CAMEROUN: La gendarmerie s’offre un annuaire de poche

CAMEROUN

La gendarmerie s’offre un annuaire de poche

80 pages. Moins épais que la majorité des téléphones portables. Environ le quart d’un format A4. Le nouvel agenda de la gendarmerie nationale est plus petit qu’un livre de poche. Le document présenté au public le 23 octobre dernier contient exclusivement des contacts téléphoniques de la flotte de Mtn Cameroon. On y retrouve les contacts de tous les services. D’abord les services centraux avec le Secrétaire d’Etat à la défense, son domicile, ses proches collaborateurs, l’inspection générale du Sed, sa direction centrale de la coordination, ses directions de : l’emploi et des infrastructures, des personnels, la direction centrale de l’administration et de la logistique, la direction technique et logistique… Ensuite arrivent les régions de gendarmerie subdivisées en légions, les compagnies formant ces légions et les brigades formant ces compagnies.

Soit un total de 750 abonnements, en mode postpaid, contenus dans l’annuaire présenté au cours d’une cérémonie entre l’opérateur de téléphonie et ce corps de sécurité. « C’est au début de l’année 2007 que la gendarmerie a sollicité le déploiement d’une flotte… Depuis lors, les communications entre les différentes structures ont été améliorées », se réjouit le Sed, Jean Baptiste Bokam.  Mais, « le service doit être amélioré en de nombreux points », relève-t-il. Faut-il par exemple noter que Mtn Cameroon ne couvre pas la zone de Bakassi ? Son directeur général, Philippe Vanderbrouck reconnaît à cet effet que l’entreprise ne couvre que « 84% de la population ». Et de promettre des amélioration en 2010. D’ici à là, il faudra aussi en appeler au sens de la responsabilité des usagers de ces abonnements afin que le contribuable n’ai pas à trinquer pour des appels n’ayant rien à voir avec le service.

E.T.

One thought on “CAMEROUN: La gendarmerie s’offre un annuaire de poche

  1. Pingback: CAMEROUN: La gendarmerie s’offre un annuaire de poche | SmallReader : Reader de flux francophone

Leave a Reply