Opération épervier au ministère des sports

MALVERSATIONS

L’Epervier rode au Ministère des Sports

Jusqu’ici, le rapace tant redouté par les gestionnaires des la fortune publique n’avait pas été aperçu au dessus du ministère des Sports et de l’Education physique. Mais depuis une semaine déjà, des sources affirment que l’Epervier de la lutte contre les détournements de deniers publics y fait des apparitions. Ce à travers les inspecteurs du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe). Qu’y cherchent-ils ? Difficile pour l’instant d’être affirmatif. Toujours est-il que des responsables de ce ministère ainsi que des responsables des fédérations sportives sont tour à tour entendus au Consupe. Les Fédérations camerounaises de Cyclisme et d’athlétisme seraient dans l’œil du cyclone.

Les premiers doivent s’expliquer sur la gestion des fonds destinés à l’organisation du dernier Tour cycliste international du Cameroun et du Tour Chantal Biya de 2008. L’on se souvient que pour le dernier tour estampillé de l’image de la première dame en début octobre 2009, le ministère des sports et de l’Education physique avait été réticent à libérer le budget requis. Et pour cause, les responsables de la Fédération présidée par François Njelé n’avaient pas pu présenter le compte d’emploi de l’édition précédente. Pour ce cas, le ministre aurait cédé pour ne pas se brouiller avec l’entourage de la première dame. Du côté de l’Athlétisme, ce sont les Courses de l’Espoir 2008 et 2009 qui sont concernées.

Nos sources n’ont pas tous les détails. Mais la location d’un hélicoptère en 2008, ainsi que l’allocation des  frais à d’autres fédérations pour des animations parallèles durant cette compétition n’ont pas de comptabilité claire selon le Consupe. Sébastien Mbous, actuel président de la fédération d’athlétisme, ainsi que son prédécesseur Ange Sama et d’autres collaborateurs se succèdent au Contrôle supérieur de l’Etat pour s’expliquer. L’autre affaire qui arrive (sans surprise ?) ici, c’est celle des dépense liées à l’accueil de Paul Le Guen au Cameroun. Près de 150 millions avaient été dépensés entre le 25 et le 27 juillet pour accueillir le nouveau coach des Lions indomptables. Une initiative du Comité de stratégie mis en place pour la qualification de ces derniers au prochain mondial. La Gabegie avait été décriée en son temps.

« Ce n’est pas excessif. Quand on invite un ancien capitaine des Lions indomptable à venir partager, à venir mettre son énergie positive au service des Lions indomptables, je ne pense pas que c’est excessif. C’est même le début, c’est par là que ça devrait commencer », répondait alors Francis Mveng, porte-parole de ce Comité au Messager. Selon nos sources, d’autres responsables du Minsep sont dans l’orbite de cette enquête. Il s’agit notamment du secrétaire général, du Directeur des affaires générales. Michel Zoah, ministre en place, ainsi que son prédécesseur Augustin Edjoa devraient donner leur version, si ce n’est pas encore le cas.

Edouard TAMBA

One thought on “Opération épervier au ministère des sports

  1. Pingback: Opération épervier au ministère des sports | SmallReader : Reader de flux francophone

Leave a Reply