L’état de Samuel Eto’o n’est plus inquiétant

FOOTBALL

L’état de Samuel Eto’o n’est plus inquiétant

Le capitaine des Lions indomptables et sociétaire de l’Inter en Ligue A s’est blessé le 29 octobre dernier. A près les inquiétudes, le staff du club italien rassure, pour le bonheur des supporters du club et du public camerounais

Plus de peur que de mal. Samuel Eto’o  Fils fait partie de la liste des 25 joueurs sélectionnés par le coach de l’Inter de Milan pour affronter le Dynamo de Kiev demain, 4 novembre 2009 au stade Valeriy Lobanovskiy en Ukraine. La liste a été rendue publique en début de soirée hier, par le coach, José Mourinho. Ce à la suite d’une séance d’entraînements qui s’est déroulé sous une « pluie torrentielle » selon une dépêche du site web officiel du club, www.inter.it. La nouvelle a de quoi réjouir, non seulement les fans du club lombardien, mais surtout de rassurer le staff technique des Lions indomptables et les supporters camerounais. Car le 14 novembre pointe à l’horizon. Ces derniers ont dû remarquer qu’il n’était pas titulaire lors de la rencontre de dimanche dernier entre Inter et Livourne. Un match remporté par les Nerazzurri par 2 buts à 0.

L’absence de l’avant-centre camerounais a fait croire à certains qu’il souffrait des douleurs contractées lors du match de jeudi dernier face à Palerme. Malgré la victoire de 5 buts contre 3 par le Nerazzurri avec 2 buts de Samuel Eto’o, le Camerounais a du sortir du stade avant la fin de la partie, remplacé par Motta. Et à avant le match, José Mourinho n’était pas rassurant. « Eto’o n’est pas à 100%, nous ne savons pas s’il a récupéré totalement de son problème au pied. Mais il y a beaucoup de joueurs qui jouent une saison entière avec un petit problème, lui il en a un qui s’améliore petit à petit. Il a été mieux contre Palerme par rapport au match face au Catane et à celui de Kiev. Demain, il ira encore mieux, ça s’améliore mais pas à 100% », confiait-il à Internazionale.fr avant la rencontre contre Livourne

Il finira donc par l’aligner en seconde période. Et les chroniqueurs et observateurs de conclure que il s’agissait de mettre l’avant-centre camerounais au repos. Et lui-même avait déjà rassuré le public. « Il ne m’est rien arrivé de particulier. J’ai un traitement et les effets du calment ont cessé. J’ai ressenti une douleur soudaine lorsque j’ai frappé », confiait-il au site www.internazionale.fr.  Et le médecin d’apporter plus de précision sur le même canal. « Je pensais que Samuel souffrait d’une entorse, mais ce n’est qu’une douleur ressentie au moment du tir. Une douleur momentanée qui est apparue soudainement », rassurait Franco Combi, responsable du staff médical de l’Inter de Milan.

Mourinho peut donc compter sur le capitaine des Lions pour venir à bout du Dynamo de Kiev lors de la quatrième journée de la Champions league. Mais il a convoqué jusqu’à quatre avants-centres et des milieux de terrains à vocation offensive tels que Quaresma. Par mesure de prudence. « Si nous devions avoir un problème, nous ne pourrions pas y remédier: par exemple, si nous étions à Bergame, nous pourrions faire venir un joueur en voiture. J’ai convoqué tous les attaquants pour éviter ce genre de problème, mais j’ai déjà dit que je n’effectuerai pas de changement important et si j’ai convoqué Eto’o et Milito, je ne crois pas que j’enlèverai Quaresma dans les tribunes lors des derniers matchs pour le mettre directement sur le terrain », explique le coach à l’International.fr.

Il n’y aura donc pas de surprise dans le classement des joueurs face au Dynamo de Kiev. Ce pour une victoire impérative qui permettra à l’Inter de quitter la dernière place au classement du groupe F avec 3 points pour trois matchs nuls. Les Nerazzurri sont d’ailleurs  le seul club à n’avoir engrangé aucune victoire dans cette poule au classement surprenant. Car, même le détenteur de la Coupe aux grandes oreilles ne s’en sort pas mieux. Le Fc Barcelone est 3 dans cette poule. Ce derrière les clubs de seconde zone en Europe que sont les Ukrainiens du Dynamo de Kiev (1e) et le Rubin Kazan (2e).

Edouard TAMBA

One thought on “L’état de Samuel Eto’o n’est plus inquiétant

  1. Pingback: L’état de Samuel Eto’o n’est plus inquiétant | SmallReader : Reader de flux francophone

Leave a Reply