Lions Indomptables: L’Afrique du Sud à tout prix

LIONS INDOMPTABLES

L’Afrique du Sud à tout prix…

Paul Le Guen, entraîneur de l’équipe nationale de football du Cameroun a officiellement pris fonction le  27 juillet 2009 à Yaoundé. Face à la presse, il annonce les couleurs

1- Mission impossible ?

Inédit. Augustin Edjoa, Mbarga Mboa, Etame Massoma, Bipoun Woum, Bidoung Mkpatt… Mbombo Njoya des anciens ministres des sports invités à l’installation du nouveau coach des Lions. Le gouvernement est visiblement décidé à faire feu de tout bois pour que les Lions aillent à la Coupe du monde. Et l’instant était tellement grave que rien ne pouvait arrêter Zoah Michel, le ministre des Sports et de l’Education physique. L’hôtesse (victime d’une hypoglycémie) qui s’est écroulée non loin de lui, n’a même pas réussi à interrompre son discours. « Qualifier le Cameroun, les Lions indomptables pour la Coupe du monde, la toute première organisée en terre africaine », rappelle-t-il à Paul Le Guen. « Mission difficile, d’aucuns disent désespérée au vue du classement actuel des lions indomptables dans poule », relève Zoah Michel. Son interlocuteur en est conscient mais… « On ne doit jamais promettre de réussir mais on promet de tout faire pour y parvenir », prévient Paul Le Guen. Ce dernier à déjà la tête au match amical du 12 août prochain. Une occasion de « faire le point avec tous les joueurs, de fixer une  feuille de route, de fixer un cadre de travail », envisage-t-il. Et déjà, il dit avoir travaillé à la présélection. « Je pense que je pourrais la communiquer demain ou après demain. Il me reste un ou deux coups de téléphone à passer à des joueurs, et je pense que d’ici demain le service de presse de la Fédération pourra vous communiquer la liste. Elle sera constituée de 22 ou 23 joueurs », annonce Paul Le Guen.

2- Performances, concurrence et ingérence

Le Guen et Yves Colleu photo Lindovi Ndjio

Le Guen et Yves Colleu_photo Lindovi Ndjio

Qu’ils soient vieux ou jeunes, aucune place ne semble acquise selon le coach. « Par rapport aux sélections des joueurs ayant un certain nombre d’année à l’équipe nationale, ou par rapport à d’autres joueurs qui sont plus jeunes, la seule chose qui me guide, c’est la performance et la capacité à être bon et productif à l’équipe nationale. Je tiens compte des statuts, mais je ne me laisse pas enfermer par ça. Je ne suis guidée que par l’apport et la compétence technique sur le terrain. J’aurai un regard neuf. Evidemment que j’ai demandé à pouvoir visionner les Dvd des derniers matchs », explique-t-il. Il sera donc question  de performances. Mais, il pourrait ne pas avoir de grosse surprise. Car le coach annonce « une équipe de base qui va se dégager. Mais elle va se dégager à travers une concurrence uniquement liée à la performance sur le terrain. C’est ça qui me guide. Et c’est comme cela que l’on bâti les équipes performantes ». Le Minsep le lui avait déjà indiqué : « entraîneur sélectionneur, vous écouterez les conseils bien entendu. Mais vous ne tolèrerez aucune pression, aucune injonction, aucune interférence dans votre travail de sélectionneur. Seul votre conscience, les atouts réels et avérés, l’engagement des joueurs à mouiller le maillot et la discipline personnelle au sein de l’équipe vous guideront et vous obligeront ».

3- Sus à l’indiscipline dans l’équipe

La discipline justement. L’un des maillons faibles de cette équipe nationale. « On m’a souvent rappelé, depuis que je suis arrivé, la nécessité de la discipline. Sachez que j’y tiens énormément. Donc, je vais y travailler et c’est un axe fort de notre action. On ne réussit pas rigueur et sans discipline. Il est évident que ça va être l’un de nos thèmes favoris », promet le technicien français. Mais encore faudra-t-il gérer des cas plus compliqués de joueurs à forte personnalité et à forte influence sur la cohésion du groupe. Paul Le Guen compte sur son propre charisme et son expérience. « Première chose, je suis capable et je l’ai démontré, de pendre de vraies décisions. Deuxième chose, je ferai tout pour que le joueur talentueux soit aussi discipliné. J’ai montré aussi que je savais faire dans ce domaine là. Je procèderai au cas par cas, s’il y a indiscipline », affirme Paul Le Guen. Il doit sûrement avoir en mémoire sa mésaventure chez les Glasgow Rangers en 2007. Une contestation doublée d’un conflit ouvert avec le capitaine de l’équipe lui avait coûté son poste. Et de promettre qu’il fera  « tout pour éviter cette indiscipline, à travers un discours, à travers des actes, à travers un comportement exemplaire ». Car, « il faut vraiment que les joueurs aient la capacité de comprendre ce que le peuple camerounais attend d’eux, ce que j’attends d’eux, ce que nous attendons d’eux. C’est par une prise de conscience de cet ordre là qu’on y arrivera. Il faut qu’ils comprennent qu’ils ont un devoir d’exemplarité, un devoir de discipline par rapport à eux-mêmes et aussi par rapport aux autres ».

4- Le sort de Nkono, Akono, Kaham et Ndtoungou

Le flou persiste sur la partie du contrat relevant de sa rémunération. « Il est évident que je n’en dirai rien. C’est entre la fédération, le ministère et moi. Et je  ne tiens pas à dévoiler les termes du contrat », tranche Paul Le Guen. Pour ce qui est de l’équipe technique, certains ont eu la confirmation de leur limogeage. « Je ne saurai terminer mon propos sans remercier les entraîneurs intérimaires, messieurs Nkono Thomas, Akono Jean Paul, Kaham Michel, Ndtoungou Mpilé Martin pour les services rendus aux Lions indomptables. Pendant leur courte mission qui leur a été assigné et qui prend fin ce jour », déclare le ministre des Sports. Et Paul Le Guen de rassurer pour ce qui est de Thomas Nkono. « Le staff sera définitivement constitué aujourd’hui ou demain. Je vais principalement travailler avec Yves Colleu qui est mon adjoint. Je vais travailler avec Thomas Nkono comme entraîneur des gardiens de but. Je l’ai eu au téléphone et je lui ai confirmé que je tenais à ce qu’il reste à nos côtés », apprend-on du nouvel entraîneur sélectionneur. Il compte s’attacher les services d’autres nationaux. « On va garder un masseur camerounais. On va voir pour le médecin. Mais sachez que je tiens à additionner les compétences, camerounaises d’abord, françaises aussi… Je ne veux absolument pas constituer un staff entièrement français, ce serait idiot. On ne peut pas demander l’Union sacrée au peuple camerounais, sans intégrer des Camerounais dans le staff. Ce serait incohérent, ce ne serait pas intelligent. On va travailler ensemble. Mais il faut que tout le monde soit loyal et il faut que tout le monde veuille le succès de l’équipe camerounaise, dont notre succès », conclût Paul Le Guen.

Edouard TAMBA

One thought on “Lions Indomptables: L’Afrique du Sud à tout prix

  1. Pingback: Lions Indomptables: L’Afrique du Sud à tout prix

Leave a Reply