Volley-ball: Le Cameroun se qualifie pour le mondial 2010

Volley-ball – Mondial 2010

photo fivb.org

photo fivb.org

Les volleyeurs camerounais s’offrent l’Italie

Le Cameroun s’est qualifié pour le championnat du monde de volley-ball après le 3e tour qualificatif qui s’est déroulé du 21 au 23 août 2009 au Palais des sports de Yaoundé

Indomptables. Les joueurs de la sélection nationale masculine de volley-ball du Cameroun n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires. Pas le moindre set cédé durant le troisième tour qualification pour le championnat du monde de volley-ball annoncé pour septembre prochain en Italie. Les poulains du coach national, Blaise Mayam, ont obtenu leur ticket en infligeant un traitement identique à leurs adversaires ; trois set à zéro. Le Zimbabwe est le premier à passer à la trappe, vendredi dernier, 21 août 2009. Les joueurs menés par le capitaine, El Hadj Abbas Malloum, commencent timidement la partie. Ils ont en face une formation zimbabwéenne dont les joueurs sont physiquement moins impressionnants. Mais ils ont du répondant et perdent le set avec 4 points d’écart. Au poste de passeur, l’international camerounaise Georges Kari semble être en difficulté. Tout comme le libéro Fossi Kamto Alain, visiblement en mal de concentration au niveau de la réception des balles. Le second set ne sera pas à l’image du premier.

Le Zimbabwe semble incapable de résister à la puissance de feu des smasheurs camerounais. 25-11 en faveur du pays hôte. Le 3e set sera pire. Le Cameroun s’impose par 25 contre 10. Ceux ayant regardé la première rencontre entre l’Afrique du Sud et l’Ile Maurice ne se font pas d’illusions. Durant cette rencontre, l’Afrique du Sud qui menait par 2 sets à 0 s’est faite rattraper avent de s’imposer au tie-break. Les appréhensions sont confirmées dès le lendemain, 22 août 2009. Le public du Palais polyvalent des sports est encore plus nombreux pour encourager les Lions. Des Lions qui ont du mal à retrouver leurs repères face à l’Ile Maurice. 25-22 en faveur du Cameroun au premier set, 25-20 au second et 25-21 au dernier. Si la défense balbutie avec des soucis au niveau de la réception, l’attaque est plus performante. Ce grâce à la forme de Ndaki Mboulet Jean Patrice qui s’offre 25 points au total en 52 attaques.

C’est donc gonflé à bloc qu’ils descendent dans « l’arène » affronté l’Afrique du Sud. Les jeux sont loin d’être faits car l’adversaire dispose aussi de deux victoires. Et les choses commencent plutôt mal pour les joueurs de Blaise Mayam. Le Cameroun mené, court après le score en multipliant des bourdes. L’équipe d’en face fait preuve de plus de finesse et de précision face à des Camerounais trop prévisibles dans leurs attaques. Ndaki Mboulet, régulièrement servi par Moussa multiplient des attaques en diagonale qui font mouche. Le compteur point de l’Afrique du Sud reste bloqué à 19 point alors que le Cameroun remonte progressivement. Les 4300 spectateurs ayant fait le plein du Palais des sports poussent les Lions. Les Sud-africains voient le set leur échapper avec 21 point contre 25. Les Camerounais plus à l’aise durant le 2e set mène par 6 contre 2 et sont rejoins au score. Mais la volonté de gagner des Lions reste plus forte.

Aux attaques de Ndaki Mboulet s’ajoutent celles de Wounembaina Nathan. Smash après smash, le public exulte. Jusqu’à ce que le compteur des camerounais se trouve bloqué à 24 points. L’Afrique du Sud, sentant le coup, enchaîne les points jusqu’à 22. C’est dans cet enthousiasme qu’ils offriront aux camerounais leur 25e point à la suite d’un service manqué. Le 3e set sera moins rapide. C’est le coude à coude avec des écarts d’un à deux points. Wounembaina et Moussa en attaque,  et Yves Marcel Ndaki aux passes font leur show. Fossi Jules reste imperturbable à la réception des balles. Et le public pousse ses champions. A 24-21 en faveur du Cameroun, un smash de Ndaki Mboulet met fin au suspens et envoi les Lions rejoindre l’Egypte et la Tunisie au mondial Italien. Un mondial qui a bien manqué au Cameroun. On ne l’y avait plus vu depuis… 1990. Après les réjouissances d’hier, cap sur la Coupe d’Afrique.

Edouard TAMBA

Distinctions

Meilleur marqueur : Alfred Gilbert (Zimbabwe)

Meilleur attaquant : Grant Goldschmidt (République sud africaine)

Meilleur scoreur : Jean Patrice Ndaki Mboulet (Cameroun)

Meilleur défenseur : Fossi Kamto Alain (Cameroun)

Meilleur libéro : Fossi Kamto Alain (Cameroun)

Meilleur passeur : Yves marcel Ndaki (Cameroun)

Meilleur réceptionneur : Moussa (Cameroun)


Interview – Blaise MAYAM RE-NIOF

Photo Ateba Biwolé (Le Jour)

Photo Ateba Biwolé (Le Jour)

« Le problème de notre équipe est au niveau la réception et de la défense »

A l’issue de la victoire de son équipe, l’entraîneur national revient sur les performances de ses joueurs et les échéances à venir

Parcours sans faute et vous êtes qualifié pour le mondial italien. Tous s’est déroulé comme prévu…

Il faut dire ça n’a pas été facile. Ce n’était pas facile parce que nous sommes dans le cadre de la constitution d’un nouveau groupe. Surtout que dans ce groupe, il faut déterminer qui est capable de quoi. Si on avait joué des matchs amicaux, on l’aurait su facilement. Maintenant, nous le savons grâce à l’orientation que avons donnée à notre équipe. Le principe était de faire des rotations au niveau des postes qui nous posaient des problèmes.  Aujourd’hui, nous pensons que ces points ont été trouvés. Je crois que nous allons nous préparer pour la Coupe d’Afrique des nations. Nous allons nous battre pour avoir le dessus.

On a observé des lacunes au niveau du soutien. Lorsque des joueurs montent au filet bloquer, ils ne sont pas soutenus en arrières. Qu’est-ce qui ne tournait pas dans votre dispositif ?

Ca n’existe plus. En fait on avait des problèmes d’adaptation par rapport au sol. Ce n’est plus un problème. Nous allons nous atteler dans les prochains jours, à améliorer les conditions de défense. Avec le Taraflex sur le terrain, ce sera un atout pour nous. Au-delà de ça, il faut dire que c’est le volley-ball. L’adversaire a le ballon autant que vous, le principe étant de le faire tomber dans l’autre camp. Il peut arriver à n’importe quel moment de passer à côté. Ce que reprochons le plus à cette équipe, c’est la fluctuation au niveau du soutien… Je crois que c’est des choses qui vont s’améliorer au fur et à mesure qu’on participe aux compétitions.

Avez-vous déjà arrêté un programme de préparation d’ici au mondial en Italie ?

Nous avons d’abord 10 jours de récupération et ensuite on va se préparer pour la Can. Une fois revenus de la Can, nous allons libérer les joueurs pour qu’ils rentrent dans leurs clubs respectifs. A partir du moins de janvier, nous serons obligés de faire des regroupements de 3 semaines par mois jusqu’à aller au championnat du monde. Ce avec à l’idée que nous pourrions avoir un ou deux mois de préparation à l’extérieur avec toute l’équipe. Parce que nous avons encore deux ou trois joueurs qui ne sont pas là. Ils devront renforcer l’équipe et nous amener à la Can.

Doit-on s’attendre à de nouvelles modifications au niveau de l’effectif ?

D’ici le mondial on aura une grande modification. Nous avons besoin d’un joueur au poste de 2e pointu, nous avons un deuxième central qui devra être là, et le suppléant de la pointe. Ca fait trois joueurs qui pourront venir nous donner un coup de main par rapport à l’organisation et la cohésion de l’équipe.

L’attaque est-elle concernée, au regard de la prestation de ce tournoi ?

Tous les Camerounais sont de bons attaquants. Nous n’avons pas de problèmes à ce niveau. Le problème de notre équipe c’est au niveau de la qualité de notre réception et de la défense. Si on résout ces problèmes, je suis sûr que nous allons inquiéter les plus grandes équipes du monde.

Interview réalisée par

Edouard TAMBA

5 thoughts on “Volley-ball: Le Cameroun se qualifie pour le mondial 2010

  1. oniN

    Mon frère, tu connais tous les sports jusqu’à tu poses même les questions sur ça? Les règles du volley, c’est quoi? C’est quoi l’affaire de libéro au volley là? Je wanda, moi qui pensait que les joueurs tournaient, et donc, qu’il n’y avait pas de poste figé!

    Je comprends pkoi le ministre des sports est le ministre du foot, personne ne connaît les règles des autres sports. Quand ça passe à la TV, on n’oublie de rappeler comment ça se joue, comme si les gens le savaient déjà.

  2. Tamba Edouard Post author

    Nino, je ne suis pas un spécialiste 🙁 Je peux juste te dire que le libéro en volley est un joueur à vocation défensive, qui s’occupe en général des réceptions. Il ne rote pas comme les autres n’entre pas dans la zone dite d’attaque. C’est un peu plus compliqué que ça, c’est que je somnolais pendant le séminaire d’apprentissage des règle du volley-ball 😀

    Eddy, ça fait un de ces effets, de vivre ça dans un Palais des sports plein à craquer. On oublie un peu les footaises du foot et on est content d’être Camerounais 🙂

  3. Pingback: Volley-ball: Le Cameroun se qualifie pour le mondial 2010

Leave a Reply