Les Lions indomptables hués par les supporters

CAMEROUN-MAROC

Les Lions indomptables hués par les supporters

L’équipe nationale de football a été tenue en échec à Yaoundé hier par le Maroc. Les fans crient leur déception, les derniers de la poule A staff restent confiants

La déception des supporters n’a eu d’égale que leur mobilisation pour soutenir les Lions indomptables face au Maroc. Raison pour laquelle, ils sont restés par milliers pour attendre la sortie du capitaine Rigobert Song et ses coéquipiers. Plus d’heure après le match, la foule est toujours massée à la sortie du stade omnisports Ahmadou Ahidjo. Le déploiement de centaines de policiers n’entame pas leur patience. Plus d’une heure après le coup de sifflet final, ils font le pied de grue. Des morceaux de papiers jonchent la chaussée. On peut y distinguer des posters de Samuel Eto’o Fils qui ont été déchirés. Un autre déçu s’apprête à en brûler un autre poster de l’avant-centre, criant sa déception. Mais l’affiche est arrachée par un policier. Le bus devant ramener les Lions à leur hôtel fini par arriver ; entouré de deux camions anti-émeutes équipés de canon à eau.

Ce bus ne sortira du stade qu’aux environs de 19 heures. Avec la même escorte. C’est alors que la population présente se lâche. « Houuu, houuu, mouilleurs ! », entend-on de part et d’autres. Les Lions indomptables sont hués. Certains se servent de des serviettes pour voiler leur face, d’autres se cachent le visage avec leurs mains et d’autres encore se penchent pour échapper aux regards et cris de fans déçus. Ceux là qui ont choisi d’exprimer leur colère aux concernés. D’autres spectateurs par contre, ont quitté le stade avant le coup de sifflet final. Pressentant que l’équipe nationale camerounaise de fera pas de miracle. On aura remarqué un certain Christian Bekamenga parmi les premiers à quitter le stade.

Si la déception est grande à cause du match nul, elle est aussi due à la prestation de certains joueurs. Samuel Eto’o Fils et Marcus Mokake pointent en tête de cette liste. Le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables s’est illustré durant le match par des positions répétées de hors-jeu, quand il ne flânait pas dans le camp adverse. Omettant par la même de servir de premier rideau défensif comme on le voit faire si souvent à Barcelone Fc. Quant à l’autre avant-centre, son apport dans le jeu, à la place d’Achille Emana reste à questionner. Autant que l’avenir des Lions dans cette phase éliminatoire. Pour le staff des Lions, il n’y pas de quoi s’alarmer. « Comment nous pouvons avoir des problèmes d’attaque, alors que nous avons le meilleur attaquant du monde ? », s’interroge aussi l’entraîneur des Lions, Thomas Nkono.

Pour l’ex gardien de l’équipe nationale, « Il y a un problème d’animation. Il faut avoir de la patience ». Et le cas Mokake ? « C’était un remplacement normal par rapport à une situation de fatigue qui se faisait ressentir au milieu de terrain », explique le coach. « On aurait souhaité gagner. Mais en face, c’était une équipe dans la même situation que nous. Mes coéquipiers et moi avons donné le meilleur de nous », lance Rigobert « Magnan » Song. « On a encore des chances. On va aller au Gabon avec l’objectif de ramener les 3 points. Rien n’est encore perdu (…) Nous allons jouer chaque match qui reste avec le sang aux yeux. Après on fera le bilan », poursuit Magnan. Dans la même lancée, Thomas Nkono prévoit que « tous les matches qui nous restent à jouer seront comme des finales ». Nouvelle promesse, ou réelle détermination ? On sera fixé au soir du 20 juin prochain. A l’issue du match entre le premier et le dernier de la Poule A.

Édouard TAMBA

4 thoughts on “Les Lions indomptables hués par les supporters

  1. Tamba Edouard Post author

    Eddy, ces Lions ne sont pas à défendre…
    Ils ne savent se mettre ensemble pour revendiquer quand il s’agit de leurs primes. As-tu souvenir qu’ils ont envoyé un ultimatum au gouvernement en ce qui concerne les infrastructures sportives et la gestion administrative de certains dossiers?
    Ce sont des mercenaires x(

  2. oniN

    Les ivoiriens l’ont fait, même en temps de guerre, l’équipe s’est soudée pour rester ensemble et compétitifs.

    Le ver chez les Lions vient d’abord des Lions eux-même. La mauvaise gestion autour n’est que le reflet de cette discorde interne

  3. Kans

    Franchement c’est la honte!
    On avait là une super bonne occasion de renouer avec la Coupe du Monde, et on se retrouve balloté par le Gabon qui risque finalement représenter ce groupe.
    Les pouvoirs publics… pourquoi pas? Le climat autour de cette équipe a tjrs été aussi délétère que ca n’aide pas pour le moral.

Leave a Reply