Lions indomptables: Si près de l’Afrique du Sud…

Can/Mondial 2010

Si près de l’Afrique du Sud…

La sélection nationale camerounaise de football s’est qualifiée pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations en battant le Togo à Yaoundé. Mais la victoire du Gabon prolonge le suspense pour ce qui est de la Coupe du Monde

Les Lions indomptables n’ont jamais été aussi près de la prochaine Coupe du Monde de football. Avec 10 points au marquoir, les coéquipiers de Samuel Eto’o Fils conservent la tête de la poule A dans le cadre des éliminatoires couplées Coupe d’Afrique des Nations /Coupe du monde 2010. Sur la pelouse du stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, les Lions indomptables ont défait le Togo samedi dernier, 10 octobre 2009, par un score de trois buts à zéro. Tout n’avait pourtant pas bien commencé pour le Cameroun. L’émissaire de la Fédération internationale de football Association qui retarde le début de la rencontre pour plusieurs minutes. Des footballeurs camerounais qui semblent perdus sur l’aire de jeu ; dépassés par la vitesse des éperviers et les débordements de Emmanuel Adebayor. Sur ce flanc du jeu, Gérémi Njitap a du mal à suivre l’international togolais. Il est régulièrement secouru par Alexandre Song et Nicolas Nkoulou. Les réactions offensives du Cameroun viennent d’Achille Emana, très remuant. En plus de Samuel Eto’o et Webo. C’est d’ailleurs sur une action de ce dernier que le Cameroun obtient son premier coup franc, à la 19e minute de jeu. Le tir enveloppé de Gérémi Njitap passe non loin de la lucarne. Le Togo défend. Le cours du match change 9 minutes plus tard. Parti dans un duel contre le gardien de but des Eperviers, Achille Webo a le temps de pousser la balle qui échappe au portier. Faute de ballon, Obilale Kodjovi laisse ses mains faucher l’avant-centre camerounais.

 Défaite mentale

L’arbitre central, Kaoma Wellington n’hésite pas en désignant le point de pénalty. Obilale Kodjovi simule une douleur à l’œil droit et reste au sol. Alors que le capitaine Emmanuel Adebayor fait son lobbying au près du premier assistant, son homologue camerounais se rapproche du central pour revendiquer un carton rouge. Comme par miracle, le gardien togolais se relève et prend position sur sa ligne. Il aura le temps de prendre un carton jaune, avant de repousser le pénalty qu’exécute Njitap. Achille Emana surgit pour orienter le ballon au second poteau. Njitap envoie le ballon dans les filets. Alors que les 40 000 supporters du stade crient au but, le central et un assistant se concertent. Le rond central est désigné par Kaoma Wellington. Les Togolais protestent, s’en prennent à l’arbitre assistant. Eto’o Fils demande à ce dernier de reprendre son poste. Le ton monte. Le capitaine camerounais menace et manque de rouer un togolais de coups. Réaction en chaîne. Adebayor s’en mêle. Les autres aussi. Cela n’empêchera pas l’arbitre de valider le but que vient d’inscrire Njitap qui selon les Togolais était en position de hors-jeu. Le Togo vient de perdre la bataille mentale. Plus confiants, les Camerounais multiplient les offensives. Achille Emana manque d’aggraver le score à la 40e minute de jeu. Très à l’aise avec Eto’o, ils multiplient les combinaisons. Bedimo Nsamé, latéral gauche des Lions ne manque pas d’audace. A plus de 40 mètres des buts, il tente un lob. Les défenseurs Togolais s’y mettent à deux pour faire le mur. De l’autre côté, Idris Carlos Kameni se tourne les pouces.

Ticket pour Angola 2010

C’est sur ces entrefaites que s’achève la première manche. Les Togolais n’auront pas le temps de trouver leurs repères à l’entame de la 2e mi-temps. Tel un éclair, Samuel Eto’o « efface » adversaires togolais et entre dans la surface de réparation. Le public est déjà debout pour célébrer un but à venir. C’était sans compter sur un dernier défenseur togolais qui le fauche. Vif, le camerounais eu le temps de pousser le ballon vers Jean II Makoun. Le sociétaire de Lyon tire droit au but. 2-0 en faveur des Lions. Ils en veulent encore. Contre toute attente, le bleu de la sélection remet ça à la 67e minute. Frappe cadrée depuis les 30 mètres. Le portier togolais se détend pour repousser le ballon des poings. Mais Achille Emana est là. Il a le temps d’amortir et ajuster son tir au premier poteau. 3-0. Les jeux sont faits. La foule exulte. Le Togo baisse les bras et s’en retrouvent assiégés. Le manque d’application des camerounais leur évite l’humiliation. Achille Emana, aussi vif et entreprenant veut absolument servir Eto’o et Webo sur un plateau d’argent. Ca ne marche pas. Le score en reste là. Mais le goût de la victoire n’est pas entier. Des nouvelles de Libreville annoncent une défaite du Maroc face au Gabon.  Les Lions indomptables seront à la Can en Angola. Quant au mondial… c’est à 90 minutes. 90 minutes de vérité face au Maroc à Casablanca. Chaud devant !

Edouard TAMBA

3 thoughts on “Lions indomptables: Si près de l’Afrique du Sud…

  1. Eddy

    gars c’est vrai que Kameni n’a presque rien eu à faire.
    Il y’a juste une ou deux sorties là, où on s’est rappellé qu’il existe encore. c’est tout.
    Bravo aux lions.

    ps. Edouard, comment va Shazz?

Leave a Reply