gaëlle
  4. Makak Romaine Flor
  5. Ngo Mback Yvonne Emilienne
  6. Djuidje Kounckou Vicky Laure
  7. Tsoungui Chlore Tryphene
  8. Atsafacf Tieumo Olive
  9. Enoh Christina Ashu
  10. Mofor Abel Zoufack
  11. Fotsa Noumessing Valérie
  12. Nono Rose
  13. Nkweemi Nkwendjeu Christine Eric
  14. Onana Nkoa Jean-Roland
  15. Ngante Ayangma Eléonore
  16. Tegni Timothée
  17. Koualong Datouo Brice Ghislain
  18. Fotsing Siwe Idisse Christian
  19. Atou’ou Linge Auriel Zanga
  20. Nsanguet Tchamba Christelle
  21. Lele Siganne Fanny Liliane
  22. Pountunyinyi Mache Henriette
  23. Njinke Lenya Gracile Reine Doris
  24. Assako Fanny Aliane
  25. Etana Mballa Emmanuel
  26. Mojunwo Lontsi Mirelle
  27. Ndakor Marie Adèle
  28. Gouegni Spafossi Marie Delange
  29. Caroll Roselyne Zouala Evina
  30. Akawung Romanus
  31. Engono Ze Aristophane
  32. Djoko Rodrigue Joël
  33. Iyari
  34. Wouomajoni Mulou Mirabelle
  35. Zetang Ankainkom Amandine
  36. Nchangwanki Ngwenyi Lynne Edwige
  37. Ngango Julienne Blondine
  38. Etoundi Bindzi Jean Frédéric
  39. Messina Brigitte Rosine
  40. Bella Bono Myriam
  41. Moutome Mbango Manzueli  Corinne Rose
  42. Honorine Nyeah
  43. Fetngo Nyakwe Emmarancenne
  44. Dzama Joseph
  45. Essama Lucie Eleonore
  46. Mfoumou Yannicelle Josette
  47. Oumarou Youssoupha
  48. Jean Yves Medounga Mbia
  49. Ngum Melvis Njualem
  50. Misse Etame Henri Delor
  51. Andela Etoga Marie Paule
  52. Arreh Taku-Ayak
  53. Mai Theresia
  54. Seini Haman
  55. Wadjong Moïse
  56. Massomba Elombo Thimothée
  57. Taguieke Amos
  58. Wong Nkodo Pierre Alain
  59. Keedi A Mamoun Olivier
  60. Ngo Tenjom Marie Claire
  61. Fague Nicolas
  62. Adamou Amadou
  63. Yada Paul
  64. Liman Sal
  65. Hamadou Moussa

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Atenbeshu Nellie Alungamoh
  2. Peangih Lindah Musa
  3. Touba Essana Joséphine
  4. Emoungue Mpille Catherine
  5. Albane Félicité

Langue française et littérature d’expression française

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Mbesso Ouitchoue Fabien
  2. Issiakou Ngoumaiko
  3. Guingmo Pierre
  4. Samsi Samson Vaïssoum
  5. Oumarou Haman Bonaventure
  6. Aïssatou née le 21/07/1976
  7. Wangnamou Dieudonné Stephane
  8. Fifack Nathalie Christelle
  9. Konchie Mbouyom Linda
  10. Blamdaï Dieudonné
  11. Sebara Djakdjing Lazare
  12. Aïssatou Grema
  13. Andeme Mbozo’o Geraldine
  14. Angonebene Akono Isabelle
  15. Domghe Wambe Viviane
  16. Komaye Yowawa
  17. Lawa Ngransou
  18. Yahya Oumar
  19. Batoua Garakxheme
  20. Amina Coron
  21. Onana Nga Yomba Myriam Anicette
  22. Atebong Ferland Noël
  23. Bavou Bienvenue
  24. Bouli Jean
  25. Tcheu Webe Ngango Sandrine
  26. Foulda Moudsou Nadège
  27. Za¨na Elisabeth
  28. Tsayem Apolline
  29. We Hiong Dorantine Carole
  30. Tchatchouang Toukam Elvis Christian
  31. Temga Djawa Max-Elvis
  32. Lapeuhbe Magao
  33. Mohamadou Ousmanou
  34. Lonmene Songna Reine Esther
  35. Kemta Sonkoua Serges Désire
  36. Mefo Fokam Monique
  37. Desoewere Bahilou
  38. Fatime Abali
  39. Nganye Kemdem Prisca
  40. Atofang Nkouenko Agnes
  41. Sah Berthe
  42. Amaguima Emilienne Clemence
  43. Aboubakar Haman-Dicko
  44. Mom Menop Fondjong Mouossoh
  45. Domguem Deboua Germaine
  46. Aboinbo Salome
  47. Ahmadou Hamma
  48. Tchauptang Vaumi
  49. Kedai Michel
  50. Tiba Esther Carine
  51. Kouam Jimmy Didi
  52. Mathuang Tenkafo Lea
  53. Kenfack Djeumne Aline Aimée
  54. Chintouo Bilkissou
  55. Mbenoun Gisel Esther
  56. Ibrahim Nouhou
  57. Ngoutane Yogno Amadou
  58. Djiha Stephane Dorine
  59. Zelanie Jean Marie
  60. Altine Mathieu
  61. Ngo Bilong Hortense Valérie
  62. Ndemba Mariial Placide
  63. Mbolay Théophile
  64. Banock Deha Marie Suzanne
  65. Keedi Karell Sonia
  66. Ngono Lucien Berenger
  67. Nguenda Laurentine Sandrine
  68. Mafo Tabi HJuguette Prudence
  69. Kabadiang Tsoye Annie Marlyse
  70. Nkolo Mvodo Joséphine Rosine
  71. Mekone Lovaline
  72. Djienabou Housseini
  73. Abdoulaye Oumarou
  74. Bebe Germaine
  75. Yadji Paul
  76. Ezeth’i Matala Clarisse
  77. Hadidjatou Koubra
  78. Yaouba né vers 1984
  79. Djoula de Haman
  80. Kary Wallo Nathalie
  81. Ananga Marie Claude Josiane Nathalie
  82. Evina Mete Corine Alida
  83. Elono Elono Raphaël
  84. Epesse Soppi Sophie
  85. Mbella Ntouba Alain Blaise
  86. Ngo Balema Eliane Blanche
  87. Nsa Biwole Jacqueline
  88. Gotom Amang Stéphanie
  89. Osoubita Brice Emmanuel
  90. Loube Catherine Hortence
  91. Mbarga Zie Emilen Firmin
  92. Moni Adèle
  93. Ngop Ndoumbe Mireille Audree
  94. Mendouga Ze Yvone
  95. Mamgno Reine Carline

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Abdouil Raman
  2. Djuije Fokoua Liliane Flor
  3. Essi Bikono Geraldine Hélène
  4. Salatou Moussa Felix

Mathématiques

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Jiofack Anne Marie Prudence
  2. Fokou Roger
  3. Tchiyak Fanmoe Jules
  4. Ngoanfo Denis
  5. Yatchet Aimé Prudence
  6. Fogne Chouffo Anicet Gerard
  7. Nangue Alexis
  8. Nguena Nguefack Hermine Lore
  9. Simo Tchuente Christian
  10. Ngouh Kouotou Adamou
  11. Emaleu Siewe Pauclair
  12. Njutapmvoui Arouna
  13. Podieu Djongang Liliane Nelly
  14. Guiem Richard
  15. Haito Abbo
  16. Olama Roger Michel Thaddée
  17. Ayissi Ze Arthur
  18. Dacheu Platini Arnaud
  19. Wambo Mbatam Eric Vital
  20. Kawoh Gérone
  21. Djouatsa Herve
  22. Mouoko Mbuo Augustin
  23. Tindo Ngoumkwa Celimène
  24. Ngatsing Tassang Lucianie
  25. Donkeng Riteu Fredy
  26. Peter Taku Ayur Jr,
  27. Tanto Frankline Nchotu
  28. Evina Chanceline
  29. Njanda Ndjanda Jacques
  30. Kemkem Jeutsa Edwige
  31. Ahoupe Mbouna Huguette Ariane
  32. Djachie Nana Arsene Suzy
  33. Ngwos Paul Gaston Emmanuel
  34. Tchembou Tchoneng Stéphane
  35. Gassissou Bienvenu
  36. Wankap Nono Georges Florian
  37. Djeutcha Eric
  38. Soh Bernard Martin
  39. Anisso Guimfack Manuela
  40. Nkoue Louis
  41. Prisca Suwun Shei
  42. Kam Yakam Nathalie Ivie
  43. Tchouafa Nouka Jean Bonheur
  44. Sanjo Justin Usih
  45. Nguema Thierry
  46. Tchoumi Stéphane Yanick
  47. Ngueng Ngoude Edith Flore
  48. Atangana Lucien Armand
  49. Selina Ule Aluma
  50. Zih Valantine Zuo
  51. Sandro Degueche
  52. Aboubakar
  53. Afoudjio Demanou Diane Christelle
  54. Amana Jean François
  55. Dongmo Ngouadjio Gaelle Pélagie
  56. Lambo Wodji Damaris
  57. Eloudi Tchatchouang Elvis Bayard
  58. Tchedjie Kambang Zephirin
  59. Nguetsop Dongmo Rodrigue
  60. Medzo Louise Valérie
  61. Fozing Martin
  62. Noumssi Herve
  63. Ateba François Freddy
  64. Kontchou Kouam Georges Alain
  65. Onyongho Derick Mbanini
  66. Simon Lobe
  67. Njah Walter Ndzelen
  68. Michael Egbe
  69. Nyaso Mangsuru Nfor
  70. Folly Simon Martial

Philosophie

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Nentia Sylvanus Nentia
  2. Mbuh Celestine Chem
  3. Modai Gastoing Gaston
  4. Pola Nghokam Bakam Cécile
  5. Ngoh Thaddeus Pah
  6. Haiwe Charles
  7. Nguemene Choffor Thierry
  8. Tsawai Julienne
  9. Victor Kindefu
  10. Bessong Yvette Ebob-Enow
  11. Kouba A Kigbock Annie Michelle
  12. Zra Yakubu
  13. Ayissi Ousman
  14. Maitaira Djidai
  15. Abbe Ilda Sinatha
  16. Gomsolbe Justin
  17. Koagne Takamgno Agnès
  18. Ngulefac Magdaline Nchia
  19. Achale Fidelia Agbor
  20. Lontsi Guani Edvige
  21. Tanko Robertine Désirée
  22. Feukou Sévérin
  23. Gao Remy
  24. Mbida Pie Serge
  25. Asta Tizi Emetissa
  26. Ndole Raïssa Sandrine
  27. Ndebi Nouga Clément Désiré
  28. Etolea Georges Thomas
  29. Ngo Ndjom Theresia
  30. Jérémie Dlamilatou Isabelle
  31. Guelembi Nestor
  32. Ngaibai L’Taglok
  33. Nnomo Many Marie Pauline
  34. Biti-BI Paglaba Polycarpe
  35. Mvondo Jean Marc

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Zita Akongwi Che
  2. Gweth Bi Bisso Jean De Dieu
  3. Abdoularahmane Bouba Adji
  4. Ntyene Philemon
  5. Moutoumba Njengwes Sylvestre

Sciences physiques

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Dountio Tchioffo Alix
  2. Fosso Tagne Michel
  3. Diffo Tchoffo Hugues
  4. Tchiaze Mbiep Samuel Igor
  5. Djuapea Sonhafouo Guy
  6. Yaouba Amadou
  7. Taato Tanta Ferdinand
  8. Bessong Amamoun Alain
  9. Kafack Zangue Bernard Picolie
  10. Pendete Mouongue Alexandre
  11. Nyuydine Derrick
  12. Wouonang Robert
  13. Feudjio Ghislain
  14. Chegue Theodile Calvain
  15. Tchanda Tanlou Herve
  16. Choupe Kegne
  17. Tchiofo Keubeng Pauli
  18. Boukar Simon Patak
  19. Mibaile Justin
  20. Sougnabe Alain
  21. Chinmoum Arouna
  22. Goufack Djeulezeck Pierrette Bl.
  23. Ndayou Mforrouem Jonas
  24. Sa¨dou Waissa
  25. Hamidou Edouard
  26. Abraham Madi
  27. Gasissou Marcel Forno
  28. Oumarou Sanda
  29. Fandai Tsavara
  30. Gaimatakon Nassourou
  31. Dourwe Bienvenu
  32. Bouba Konai
  33. Beidi Hubert
  34. Hamadou Ali Bachirou
  35. Korassai
  36. Yana Annicet Fabrice
  37. Marissouck Jeanne
  38. Vroumsia David
  39. Balga Bahga
  40. Mbahaibai Djaoutchou
  41. Molo Mengong Viviane Sandrine
  42. Sali André
  43. Ndongo Lingui Alphonse
  44. Hamadou Widdide Saidou
  45. Ngouyong Jean Silvin
  46. Tonpouwo Mba Blaise Naser
  47. Mmira Françoise Christian
  48. Nonga Jean Peres Romuale
  49. Lele Bika Alain Michael
  50. Hamadou widdide
  51. Madi Mokolo
  52. Baba Okdy
  53. Nkongo Jean Yves
  54. Melingui Nkolo Fritz Gerald
  55. Signe Raoul Gabin
  56. Ivo Chu Nhum
  57. Adeke Boubakary Yves
  58. Tonye Ngwe Eric Ronald
  59. Djarro Mveinbi
  60. Ekat Emmanuel Augustin
  61. Tekeoh William Asaah
  62. Mbakam Etienne
  63. Sohna Nyobe
  64. Ayisssi Marcus
  65. Bouhari Eric

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Mahama Aboubakar
  2. Sali Salvador Aimé Kaele
  3. Adamou Ousmanou
  4. Nkondje Nkondje Nsang Alain
  5. Oumarou Faroukou Awal

Sciences de la vie et de la terre

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Chonetek Chinda Simplice
  2. Nduryang Ndaïssala Jules Bruno
  3. Bakary Sadjo
  4. Naikoua Ënoch
  5. Petnga Tchamat Yannick Baudouin
  6. Fomou Tchounkeu Christelle Olga
  7. Chegui Lekane Rodrigue Hermann
  8. Simo Irène Nelline
  9. Djiogue Maneto Josiane Edith
  10. Chimwaguia Wokam Colette Leonie
  11. Chouna Tsafack Herve
  12. Fodeuba Cecile
  13. Fokou Wamba Fabrice Emilien
  14. Matseu Sadou Géraldine Noel
  15. Mbuh Humphery Mbah
  16. Andjoubai Jean Luc
  17. Hamadou Hassoumi
  18. Abel Taïwe
  19. Yanmanga Jean Philemon
  20. Mbah Sylvie Bih
  21. Yoah Aldof Tah
  22. Bessongngem Arambi Patience
  23. Oxiebe Simon Thierry
  24. Biri Michée
  25. Anai Oumarou Og-Sam Emile
  26. Bossoken Nombo Michelle Aude
  27. Nji Elvis
  28. Palah Yougouda
  29. Guebidiang A Koung Meroumou
  30. Graba Jacob
  31. Bontsebe Alphonse
  32. Banfegha Barah Vernuy
  33. Elise Sababa
  34. Boulia Etoga Mireille
  35. Miafo Takoudjou Ange Patrice
  36. Ngon Clara
  37. Garba Bello
  38. Taware Esaie Esaie
  39. Ousseini né le 26/11/1982
  40. Ntsobo Bibiane
  41. Yakouba Oumarou
  42. Wilba Yindandi
  43. Ndi’I Mfou’ou Gisèle
  44. Famen Bioffo Eveline
  45. Tabi Kingsley Mbi
  46. Mbolifor Elvis Ambe
  47. Yessa Malloum
  48. Ngo Likeng Mireille Nathalie
  49. Tamanji Emelien Njweng
  50. Neh Mama Ayinwi Atanga
  51. Ndomo Mballa Sosthene
  52. Ossokomack Marlyse
  53. Bawak Divine Tabot
  54. Bammassou Juscard
  55. Agborbock Cliford Ako
  56. Abanda Koung Henriette Eliane
  57. Amadou Laminou
  58. Ewane Soumelong Hippolyte
  59. Boyabe Marguerite
  60. Ngo Bayaoï
  61. Tasong Tsopndou Vivienne
  62. Edou Pascale Bensosi
  63. Ezo’o Arlette Sidoine Gyslene
  64. Iliasou Monglo
  65. Oumarou Madi
  66. Njukang Ernest Nkem
  67. Tiku Edward Tiku
  68. Sa’a Penandjo Joseph Bertrand
  69. Mang Yannick Dimitry
  70. Ngobii Thérèse Carmaine
  71. Houmback Victor Arnaud
  72. Youssoupha né le 25/05/1982
  73. Heles Dieudonné
  74. Aboubakar Balla
  75. Lekunze Mathjias N.
  76. Ashu Juliet Tabot
  77. Mohamadou Laminou
  78. Ndabi Pauline
  79. Zanguim Maounde Isidor
  80. Nkouachi De Tobit Emeline Blanche
  81. Mendounga Marie Nadège
  82. Mvondo Fozo’o Patrice Herve
  83. Ngamchut Guy
  84. Nouga Jean Pierre
  85. Fomekong Mbiep Alphonse Roger

Liste d’attente

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Bouba Godje Norbert
  2. Ndoh Kevin Mbori
  3. Ngafegue André Marie
  4. Nzie Romual Ludovick
  5. Ali Housseni

Sciences de l’éducation

N° d’ordre Nom et prénoms

  1. Bidzang Meke Marie
  2. Belingine Julien
  3. Nnanguele Meyong Emmanuel
  4. Ndikum Avaristus Sab
  5. Bekale Roland
  6. Maimounatou née le 25/11/69
  7. Akoa Sama Solange
  8. Sado Jean d’Eype
  9. Wemnje Vitalis Weyi
  10. Tita-Nghamun Johnson Bogbo
  11. Tedjon Roger
  12. Aza’ah Beatrice Lum
  13. Tawang Divine Tangue
  14. Ngoran Henrietta Jingla
  15. Njia Essa Marie Chantal
  16. Eyebe Abega Justin
  17. Awong Abondo Ebengue Isabelle
  18. Akoumba Ze Majolie Chantal
  19. Sobgo Honorine
  20. Tcheugoue Benoît
  21. Agbor Hannah Anow
  22. Awh Samuel Ndasi
  23. Movolo née Manye Fidéline
  24. Ako Solange Obasi
  25. Ayuk Emmanuel Enow
  26. Essam Monabang Berthe
  27. Amounfack Joseph
  28. Kamkuimo Emmanuel
  29. Kouam Henri Bertin
  30. Eyong Margaret Agbor
  31. Lilian Nyema Bigoga
  32. Njemini Ngang Anthonia Juli
  33. Atsobolo Alphonsine
  34. Ngefah Veronica Eshingnwi
  35. Nsso Meka Jacques
  36. Yimgain Kayo Irène
  37. Onana François
  38. Wondje Madeleine
  39. Ngeh Doris Senge Mekang
  40. Annang Magdaline Osungu
  41. Patio Gilbert
  42. Kanouo Thérèse
  43. Gladys Ntala Cheka

Les candidats de la liste principale ont un délai de 30 jours à compter de la rentrée fixée le 15 janvier 2009 pour prendre une inscription suivant les procédures prescrites par les textes en vigueur. Passé ce délai, les intéressés sont considérés comme démissionnaires.

Ens de Maroua : Les résultats du 1er cycle

Les conditions à remplir pour le concours de la police

CAMEROUN – POLICE

Les conditions à remplir pour présenter le prochain concours d’entrée dans la police camerounaise


Un concours direct pour le recrutement de 100 Elèves – Officiers de police en 1e année de l’Ecole Nationale Supérieure de Police est ouvert les 28 Février 2009 et 1er Mars 2009

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 27 ans au plus au 1er Janvier 2008 et titulaires du diplôme de Baccalauréat, General Certificate of Education (Advanced Level) obtenu en deux matières à une seule et même session excepté celle intitulée “RELIGIOUS KNOWLEDGE”, ou d’un Diplôme reconnu

Conditions générales et particulières

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la Sûreté nationale, notamment :

-Posséder la nationalité camerounaise

-Jouir de leurs droits civiques

-Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité

-Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit

-Etre reconnu indemne de toute affection ou maladie ouvrant droit à un congé de longue durée

-Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 pour ceux de sexe masculin

-N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code pénal camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité

-N’avoir pas été exclu d’une Ecole de police ou d’un centre de formation de la police.

Constitution des dossiers de candidature

ARTICLE 2.- (l)Les dossiers de candidature seront reçus complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé, ou dans les Délégations Provinciales de la Sûreté Nationale jusqu’au 02 Janvier 2009 dernier délai.

Ils devront comprendre :

1.Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbré à 1000 francs cfa, datée, signée et adressée à Monsieur de Délégué général à la Sûreté nationale, spécifiant explicitement :

les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat;

le Département et la Province d’origine du candidat ;

le concours sollicité ;

le centre d’examen choisi ;

la langue de composition ;

le numéro de la Carte Nationale d’Identité du candidat

l’énumération des pièces jointes à la demande.

2. Un reçu de versement des frais de concours d’un montant de 15. 000 francs

CFA effectué au compte numéro 10.0010686036593560001 33 ouvert à laBICEC, lesdits frais peuvent être versés dans dix chefs-lieux de province ;

3. Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant au plus de six (06) mois ;

4. Une copie certifiée conforme du diplôme exigé, signée par une autorité habilitée à le faire ;

5.Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n° 3) datant de moins de trois (03) mois ;

6. Un certificat médical modèle réglementaire de (900 francs) délivré par un médecin de l’administration ;

7. Une fiche de renseignement avec photo format 4 X 4

8. Un certificat de toise régulièrement timbré, attestant que le candidat a une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 mètre pour les candidats de sexe masculin ;

9. Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre de la Fonction Publique

10. Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées

11. Une grande enveloppe de format (A4) à l’adresse du candidat, affranchie d’un timbre postal au tarif réglementaire.

(2)Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté

Nationale sera automatiquement renvoyé à son expéditeur.

(3)La liste des candidats autorisés à concourir sera diffusée par la Délégation

Générale à la Sûreté Nationale ; cette diffusion seule faisant foi

III- CENTRE UNIQUE D’EXAMEN : YAOUNDE

ARTICLE 3.- Les candidats admissibles subiront dans le centre unique de YAOUNDE,

les épreuves orales en vue de leur admission définitive.

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l’heure de la première épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’Identité. Ils ne devront avoir sur eux aucun papier ni document, les feuilles de composition et de brouillon étant procurées par l’Administration.

IV- LES EPREUVES :

ARTICLE 4.- Le concours comporte des épreuves écrites et des épreuves orales. Elles sont notées de 0 à 20 et affectées d’un coefficient variable selon les matières.

a)- LES EPREUVES ECRITES ;

Les épreuves écrites dont le programme est en annexe, se dérouleront selon l’horaire ci-après :

Seront déclarés admissibles, les candidats qui, sans note éliminatoire après application des coefficients, auront obtenu sur l’ensemble des épreuves écrites, une moyenne de 11/20.



b)- LES EPREUVES ORALES ET D’ADMISSION :

Les questions à l’oral relèvent à la fois du programme de concours et des problèmes d’actualité. Après une préparation sommaire sur la question tirée, le candidat admissible en fera un exposé de 10 minutes, suivi d’un entretien de 10 minutes avec le jury (coef.2).

Article 5.- Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du Délégué Général à la Sûreté nationale.

Article 6 : Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait à la visite médicale d’incorporation et l’enquête de moralité. Ils seront nommés Elèves-Officiers de Police en lere année à l’Ecole Nationale Supérieure de Police.

Article 7 : Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français et en anglais.-

ANNEXE :

PROGRAMME DU CONCOURS DIRECT POUR LE RECRUTEMENT DE 100 ELEVES – OFFICIERS DE POLICE EN lere ANNEE,

CULTURE GENERALE :

Composition sur l’évolution des questions politiques, économiques, sociales et culturelles dans le monde depuis le début du 20eme siècle.

L’accent sera mis sur les problèmes spécifiques de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier,

2e EPREUVE : RESUME DE TEXTE :

“La Constitution du U2 juin 1972, sa révision du 13 Janvier 1996

et sa modification du 14 Avril 2008 ;

“Les Organisations inter- africaines ;

“L’Organisation administrative de l’Etat et les attributions des

autorités administratives ;

“Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

“L’ évolution politique du Cameroun (de 1960 à nos jours).

Ouverture d’un concours direct pour le recrutement de 300 Elèves-Inspecteurs de Police en l ère Année au Centre d’Instruction et d’Application de la Police

Article 1er .- Un concours direct pour le recrutement de 300 Elèves – Inspecteurs de police en 1ère année du Centre d’Instruction et d’Application de la Police est ouvert le 28 Mars 2009

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 25 ans au plus au 1er Janvier 2008, et titulaires du Brevet d’Etudes du 1er Cycle, du General Certificate of Education (O.L) obtenu en trois (03) matières au moins, excepté celle intitulée “REQGIOUS KNOWLEDGE” à une seule et même session, un CAP en mécanique ~ automobile, sténo – dactylo plus une attestation en informatique, d’un Diplôme technique en musique ou tout autre diplôme reconnu équivalent

CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la Sûreté Nationale, notamment :

=> Posséder la nationalité camerounaise ;

=> Jouir de leurs droits civiques ;

=> Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité ;

=> Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit ;

=> Etre reconnu indemne de toute affection ouvrant droit à un congé de

longue durée ; => Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe

féminin et 1,62 pour les candidats de sexe masculin ; => N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code Pénal Camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité ; => N’avoir pas été exclu d’une Ecole de Police ou d’un Centre de Formation de la Police.

II- CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE ;

ARTICLE 2.- (1) Les dossiers de candidature seront reçus complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé, ou dans les Délégations Provinciales de la Sûreté Nationale jusqu’au 02 Janvier 2009 dernier délai.

Ils devront, comprendre :

1°- Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbré à 1.000 francs CFA, datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, spécifiant explicitement:

“Les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat;

“Le Département et la Province d’origine du candidat ;

“Le concours sollicité ;

“Le centre d’examen choisi ;

“La langue de composition ;

“Le numéro de la Carte Nationale d’Identité du candidat ;

“L’énumération des pièces jointes à la demande.

2°- Un reçu de versement des frais de concours d’un montant de 10, 000 CFA effectué au compte numéro 10.001068603659356000133 ouvert à la BICEC, lesdits frais peuvent être versés dans les dix chefs-lieux de provinces ;

3°- Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant de plus de six mois

4°- Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité habilitée à le faire ;

5°- Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n” 3) datant de moins de trois

(03) mois

6°- Un certificat médical modèle réglementaire de (900.francs CFA) délivré par un médecin de l’administration.

7°- Une fiche de renseignement avec photo format ;i’x 4 ;

8°- Un certificat de toise régulièrement timbré, attestant que le candidat aune taille au mojns égale à 1,61 mètres ;

9°– Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre da la Fonction Publique.

10°- Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées ;

11° Les candidats ayant choisi l’une des spécialités en annexe sont tenus de Joindre, a l’appui de leur dossier, lu diplôme technique . équivalent au concours sollicité.

12°- Une grande enveloppe de’ format (A4) à l’adresse du candidat, affranchi., d’un timbre postal au tarif réglementaire.

(2)Tout dossier Incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale sera automatiquement renvoyé è son expéditeur.

(3) La liste des candidats autorisés à. concourir sera diffusée par la Délégation Générale à la Sûreté Nationale, cette diffusion seule faisant foi.

III- CENTRE D’EXAMEN :

ARTICLE 3.- Les Centres d’examen sent ouverts dans tous les Chefs-lieux de province de la République du Cameroun.

Les candidats se prétendront 30 minutes avant l’heure de la première épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’identité. Ils devront avoir .-sur eux aucun papier ou document, les feuilles de composition et de brouillon étant procurées par l’Administrstion.

IV – LES EPREUVES :

ARTICLE 4 Le concours comporte des épreuves écrites et des épreuves pratiques. Elles sont notées de 0 à 20 et affectées d’un coefficient variable selon les matières.

a) – LES EPREUVES ECRITES :

Les épreuves écrites donnt ;e programme détaillé figure en annexe, se dérouleront selon l’horaire ci-après :

b)- LES EPREUVES PRATIQUES :

Les modalités du déroulement des épreuves de conduite automobile et de musique seront communiquées ultérieurement.

ARTICLE 5.- Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du Délégué

ARTICLE 6.- . Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait à la visite médicale d’incorporation et ù l’enquête de moralité. Ils seront nommés Elèves lnspecteurs de Police en lere année au Centre d’Instruction et d’Application de la Police.

La moyenne d’admission est égale à 11/20 sans note éliminatoire et après application des coefficients.

ARTICLE 7.- Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français , et en anglais.-

Ouverture d’un concours direct pour le recrutement de 1200 Elèves-Gardiens de la Paix en lere Année au Centre d’Instruction et d’ Application de la Police.-


ARTICLE 1ER.- Un concours direct pour le recrutement de 1.200 Elèves – Gardiens ci-la Paix en lere année du Centre d’Instruction et d’Application de la Police est ouvert k 25 Avril 2009.

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 24 ans au plus au 1er Janvier 2008 et titulaires du Certificat d’Etudes Primaires et Elémentaires, du First School Leaving Certificate et d’une attestation en musique

pour les candidats musiciens, d’un permis de conduire pour les candidats chauffeurs ou d’un diplôme reconnu équivalent.

I- CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES :

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pout être recrutés dans les cadres de la Sûreté Nationale, notamment :

=> Posséder la nationalité camerounaise ;

=> Jouir de leurs droits civiques ;

=> Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité ;

=> Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit ;

=> Etre reconnu indemne de toute affection ouvrant droit à un congé de

longue durée ;

=> Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe

féminin et 1,62 mètre pour ceux de sexe masculin ;

=> N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonneme!

ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéance

prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code Pénal Camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité ; => N’avoir pas été exclu d’une Ecole de Police ou d’un Centre de Formation de la Police.

II – CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE :

ARTICLE 2.- (1) Les dossiers de candidature seront reçus complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé, ou dans les Délégations Provinciales de la Sûreté Nationale jusqu’au 02 Janvier 2009 dernier délai.

Ils devront comprendre :

1°- Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbré à 1.000 francs CFA, datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, spécifiant explicitement:

“Les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candie)

“Le Département et la Province d’origine du candidat ;

“Le concours sollicité ;

“Le centre d’examen choisi ;

“La langue de composition ;

“Le numéro de la Carte Nationale d’Identité du candidat ;

“L’énumération des pièces jointes à la demande.

2°- Un reçu de versement des frais de concours d’un montant de 10. POU francs CFA effectué au compte numéro 10.0010686036593560001

33 ouvert à la BICEC, lesdits frais peuvent être versés dans les dix chefs-lieux de province ;

3°- Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant ou plus de six (06) mois ;

4°- Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité habilitée à le faire.

5°- Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n° 3) datant de moins de trois (03) mois ;

6°- Un certificat médical modèle réglementaire de (900 francs CFA) délivré par un médecin de l’administration ;

7°- Une fiche de renseignement avec photo format 4 x 4 ;

8°- Un certificat de toise régulièrement timbré, attestant une le candidat a une taille au moins égale à 1,64 mètres ; 9°- Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre de la Fonction Publique ; 10°- Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées ,

11°- Les candidats ayant choisi l’une des spécialités en annexe sont tenus de joindre, à l’appui de leur dossier, le diplôme technique équivalent au concours sollicité.

12°- Une grande enveloppe de format (A4) à l’adresse du candidat, affranchi d’un timbre postal au tarif réglementaire.

(2)Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale sera automatiquement renvoyé à son expéditeur.

(3) La liste des candidats autorisés à concourir sera diffusée par là Délégation Générale à la Sûreté Nationale, cette diffusion seule faisant foi.

III – CENTRE D’EXAMEN :

ARTICLE 3.- Les Centres d’examen sont ouverts dans tous les Chefs – lieux province de la République du Cameroun.

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l’heure de la premi1 épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’Identité. Ils devront avoir sur eux aucun papier ou document, les feuilles de composition et brouilion étant procurées par l’Administration.

IV – LES EPREUVES :

ARTICLE 4.- Le concours comporte des épreuves écrites et des épreuves pratiques. Elles sont notées de 0 à 20 et affectées d’un coefficient variable selon les matières.

a)- LES EPREUVES ECRITES :

Les épreuves écrites dont le programme détaillé figure en annexe, se dérouleront selon l’horaire ci-après :

b) – LES EPREUVES PRATIQUES :

Les modalités du déroulement des épreuves de conduite automobile et de musique seront communiquées ultérieurement.

ARTICLE 5.- Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du Délégué Général ;i :..’. Sûreté Nationale.

ARTICLE 6.- Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait à la visite médicale d’incorporation et à l’enquête de moralité. Ils seront nonr Elèves – Gardiens de la Paix en 1e année au Centre d’Instruction et d’Application de la Police.

La moyenne d’admission est égale à 11/20 sans note éliminatoire et après application des coefficients.

ARTICLE ‘/.- Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français et en anglais.-


Ouverture d’un concours direct pour le recrutement de 40 Elèves-Commissaires de Police en 1ere Année à l’Ecole Nationale Supérieure de Police.-


ARTICLE 1ER.- Un concours direct pour le recrutement de 40 Elèves – Commissaires de Police en 1ere année de l’Ecole Nationale Supérieure de. Police est ouvert les 07 et 08 Février 2009.

Ce concours est réservé aux personnes âgées de 17 ans au moins et de 27 ans au plus au 1er Janvier 2008 et titulaires d’une Licence de l’Enseignement Supérieur, d’un Bachelor’s Degree ou d’un diplôme reconnu équivalent.



I- CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES ;

Les candidats doivent remplir les conditions générales et particulières exigées pour être recrutés dans les cadres de la Sûreté Nationale, notamment :

– Posséder la nationalité camerounaise ;

– Jouir de leurs droits civiques ;

– Justifier d’une bonne conduite et d’une bonne moralité ;

– Etre déclaré apte au service actif de jour et de nuit ;

– Etre reconnu indemne de toute affection ou maladie ouvrant droit à un congé de longue durée ;

– Avoir une taille au moins égale à 1,57 mètre pour les candidats de sexe féminin et 1,62 pour ceux de sexe masculin ;

– N’avoir pas fait l’objet d’une condamnation à une peine d’emprisonnement ferme supérieure à 06 mois ou une peine assortie de l’une des déchéances prévues aux alinéas 1 et 6 de l’article 30 du Code Pénal Camerounais, soit pour crime soit pour délit touchant à la probité ;

– N’avoir pas été exclu d’une Ecole de Police ou d’un Centre de Formation de la Police.

H- CONSTITUTION DES DOSSIERS DE CANDIDATURE :

ARTICLE 2.- (1) Les dossiers de candidatures seront reçus complets à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale à Yaoundé, ou dans les Délégations Provinciales de la Sûreté Nationale jusqu’au 02 Janvier 2009 dernier délai.

Ils devront comprendre :

1.Une demande d’inscription manuscrite, sur papier timbré à 1.000 francs CFA,

datée, signée et adressée à Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale,

spécifiant explicitement :

“les noms, prénoms, adresse, sexe, date et lieu de naissance du candidat;

“le Département et la Province d’origine du candidat ;

“le concours sollicité ;

“le centre d’examen choisi ;

“la langue de composition ;

“le numéro de la Carte Nationale d’Identité du candidat ;

“l’énumération des pièces jointes à la demande.



2.Un reçu de versement des frais de concours d’un montant de 15. 000 francs

CFA effectué au compte numéro 10.0010686036593560001 33 ouvert à la

BICEC, lesdits frais peuvent être versés dans les dix chefs-lieux de province ;

3.Une copie d’acte de naissance certifiée conforme du candidat datant au plus

de six (06) mois ;

4.Une copie certifiée conforme du diplôme exigé signée par une autorité

habilitée à le faire ;

5.Un extrait de casier judiciaire (Bulletin n° 3) datant de moins de trois

(03) mois ;

6.Un certificat médical modèle réglementaire (900 francs) délivré par un

médecin de l’administration ;

7.Une fiche de renseignement avec photo format 4×4;

8. un certificat de toise régulièrement timbré, attestant que le candidat a une taille au moins égale à 1,64 mètre ;

9. Une autorisation de concourir pour les fonctionnaires, délivrée par le Ministre de la Fonction Publique ;

10. Une copie d’acte de mariage pour les candidates régulièrement mariées ;

11. Une grande enveloppe de format (A4) à l’adresse du candidat, affranchie

d’un timbre postal au tarif réglementaire.

(2)Tout dossier incomplet parvenu à la Délégation Générale à la Sûreté Nationale sera automatiquement renvoyé à son expéditeur.

(3) La liste des candidats autorisés à concourir sera diffusée par la Délégation Générale à la Sûreté Nationale ; cette diffusion seule faisant foi.



III- CENTRE UNIQUE D’EXAMEN : YAOUNDE

ARTICLE 3.- Les candidats admissibles subiront dans le centre unique de YAOUNDE, les épreuves orales en vue de leur admission définitive.

Les candidats se présenteront 30 minutes avant l’heure de la première épreuve devant les salles d’examen, munis de leur Carte Nationale d’Identité. Ils ne devront avoir sur eux ni papier, ni document, les feuilles de composition et de brouillon étant procurées par l’Administration.

IV – LES EPREUVES :

ARTICLE 4.- Le concours comporte des épreuves écrites et des épreuves orales. Elles sont notées de 0 à 20 et affectées d’un coefficient variable selon les matières.

a) – LES EPREUVES ECRITES :

Les épreuves écrites dont le programme est en annexe, se dérouleront selon l’horaire ci-après :

Seront déclarés admissibles, les candidats qui, sans note éliminatoire après application des coefficients, auront obtenu sur l’ensemble des épreuves écrites, une moyenne de 11/20.



LES EPREUVES ORALES ET D’ADMISSION

Les questions à l’oral relèvent ù b fois du programme de concours et des problèmes d’actualité. Après une préparation sommaire sur la question tirée, le candidat admissible en fera un exposé de 10 minutes, suivi d’un entretien de 10 minutes avec le jury (coef.2).

ARTICLE 5.- Les résultats du concours feront l’objet d’un avis du Délégué Générai à la Sûreté Nationale.

ARTICLE 6.- Ne seront déclarés définitivement admis que les candidats qui auront satisfait à la visite médicale d’incorporation et l’enquête de moralité. Ils seront nommés Elèves-Commissaires de Police en 1ere année à l’Ecole Nationale Supérieure de Police.

ARTICLE 7.- Le présent arrêté sera enregistré et publié au Journal Officiel en français et en anglais.-



PROGRAMME DU CONCOURS DIRECT POUR LE RECRUTEMENT DE 40 ELEVES-COMMISSAIRES DE POLICE EN 1ère ANNEE

1ère EPREUVE : CULTURE GENERALE :

Composition sur l’évolution des questions politiques, économiques, sociales et culturelles dans le monde depuis le début du 20eme siècle.

L’accent sera mis sur les problèmes spécifiques de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier.

2e EPREUVE :

A) – DROIT PENAL : (LIVRE 1 et 2)

OU

B)- PROCEDURE PENALE :

(Nouveau Code de Procédure Pénale)

-Des actions qui naissent des infractions ;

-Poursuite des infractions ;

-Le Ministère Public et ses attributions auprès des différentes

-juridictions répressives ;

-Instruction Préparatoire ;

-La Police Judiciaire et Officiers de Police Judiciaire ;

-Flagrant délit ;

-Attributions des Officiers de Police Judiciaire ;

-Enquête Préliminaire ;

-Délégation Judiciaire.

3e EPREUVE : DROIT PUBLIC :

a) DROIT ADMINISTRATIF :

-Organisation administrative de l’Etat ;

-Attribution des Chefs de circonscriptions administratives ;

-Organisation Communale au Cameroun de 1974 jusqu’ à ce jour ;

-Les contrats administratifs ;

-La responsabilité administrative ;

-Le Contentieux Administratif ;

-Le Domaine Public ;

La Fonction Publique ;

-Les Grands Services Publics.

b) L’EVOLUTION DES INSTITUTIONS CAMEROUNAISES DE 1956 JUSQU’A NOS JOURS :

-La Constitution du 02 juin 1972, sa révision du 18 Janvier 1996 et

sa modification du 14 Avril 2008 ;

-La séparation des pouvoirs ;

-Le régime présidentiel et le régime parlementaire ;

-Les régimes électoraux ;

-Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

4- ORGANISATION JUDICIAIRE :

-Justice Civile ;

-Justice Militaire ;

5. – LES LIBERTES PUBLIQUES ;

-Principes généraux ;

-Libertés individuelles ;

-Libertés politiques ;

-Libertés économiques ;

6 – LA SURETE NATIONALE :

-Statut Spécial ;

-Organisation de la Sûreté Nationale. /-