Iwmf awards:Agnès TAILE honore le Cameroun

IWMF AWARDS

Agnès Tailé (au centre) et les autres lauréates

Le courage d’Agnès Tailé récompensé

Forte tête. Elle l’est assurément. Tellement que ça ne lui a toujours pas valu des fleurs. Agnès Tailé, journaliste autrefois au service de la chaine de télévisions camerounaise Canal 2 international et la chaîne de radio Sweet Fm, s’est vue agressée à son domicile à Douala. Elle ne s’est pas pour autant arrêtée de faire son métier. Loin des positions féministes elle continue de prendre les devants. C’est par sa voix que les téléspectateurs de cette chaîne de télé étaient mis au courant des événements sanglants de janvier-février 2008 à N’Djamena. Je me souviens d’un échange au cours duquel elle me disait être plus d’une fois allée au-delà des limites de sécurité durant ce conflit. Relavant au passage l’extrême prudence de son cameraman qui hésitait toujours. Après ces multiples péripéties, elle a de quoi se réjouir. Son courage a été récompensé, en même temps que d’autres journalistes femmes.

De ASSOCIATED PRESS (CP)

NEW YORK — Quatre femmes journalistes, originaires du Bélarus, du Cameroun, d’Iran et d’Israël, ont été récompensées mardi à New York, pour leur courage dans l’exercice de leur profession, face aux menaces de mort et d’emprisonnement, aux attaques et aux violentes intimidations exercées à leur encontre.

La Fondation internationale des femmes dans les médias (IWMF) a remis le “Prix du Courage en Journalisme 2009” à la Camerounaise Agnès Tailé, animatrice d’une émission de libre-antenne intitulée “A vous la parole”, sur la chaîne de TV privée Canal 2 International, à la Bélarusse Iryna Khalip, reporter et rédactrice en chef à Minsk, pour le journal russe “Novaya Gazeta”, à l’Iranienne Jila Baniyaghoob, rédactrice en chef du site Web Kanoon Zanan, à l’Israélienne Amira Hass, journaliste du quotidien “Haaretz”, qui décrypte l’actualité politique israélienne et palestinienne depuis 20 ans, basée à l’intérieur des territoires palestiniens.

Copyright © 2009 The Canadian Press. Tous droits réservés.

Avec ce prix, Agnès Tailé inscrit son nom aux côtés de ceux de  Christiane Amanpour de CNN et la regrettée journaliste Russe, Anna Politkovskaya, deux anciennes lauérates du même prix. Félicitations à la consœur et compatriote dont l’attitude professionnelle devrait inspirer plus d’un.

E.T.

Leave a Reply