Quelques photos des obsèques de Pius Njawé

PIUS NJAWE

Le dernier hommage à Babouantou

Fin de parcours. Pius Njawé,fondateur et directeur de publication du quotidien Le Messager repose dans son village natal, Babouantou. A 2 mètres sous terre. Il y a été inhumé le samedi dernier, 7 août 2010.
Peut de dire que j’ai connu l’homme. J’ai été employé par ce quotidien pendant trois années. Trois années sur lesquelles j’aurais l’occasion de revenir. Plus tard. Je reviendrais aussi pour parler de cet homme dont on avait encore besoin. Ce que j’ai vécu à Babouantou à l’occasion de ses obsèques m’a offert une autre façon de voir Pius Njawé. Ce qui m’oblige à l’exprimer quand le moment sera venu. En attendant, voici quelques instants de ces obsèques que j’ai capturés avec un appareil photo. Des images ça et là que je partage avec vous chers visiteurs. C’est peu pour vous raconter ce qui s’y est passé. J’en suis conscient. Mais, je n’ai pas mieux pour le moment…

Edouard TAMBA

Leave a Reply