Cameroun : Produits en promotion, produits périmés

CONSOMMATION

Produits en promotion, produits périmés

Tout allait bien. Très bien même. Jusqu’à ce que je m’intéresse au dessous de cette boîte. N’allez pas me demander ce que j’y cherchais. Je suis comme ça. La boîte en question c’est une canette de bière. Il a fallu que je là vide pour voir les inscriptions marquées en rapport avec les dates de fabrication et de péremption. Si je m’en tiens à mes yeux et aussi au rendu de mon appareil photo, cette boisson ne devrait plus être consommée. Elle ne devrait même plus être disponible. Je parle du stock. Car il y est écrit :

Bière périmée (Ph TAMBA)

« BB 10 / 10 516

MF 27 / 01 / 10 1616 »

Je puis affirmer sans risque de me tromper que BB veut dire « Best Before ». Ramener au français, cette expression indique la période avant laquelle il faut consommer le produit. Parce qu’après cette période, les chimistes qui ont fait ces mélanges pensent que leur mixture serait dangereuse. Il vaut mieux se fier à leur avis. Parce que sinon, l’intoxication n’est pas loin. La gastroentérite aussi. Un président de la République, bien connu dans les parages, en sait quelque chose. Mais, c’est dans le meilleur des cas. Au pire, ce peut être un empoisonnement fatal.

Quant aux initiales MF, je crois que c’est une indication de la date de fabrication de cette boisson. C’est donc une bière vielle de plus de 8 mois que je viens d’avaler. Et elle est périmée. Merde. Pourquoi n’ai-je pas regardé plus tôt ? Trop tard. Je convoque la mamselle commise au service. Je ne ris plus : « C’est quoi ça ? Zavez pas vu la date-là avant de nous servir la bière-ci ? ». Elle écarquille les yeux. Visiblement plus surprise que moi. Je gronde encore : « Zaviez pas vu ça comment ? ». Là, mamselle, Yvette qu’elle s’appelle, bafouille. Puis elle tente de me dire que 10 / 10, c’est pour le 10 octobre. Ok, de quelle année ? De toutes les façons, on est justement le 10 octobre 2010. Dans ce cas, c’est toujours « Best Before ».

Dans l’affaire, mon voisin qui consommait la même boisson, à la même table dit que ce n’est pas grave. « Ce n’est pas pour si peu que j’aurai mal au ventre », affirme-t-il. Son attitude me wanda. C’est-à-dire que je suis étonné. Tellement que je mets un terme à ce culte à Bacchus qui avait pourtant bien commencé. « Vous buvez Windhoek ? Ok, Vous payez 2 bouteilles et une troisième vous est offerte », avait annoncé Yvette. Chose promise, chose due. Cependant, la troisième Windhoek de 33cl n’était pas dans une bouteille, mais dans une canette. Pourquoi ? « C’est la promotion, et en rayon, c’est plus cher que les bouteilles », avait dit Yvette. Vu la suite des événements, j’en ai conclu que Guinness Cameroon a trouvé un moyen de se débarrasser des stocks encombrants. Et périmé L

Rebelote

Il faut donc se méfier de toute opération de promotion au Cameroun. Avant mes galères de dimanche dernier, j’en ai fait la triste expérience le 20 août dernier. En route pour Douala, je prends un bus à Garanti Express au quartier Nsam, à Yaoundé. Après avoir acheté mon ticket, je fonce dans la petite boutique de l’entrée pour y acheter des chewing-gums. Et là, je trouve que les gommes que j’aime bien sont à moitié-prix. C’est même affiché. 1000 Fcfa au lieu de 2000 Fcfa. Hé oui, y a aussi les soldes de ce côté du monde. Je prends juste un paquet. Il faut laisser tout le monde en profiter. Une fois dans le bus, je mâchouille en lisant tout ce qui est écrit sur le paquet.

chewing-gum périmé (Ph TAMBA)

 

 

 

Et toc ! Ces chewing-gums sont périmés depuis le 22 février 2010. La mécanique de ma mâchoire s’arrête toute seule. Je rentre à l’endroit de l’achat. Je gronde. « Mais, c’est parce que la date de péremption est proche qu’on vous vend ça moins cher », me lance-t-elle. Imperturbable. J’insiste : « la date de péremption n’est pas proche madame, c’est périmé depuis ». Elle reste sur ses positions : « C’est la même chose ! » Je n’en crois pas mes oreilles. Je sens que le ton va monter d’un cran. Son assistante le sens aussi. Elle s’empresse de fouiller dans le stock, et il en sort un paquet pas encore périmé. « Monsieur, prenez celui-ci. On va retirer les autres du stock », me dit-elle. Je prends. Je me retourne et je pars. A Douala. En disant qu’on ne m’y reprendra plus. Moins de 2 mois plus tard… C’est trop. S’il vous plaît, soyez attentif. L’honnêteté n’est pas la chose la mieux partagée.

Edouard TAMBA

One thought on “Cameroun : Produits en promotion, produits périmés

Leave a Reply