Coupe du Cameroun:Un coup de Canon pour un pied en finale

COUPE DU CAMEROUN

Un coup de Canon pour pour un pied en finale

Canon - Panthère: Où sont les spectateurs

Canon - Panthère : Où sont les spectateurs?

Le Canon sportif de Yaoundé a assuré l’essentiel hier à Yaoundé en match aller comptant pour les demi-finales de la Coupe du Cameroun de football. Le club de Nkolndongo a pris le dessus sur Panthère du Ndé par la plus petite des marges, 1-0. Un but de Medjo intervenu à la 82e minute d’un match plutôt disputé. Le coach du Canon sportif de Yaoundé ne peut que s’en réjouir. « C’est un pas vers la finale. C’eut été très compliqué pour nous si on était sur un match nul. Mais un but d’avance dans une demi-finale de Coupe du Cameroun, c’est un avantage qu’il ne faut pas négliger », commente Joseph Atangana. En face, l’on attribue la défaite à d’autres paramètres. « Vous avez vu ce qui s’est passé tout à l’heure. Je n’aime pas parler des arbitres. Il nous a donné un carton rouge, je ne sais pas pourquoi. Ce devrait être un carton jaune, encore que je ne vois même pas où était la faute. Il a commencé à nous déranger depuis les vestiaires », se plaint Charles Kamden, entraîneur de Panthère du Ndé.

Ses collègues relèvent que le collège d’arbitres a voulu les empêcher d’arborer le jet de maillot prévu. Les dirigeants de « Nzui Manto » ont fini par acheter des shorts dans un marché de la place pour satisfaire aux exigences des officiels. Quoiqu’il en soit, on reste confiant du côté de Panthère. « Rien n’est encore joué, ce n’est que la phase aller. Au match retour, ce  sera un autre comportement, un autre match. On aura le temps de réfléchir pour peaufiner notre stratégie », prévoit Charles Kamdem. Si les Mekok Megonda vont à Bangangté avec un avantage, ils ne comptent pas regarder l’adversaire jouer. « Je ne vais pas à Bangangté pour défendre. Il faut que j’ouvre le jeu, puisque eux aussi vont attaquer. On va procéder par des contres. Je suis sûr qu’on va marquer les premiers. Comme ça ils vont emballer le match et on va mieux dérouler notre match », envisage Joseph Atangana.

Son équipe, sauvée in extremis d’une relégation en 2e division jouit d’un regain de forme remarquable. Selon le coach, c’est le résultat de la détermination des joueurs auparavant sur la touche. « Ce dont des joueurs volontaires qui sont là. C’est pour cela que Canon produit du jeu. Contrairement à ce que les gens disent, mon effectif n’est pas au complet. J’ai au moins 6 joueurs en villégiature », explique-t-il. L’expédition de Bangangté dimanche, 21 juin prochain, permettra de confirmer la tendance. A moins que la Panthère du Ndé sortent des griffes encore plus longues.

Edouard TAMBA

Leave a Reply