MONDIAL U-20: les lionceaux rongent leurs freins

MONDIAL U-20

Les Lionceaux paient le prix des « tralalas »

A presque deux mois du mondial des moins de vingt ans en Egypte, les présélectionnés de la sélection camerounaise rongent leurs freins

Les vingt-cinq lionceaux convoqués pour le stage préparatoire du prochain mondial des moins de vingt ans devront encore prendre leur mal en patience. La prochaine mise au vert de ces derniers est annoncée pour le 20 juillet prochain à Yaoundé. Il s’agit selon le programme réactualisé par le coach, Alain Wabo, d’un premier stage qui se déroulera jusqu’au 3 août prochain. Joint au téléphone, préfère ne pas se prononcer sur le nombre de joueurs qui passeront à la trappe. « Il faut que je les voit d’abord jouer (…)  C’est un stage de détection », explique Alain Wabo. Les mêmes joueurs prendront ensuite part à un second stage, toujours à Yaoundé, du 20 août au 1er septembre 2009. « Ces stages doivent être ponctués par des matchs amicaux avec des équipes de renommée locale », prévoit le coach.

Ce nouveau programme est la conséquence du stage manqué en Allemagne. Il était en fait prévu que les lionceaux s’y retrouvent du 6 au 20 juillet. Mais les partenaires allemands à l’organisation du stage ont saisi la partie camerounaise à la veille du départ du groupe pour tout annuler. D’après le premier vice-président de la Fédération camerounaise de football, « la partie allemande a fait savoir au Cameroun qu’elle n’arrive pas à trouver les équipes pour les matchs amicaux contre les Lionceaux ». Pour Francis Mveng, il s’agit là de la raison officielle de l’annulation du stage. Quoique circulent d’autres supputations selon lesquelles les lionceaux paieraient les frais du départ d’Otto Pfister de l’encadrement de l’équipe nationale A et de la direction technique nationale (Dtn) de football.

D’après Francis Mveng, c’est en sa qualité de Dtn que le coach démissionnaire avait négocié ledit stage. Dixit donc, la possibilité de se frotter à des équipes étrangères avant le mondial en Egypte ? La Fecafoot ne perd pas espoir. « Nous avons sollicité d’autres organisateurs pour deux ou trois matchs amicaux », apprend-on du premier vice-président de la Fédération. Son propos semble contredit par des prestataires qui accusent la Fecafoot d’avoir balayé leurs propositions d’un revers de la main. Soupçonnant au passage la Fédération de faire la chasse en sorcière, histoire de se débarrasser des proches de l’ex ministre en charge des Sports. « Faux ! », rétorque Francis Mveng. Il affirme que la Fecafoot reste ouverte à toutes les propositions. Et s’insurge du fait que l’un de ces groupes d’organisateurs de stage n’a pas honoré le rendez-vous pris dans la journée d’hier. Loin de ces quiproquos, les lionceaux rongent leurs freins…

Edouard TAMBA

Les 25 présélectionnés

1. OWONA Brice
2. YAYA BANANA
3. FOMEN Charly Roussel
4. BOUMALE Olivier
5. ENOW Juvette TABOT
6. BAPIDI FILS Jean Jules
7. ESSENGUE ELOUMOU Louis Parfait
8. DOMO SABO
9. TIKO MESSINA Germain
10.EKENG EKENG Patrick
11.ZOUA DAOGARI Jacques
12.TEIKEU KANGANG Adolphe
13.SOPPO MOUKOURI Etienne
14.YOUSSOUFA MAIKANO
15.KUATE SOUOP Loïque
16.MVONDO Olivier
17.MBIDA BINDZI Jean
18.TOUKAM David Junior
19.TANGOUANTIO Thierry
20.ASONG LEKE Joseph
21.ABAD NANG
22.HONGLA Maurice
23.DJENGOUE Hervé
24.Christian SONG
25.LENDE NDJOUKONG Ismael

Leave a Reply