Monthly Archives: June 2009

ZOAH Michel:Qualifier les Lions ou « mourir »…

ZOAH Michel

Qualifier les Lions ou « mourir »…

Probablement le grand inconnu des nouveaux ministres de Paul Biya. Zoah Michel, nouveau ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep) semble n’être que dans les mémoires de ses proches. Comme son prédécesseur, c’est un professeur de l’enseignement secondaire. C’est de la Faculté de médecine et de sciences biomédicales qu’il a été tiré en direction du Gouvernement. Il y occupait les fonctions de Directeur des affaires administratives et financières. Les bribes d’informations sur son parcours laissent apparaître une vie de directeur pour Zoah Michel. Ce dernier à la suite de l’enseignement a été directeur des affaires générales (Dag) à l’ex ministère de l’Education nationale.

A la suite de la division de ce ministère en deux départements, il sera nommé directeur des ressources humaines au ministère des enseignement secondaires avant de poser ses valises à la Fmsb. A 57 ans, cet originaire de Mbankomo dans la Mefou et Akono hérite du poste ministériel le plus instable. C’est le 11e ministre des sports que connaît que le gouvernement camerounais en l’espace de 19 ans. Soit une espérance de mandat  de moins de 2 ans par ministre. Comble du sort, il hérite d’un brûlot. La qualification des Lions indomptables à la prochaine coupe du monde de football en Afrique Sud à court terme. Chaud devant pour ce père de famille vivant au quartier Biyem-Assi à Yaoundé.

Edouard TAMBA

Augustin Thiery Edjoa : Le ministre dévoré par les Lions

Augustin Thiery Edjoa

Le ministre  dévoré par les Lions

Mangé par ces Lions

Mangé par ces Lions

22 septembre 2006 – 30 juin 2009. Le désormais ex ministre des Sports et de l’Education physique est tombé à la tâche. Alors que le Décret du prince vient de le limoger, il continue de présider une réunion portant sur le blocage du stade de Mbouda. L’une des casseroles de son mandat noirci par des déclarations sans suite et le perpétuel bras de fer Minsep/Fecafoot. L’on se souvient encore qu’il avait été mis à la même table qu’un président de fédération par le Premier ministre, lui aussi déchu hier. Faut-il rappeler l’inachevé Palais des sports déjà inauguré, le douteux projet de développement des infrastructures sportives suspendu, les querelles de clochers durant les élections dans les fédérations, l’arrivée du papy Otto Pfister à la tête de l’encadrement des Lions indomptables… et plus grave, une qualification pour le mondial sud africain hypothéquée.

Si les voies du Prince restent insondables, l’on sait au moins que cette équipe lui est chère. L’homme lion s’en sert comme arme de distraction massive quand approche d’importantes échéances. Mais après 33 mois d’Augustin Edjoa au Minsep, cette équipe n’a rien gagné. Le maintien de ce dernier aurait aurait peut-être tué les plans du prince. A 59 ans, l’ancien prof de français, et proviseur aux lycées de Nkol Eton, Tsinga, Anguissa, Leclerc… va-t-il rentrer sur les bancs ? En tout cas, Biya à décider de ne pas continuer avec le  co-auteur du livre « Continuer avec Paul Biya », au profit d’un certain Michel Zoah.

Édouard TAMBA

Remaniement : L’integralité des textes signés par Paul BIYA

REMANIEMENT MINISTERIEL

L’integralité des textes signés par Paul BIYA

DECRET N° 2009/222 DU 30 JUIN 2009

portant  nomination d’un Premier Ministre,

Chef du Gouvernement.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

D E C R E T E :

Article 1er .- Monsieur YANG PHILEMON est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Premier Ministre, Chef du Gouvernement.

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/223 DU 30 JUIN 2009

portant  réaménagement du Gouvernement.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution ;

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 2009/222 du 30 juin 2009 portant nomination d’un Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

VU le décret n° 2004/322 du 08 décembre 2004 portant formation du Gouvernement ;

VU le décret n° 2006/308 du 22 septembre 2006 portant réaménagement du Gouvernement ;

VU le décret n° 2007/269 du 07 septembre 2007 portant réaménagement du Gouvernement ;

SUR proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

D E C R E T E :

Article 1er.- Sont, à compter de la date de signature du présent décret, nommés aux postes ministériels ci-après :

Ministre d’Etat, Ministre des Transports :

M. BELLO BOUBA MAIGARI

Ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la défense :

M. MEBE NGO’O Edgard Alain

Ministre des Postes et Télécommunications :

M. BIYITI BI ESSAM Jean Pierre

Ministre des Domaines et des Affaires Foncières :

M. BALEOKEN Jean-Baptiste

Ministre de la Communication :

M. ISSA TCHIROMA BAKARY

Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille :

Mme ABENA ONDOA née OBAMA Marie Thérèse

Ministre de l’Education de Base :

Mme YOUSSOUF née ADIDJA ALIM

Ministre de l’Eau et de l’Energie :

M. NGAKO TOMDIO Michel

Ministre des Sports et de l’Education Physique :

M. ZOAH Michel

Ministre délégué auprès du Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural :

Mme ANANGA MESSINA née BEYENE Clémentine Antoinette

Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Enseignements Secondaires :

M. MOUNOUNA FOUTSOU

Le reste sans changement.

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/224 DU 30 JUIN 2009

portant  nomination des Secrétaires Généraux Adjoints

de la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 98/273 du 21 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Sont, à compter de la date de signature du présent décret, nommés Ministres, Secrétaires Généraux Adjoints de la Présidence de la République :

–         M. AGBOR TABI Peter

–         M. FOUDA Séraphin Magloire

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/225 DU 30 JUIN 2009

portant nomination d’un Conseiller Spécial

à la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 98/273 du 22 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Monsieur SINDJOUN Luc est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Conseiller Spécial à la Présidence de la République.

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/226 DU 30 JUIN 2009

portant nomination d’un Ministre Chargé de Mission

à la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 98/273 du 21 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Monsieur SADI René est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Ministre Chargé de Mission à la Présidence de la République.

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/227 DU 30 JUIN 2009

portant nomination d’Ambassadeurs Itinérants

à la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 98/273 du 21 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Sont, à compter de la date de signature du présent décret, nommés Ambassadeurs Itinérants à la Présidence de la République :

–         M. OYONO Ferdinand Léopold

–         M. MAIKANO ABDOULAYE

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/228 DU 30 JUIN 2009

portant nomination d’un Directeur du Cabinet Civil

de la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 98/273 du 21 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Monsieur BELINGA EBOUTOU Martin est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République.

Article 2.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

DECRET N° 2009/229 DU 30 JUIN 2009

portant nomination d’un Chargé de mission

au Cabinet Civil de la Présidence de la République.-

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

VU la Constitution,

VU le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement, modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU le décret n° 98/273 du 21 octobre 1998 portant réorganisation de la Présidence de la République,

D E C R E T E :

Article 1er.- Monsieur BILLE BIDJANG Martin est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Chargé de mission au Cabinet Civil de la Présidence de la République.

Article 2.- L’intéressé aura droit aux avantages de toute nature prévus par la réglementation en vigueur.

Article 3.- Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence, puis inséré au Journal Officiel en français et en anglais./-

YAOUNDE, le 30 juin 2009

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

(é) PAUL BIYA

Les équipes nationales de volley-ball en stage

CHAMPIONNATS DU MONDE

Les équipes nationales préparent le dernier round

Les équipes nationales dames et messieurs sont en stage depuis lundi dernier, 29 juin 2009. Elles préparent le 3e et dernier tour qualificatif pour les championnats mondiaux de 2010


La fédération camerounaise de volley-ball a rempli ses coupes dimanches dernier à Yaoundé. Mais certains joueurs n’auront pas de répit. Il s’agit des 29 volleyeurs et 19 volleyeuses convoqués par les entraîneurs nationaux. Ces derniers ont été présélectionnés pour prendre part aux stages préparatifs des tournois qualificatifs pour les prochains championnats mondiaux de volley-ball. Les 19 dames convoquées assurent leur mise au vert depuis hier, au Palais des sports. Les 14 futures sélectionnées s’envoleront ensuite pour le Kenya. Elle y affronteront la Tunisie, le Sénégal et le pays hôte entre le 8 et le 13 juillet prochain. Seul le premier du groupe à l’issue de ce 3e tour qualificatif aura un ticket pour mondial japonais en 2010. Un scénario presque identique attend les messieurs. Avec l’avantage qu’ils iront chercher la qualification pour le mondial italien à Yaoundé. Le Cameroun ayant été retenu pour abriter 3e tour qualificatif. Le tournoi se déroulera du 19 au 24 août au Palais des sports. Le tirage au sort pour les combinaisons de ce tournoi s’est déroulé durant les finales de la Coupe du Cameroun. Le pays hôte affrontera le Zimbabwe le 21 août, l’Ile Maurice le 22, et l’Afrique du Sud le 23.

« Connaissant l’Afrique du Sud et le Zimbabwe, je sais qu’ils ne viendront pas en victime résignées. Ils viendront démontrer qu’ils sont capables de nous représenter notre zone au championnat du monde. Mais pour nous, c’est l’occasion de montrer au public camerounais, ce dont nous sommes capables. Depuis une vingtaine d’année, on n’a plus participé à une compétition de niveau mondial chez les messieurs. Cette fois-ci, ce sera une bonne chance pour nous », indique l’entraîneur national de l’équipe masculine, Bayem Blaise. Selon le programme établi par le coach, le stage va durer 40 jours ; et certains passeront à la trappe. « Il y a d’abord la première phase qui se termine le 15 juillet. Nous allons recaler une dizaine de joueurs. La phase suivant va s’achever le 8 août ; nous allons nous séparer de sept ou huit joueurs. Ensuite, nous resterons avec les 14 joueurs capables de nous représenter », explique Bayem Blaise.

Edouard TAMBA

Liste des pré sélectionnés

MESSIEURS

Ndaki Yves Marcel : Vbc Martigny – Suisse

Kari Adeke Georges: Us Cathaginoise – Tunisie

Ongolo Mayam Cyrille: Fap Vb – Cmr

Edene: Fap Vb – Cmr

Ag Serge: Aes Sonel Vb – Cmr

Tonemassa Sombang Francis H.: Harnes Vb – France

Abbas Malloum : Fap Vb – Cmr

Engala Hermann Marie : Vbc Martigny – Suisse

Nyambe Eric : Fap Vb – Cmr

Mballa Ntsama Timothée Aurèlie : Entente Vb – France

Nongny Olivier: Al Shabab Club – Bahrain

Kassi: Aes Sonel Vb – Cmr

Moussa: Nante Reze Vb – France

Feuguouo David: As Cannes Vb – France

Wounembaina Nathan: Tala’ea El Giesh – Egypte

Samou Kouamou Robert: Fap Vb – Cmr

Tatsi T. Valery : Alahli B Ghazi Club – Lybie

Ndongo Jean Pierre: Al Gharafa Sport – Qatar

Tchouassi Constant : St Brieuc – France

Engohe Junior : Forder Verein Vb – Allemagne

Beyegue Donald : Doha – Qatar

Nyabeye Junior Fap Vb – Cmr

Wabo William Carlos : Aes Sonel Vb – Cmr

Ndaki Mboulet Jean Patrice: Sakai Blazer Sport – Japon

Nziemi Jean Merlin : Lausanne Uc Vb – Suisse

Mbenoun Etienne : Oman

Fossi Kamto Alain : Fap Vb – Cmr

Samba Kong : Fap Vb – Cmr

Babakay : Port Vb Dla

DAMES

Asta Gamkoua Juliette : Bafia Vb Evolution

Beleng à Ngon Rose : Vb Pexinois Niort France

Baran à Bissene Raïssa Tatiana : Bafia Vb Evolution

Messina Ondoua Armande Marguerite : St Chamond – France

Ngo Nkot Rebecca Rose : La Rochelle – France

Ombassa Sombang Marie Thérèse : Laon – France

Tchoudjang Nana Christelle : Bafia Vb Evolution

Tatchou Nyoyo Roline : Injs Vb Ydé

Alene Engamba Philomène : Injs Vb Ydé

Mekoudjou Fezeu Arsène : Injs Vb Ydé

Ngon Tame Victoire Pauline L’Or : Injs Ydé

Eba’a Mballa Esther Cannelle : Injs Vb Ydé

Mendouga Louisette : Injs Vb Ydé

Ngo Yomkil Boum Hermine Guesdon : Bafia Vb Evolution

Djantou Nkeuheu Stéphanie : Bafia Vb Evolution

Ambassa Nina Laure : Inter City Vb Evolution

Tom à Bidias Colette: Laon – France

Mekong à Iroume Fride Octavie : Bafia Vb Evolution

Laminsi Youdom Tatiana : Aes Sonel Vb Ydé

Fap de Yaoundé s’offre un troisième doublé coupe/championnat

VOLLEY-BALL

Fap s’offre un troisième doublé coupe/championnat

Les finales de la Coupe du Cameroun de volley-ball des catégories dames, messieurs, juniors et vétérans se sont déroulées dimanche dernier au Palais polyvalent des sports de Yaoundé

Aes Sonel volley-ball rêvait d’électrocuter les joueurs des Forces armées et police (Fap). C’était sans compté sur l’expérience de ces derniers, et leurs détermination à s’offrir un troisième doublé coupe/championnat. Le capitaine de Fap, Fossi Alain et ses coéquipiers annoncent les couleurs dès le premier set. Sérénité dans la réception des balles, passes efficaces et smashes en série avec l’incontournable Junior Nyabeye. Le dossard 8 de Fap se fera le plaisir d’offrir le 25e point du premier set à son équipe à la suite d’un smashe de la main droite qui oblige la balle à atterrir au coin de l’aire de jeu. Les électriciens du volley-ball, apparemment blasés, ont vu leur compteur points bloqué à 18. Certains observateurs croient avoir que la méforme est due à la non participation de cette équipe au championnat national. Les jeux sont-ils faits ? Que non ! Aes Sonel revient avec plus d’énergie au second set. Les étincelles partent des services puissants de Wabo. Ces derniers orientent leurs balles vers le centre du camp adverse. Le jeu est plus élaboré. Le compteur des électriciens tourne plus vite que celui des Fap. Ces derniers pêchent par une obsession au smash. Tellement prévisible que la défense d’Aes Sonel est toujours en alerte.

L’équipe remporte le 2e set par 25 contre 19. Comme victimes d’un choc électrique, les Fap tombent encore durant le 3e set ; 25 contre 22. A la 4e reprise, la victoire semble si proche de Aes  Sonel. Mais, son bruyant fan club semble souffrir d’un délestage d’énergie et fini par contaminer l’équipe sur le parquet. Les poulains du coach Mayam Blaise reprennent du poil de la bête et remporte le 4e set par 25 contre 23. Le suspense tombera l’issue du tie-break. Aes Sonel mène la partie, jusqu’au score de 12-10 en leur faveur. Nouveau délestage en inspiration, multiplication des fautes… suffisant pour se faire rattraper par le détenteur du trophée. Fap remporte l’ultime manche par 15 contre 13. « Perdre une finale comme ça après avoir mené de bout en bout, on ne peut qu’être triste. On a eu une saison particulièrement difficile, on aurait aimé la conclure en beauté. Disons que les dieux n’ont pas été », regrette Atangana Owona Guy René, coach de Aes Sonel.

Se son point de vue,  « Le problème n’était pas technique. Il s’agissait de conclure un match important. Techniquement ils n’ont eu de difficultés. Ca c’est joué au niveau de la détermination. A la fin du match, Fap a été certainement déterminé plus nous », relève-t-il. Son homologue d’en face a le triomphe modeste. « C’était une victoire difficile. Surtout parce que nous avons pensé que Sonel ne s’étend pas entraîné, leurs joueurs ne pouvaient offrir une telle résistance. Nous avions oublié qu’ils ont un très bon coach, le coach Atangana qui est à féliciter. Il nous a posé beaucoup de problèmes. Il a constaté qu’on ne jouait pas beaucoup au centre, et que certains de nos ténors ne tournaient pas bien. Il a passé le temps à jouer sur ces joueurs. Nous avons gagné parce que nous nous sommes  réadaptés par rapport aux joueurs que nous avions sur le terrain » », commente Bayem Blaise coach de Fap. Ce dernier, para ailleurs entraîneur de la sélection nationale annonce l’ouverture du stage de l’équipe nationale pour ce lundi, 29 juin 2009. Il n’y aura donc pas de répit pour ces joueurs qui se préparent qualificatif pour la coupe du monde en Italie.

Edouard TAMBA

PODIUM FINAL

Championnat national 2009
– Meilleur joueur jeunes : Boudjham Ahmed (Port Vb Douala)
– Meilleur joueuses dames : Christelle Nana Tchoudjang (Bafia Vb Evolution)
– Meilleur joueur messieurs : Alain Fossi Kamto (Fap)
– Champion Junior : Port Vb Douala
– Champion Dames : Bafia Vb Evolution
– Champion Messieurs : Fap

Coupe du Cameroun 2009
– Meilleur joueur vétérans : Bello Boudam (Bassa Vb)
– Meilleur joueur jeunes : Motto (Port Vb Douala)
– Meilleur joueur dames : Roline Tchatchou Nyoyo (Injs)
– Meilleur joueur messieurs : Junior Nyabeye (Fap)
– Vainqueur Vétérans : Bassa Vb
– Vainqueur Junior : Port Vb de Douala
– Vainqueur Dames : Bafia Vb Evolution Vainqueur Messieurs : Fap

Coupe du Cameroun:Finales entre détenteurs des titres et revanchards

VOLLEY-BALL

Finales entre détenteurs des titres et revanchards

Bafia Volley-ball chez les dames, Fap chez les messieurs et Port chez les Juniors, vont tenter conserver la Coupe du Cameroun dimanche 28 juin 2009 à Yaoundé

La fédération camerounaise de volley-ball (Fecavolley) peut se réjouir. Les finales nationales de la Coupe du Cameroun su dérouleront au Palais polyvalent des sports de Yaoundé. La date du dimanche, 28 juin a été retenue pour l’événement. Selon les précisions du président de la Fecavolley, « Il y’aura quatre finales à jouer. Les matches commencent à partir de 10h du matin. La première finale sera celle des vétérans. A 12h il y’aura la finale des juniors vers 14h la finale des dame, et la finale des messieurs à 16h ». Seules les régions du Centre et du Littoral seront représentées. Deux clubs de Douala s’affronteront dans la finale des vétérans. Il s’agit de Bonamoussadi Volley-ball et Bassa Volley-ball. Ensuite, As génération Espoir de Yaoundé sera au prise avec Port Volley-ball de Douala, détenteur de la Coupe du Cameroun. Les filles de Bafia Volley-ball Evolution prendront le relais contre celles de l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (Injs). Un match sans doute sur un air de revanche. Car ces dernières sont tombées en finale en 2008 face à Bafia Evolution. Mais encore, les filles de l’Injs ont perdu deux matches face à Bafia Volley-ball le 23 mai dernier à Yaoundé.

Injs perdaient ainsi le championnat national au profit d’un triplé pour leurs adversaires. Elles voudront donc prendre leur revanche et empêcher par la même les filles de Bafia de remporter un doublé coupe-championnat consécutif. Viendra ensuite le match le plus attendu ; la finale messieurs entre Forces armées et police (Fap) de Yaoundé et Aes Sonel de Yaoundé. Les volleyeurs de Fap tenteront alors de s’offrir un doublé, après leur triomphe en championnat le 23 mai 2009. Tandis que Aes Sonel essayera de garder le trophée remporté l’an dernier. Quid des primes qu’auront vainqueurs et finalistes ? « Je ne peux pas encore vous donner de réponses. On verra au niveau du bureau ce qu’il est possible de faire », indique Louis Majoré Timba, président de la Fecavolley. Ce dernier et son staff comptent se rendre au Palais des Sports à la veille des finales, ce à la suite des séances d’entraînements des clubs sur ces lieux.

Les finales annoncées pour dimanche prochain connaîtront un arrêt entre la troisième et la quatrième rencontre. « Entre les finales dames et celles des messieurs, nous allons procéder au tirage au sort du programme des matches qualificatifs pour le championnat du monde », annonce Louis Majoré Timba. Il s’agit en fait des matches comptant pour le troisième tour qualificatif pour le championnat du monde de volley-ball messieurs devant se dérouler en Italie l’an prochain. Le Cameroun aura à faire dans sa poule, à l’Afrique du Sud, le Zimbabwe et l’Ile Maurice durant un tournoi qu’abritera le Palais des sports de Yaoundé du 19 au 24 août 2009. Pour ce qui est de la préparation du Cameroun à cette épreuve capitale, la fédération assure que « l’équipe nationale entame sa préparation après les finales, dès lundi le 29 juin. Et un comité d’organisation va être mis en place très rapidement pour superviser la préparation de cet événement ».

Edouard TAMBA

24 juin 1859-24 juin 2009 remember la bataille de Solferino

HUMANITAIRE

24 juin 1859-24 juin 2009 remember la bataille de Solferino

Un communiqué du Comité international de la Croix-Rouge à Yaoundé

Le Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant -Rouge célèbre
le 24 juin prochain en souvenir de la bataille de Solferino (en Italie) du
24 juin 1859 le cent cinquantième anniversaire du Mouvement international
de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

A cet effet, le Mouvement organise une exposition photo du 24 au 26 juin à
la Croix-Rouge Camerounaise. La coupure du ruban symbolique marquant
l’ouverture de cette exposition photo se fera par la Première Dame du
Cameroun (Présidente d’honneur de la Croix-Rouge Camerounaise) ou de son
représentant. Elle ou son représentant aura auparavant parrainée la marche
de convergence des volontaires de la Croix-Rouge dont le point de chute est
la Croix-Rouge Camerounaise le 24 juin 2009 à 10 h précises.

John Fritzgerald ANGOUAN’D:”Tout le mérite revient aux joueuses”

John Fritzgerald ANGOUAN’D

Coach Angouan'd

« Elles ont prouvé qu’elles avaient du cœur pour se battre »

L’entraîneur national de l’équipe féminine de basket-ball reviens sur la prestation de ses joueuses, et suggère les conditions à remplir pour remporter l’Afrobasket en septembre prochain à Madagascar

Que pensez-vous du niveau de jeu produit par vos filles ?

Je crois que le niveau n’est pas mauvais. Il est croissant, parce que c’est une équipe en construction. Soyons modeste, 2 matches ce n’est pas suffisant pour évaluer une équipe. Si toutes les autres équipes de l’Afrique centrale avaient été là, nous aurions pu évaluer le niveau à sa juste valeur. En une semaine, nous avons trouvé les automatismes nécessaires, dans cet alliage entre les joueuses venues des Etats-Unis, et celles du Cameroun pour donner la prestation qui la été la notre. Vous avez vu qu’à un moment, ça a été laborieux. Il y a beaucoup de travail à faire. Dans l’optique de la Can, qui se déroule en septembre, il faudrait que la fédération et le ministère des Sports nous donnent toutes les facilités pour que ces filles aient un stage d’au moins 3 semaines. Pour les avoir observé en 2007, si cette équipe est regroupée 3 semaines à 1 mois avant la Can, avec toutes les facilités administratives, et un calendrier bien callé en interne et en externe, on est champion d’Afrique.

Sur quel aspect le staff technique compte-t-il s’appesantir durant les préparatifs de la Coupe d’Afrique à laquelle vous venez de vous qualifier ?

On devra travailler au niveau de la cohésion. En 3 jours, ce n’était pas évident, le mérite est pour ces filles. Ca a été très difficile. Il y avait une somme d’informations à relever. Surtout que nous ne connaissions pas l’adversaire. Nous n’avions pas leurs vidéos. On les a préparé, et surtout, elles ont prouvé qu’elles avaient du cœur pour se battre. Au début, on a défendu, c’était la première mi-temps de la Rdc. Et en 2e mi-temps durant laquelle on a senti une certaine intensité dans notre jeu. Vous savez, on ne peut pas coacher le « fighting spirit », c’est individuel. On vient on se jette dans la bagarre et on atteint le résultat.

Vous comptez garder cet effectif ou alors faire appel à d’autres joueuses ?

Nous avons d’autres plénipotentiaires. Cette équipe reste en construction. On a déjà vu de bonnes choses à la suite d’un stage de 3 semaines avec les joueuses du Cameroun. Il a ensuite eu un stage avec celles qui sont venues, e nous avons fait un bouquet. Il y a des insuffisances. Je crois que physiquement et tactiquement, il y a un travail de fond à faire. Qu’on les mette ensemble, et je crois que la mayonnaise va prendre.

Vous obtenez la qualification en inaugurant le plancher du Palais des sports de Yaoundé…

On nous a dit : « vous inaugurez le palais des sports », et nous avions le devoir de relever ce défi. A la fois pour la fédération qui inaugurait, par la grâce de Dieu, ce plancher, pour toutes les autres fédérations. Je crois qu’on l’a réalisé. Il faut rester modeste, mais en même temps, c’est aussi un signal fort que nous avons envoyé. Le Cameroun, au-delà du football a d’autres sports qui peuvent valablement représenter le drapeau. Pour nos adversaires aussi, parce que désormais, les gens filment les matches, ils ont vu qu’il y a une équipe du Cameroun. Soyons modestes, continuons de travailler dans la sérénité, dans l’équilibre, et avec toutes les personnalités ressources. Vous avez vu Joe Touomou qui est venu, et qui a managé. Dans la symbiose, on est sorti de nos tares habituelles pour penser et se mettre au service de la collectivité. Pendant les pauses et les temps morts, on s’est concerté et voilà ce qui a été fait.

Entretien avec

Edouard TAMBA

AMINA NJONKOU, la lionne qui s’impose en Arizona

AMINA NJONKOU

Zone IV Mvp

Zone IV Mvp

La lionne s’impose en Arizona

36 points en deux rencontres. Amina Njonkou s’illustre comme la meilleure marqueuse à l’issue des matches ayant opposés le Cameroun à la République démocratique du Congo. Mais encore, la sociétaire des Arizona Wildcats, a été désignée meilleure joueuse. Une distinction qui va bien au-delà des points marqués. Passes décisives, rebonds… Elle bénéficie d’un gabarit qui lui permet de jouer autant en attaque qu’en défense. D’où des gestes techniques qui à chaque fois ont « enflammé » le public. Au terme de la rencontre, la fatigue induite par le temps passé sur le parquet ne l’empêche pas de se réjouir. Les anciennes connaissances et la famille sont au rendez-vous. Embrassades, félicitations, photos ça et là. Depuis son départ pour les Etats-Unis, certains ne l’avaient plus revue. Et d’autres font sa connaissance. Amina Njonkou se présente. « Je suis une jeune fille originaire de Foumban, très timide qui adore jouer au basket, qui aime le Cameroun et qui aime s’amuser », lance-t-elle. Sa présence te son efficacité pousse à s’interroger sur son parcours. « J’ai joué avant, mais pas trop longtemps dans le championnat camerounais, puis je suis allé poursuive mes études aux Etats-Unis. Beac et Yuc », confie-t-elle.

Des études qu’elle suit à l’Université d’Arizona, tout en jouant au basket-ball. Agée de 24 ans, elle dit n’avoir pas de palmarès. Toujours est-il que ses statistiques en trois saisons de basket universitaire forcent le respect. Durant la saison 2007-2008, elle affiche une moyenne de 13,1 points et  7,4 rebonds par match. Ce en 30 matches avec 29 titularisations. Elle est ainsi la deuxième de l’équipe en matière de points marqués, de rebonds et de temps de jeu. Une performance en hausse car, la saison d’avant, elle affichait 18 titularisations en 32 matches avec une moyenne de 8,4 points par match. « Amina m’a énormément impressionné avec la façon dont elle à travaillé. Elle a le potentiel pour être une super joueuse offensive pour nous, tout en assurant une présence physique en défense. Nous l’amènerons aussi a avoir du leadership sur le parquet », confie l’entraîneur de Arizona Wildcats, Niya Butt.

Edouard TAMBA

Village Diary en guerre contre la misère

www.villagediary.org

taking on poverty at its roots

taking on poverty at its roots

Village Diary en guerre contre la misère

Le Cameroun dispose d’une nouvelle plate-forme sur le web pour aider les communautés villageoises à accéder à de services et des documents légaux

Une frange de la population camerounaise n’a pas accès des services de base ; santé, assistance sociale, actes officiels de l’administration… Les premiers lésés ici sont les habitants des communautés villageoises, les orphelins, les veuves etc. D’où cette observation des promoteurs de site Internet www.villagediary.org : « au Cameroun, lorsqu’un chef de famille meurt, il est habituel de voir les proches de la famille (frères, oncles, etc.) ou les membres de la communauté, revendiquer des droits sur les biens du défunt. Sans des documents légaux attestant du contraire, maisons, lopins de terre et autres propriétés sont souvent pris de force par les autres ». C’est donc pour entrer en guerre contre ce fléau et d’autres que villagediary.org a vu le jour. Le projet en phase de démarrage se fixe pour mission de « favoriser l’accès aux services sociaux, légaux et de santé aux orphelins, aux enfants vulnérables et aux veuves faisant face à ces différentes formes d’abus ».

Les activités ont été officiellement lancées le 16 juin dernier à Buea. Une date choisie à dessein, histoire de pour les initiateurs, de s’associer à la célébration de la Journée de l’Enfant africain. Et comment Village Diary compte s’y prendre concrètement? Les promoteurs comptent sécuriser les droits des héritiers. Ce en leur permettant d’accéder à la sauvegarder numérique de leurs documents légaux et officiels. Une approche qui selon eux, permet de « s’attaquer la pauvreté par ses racines ». Si c’est le slogan de la plate-forme, on se veut modeste. « Nous ne prétendons pas avoir la solution à la pauvreté, mais nous croyons pouvoir aider femmes et enfants afin qu’ils ne tombent pas dans cette forme particulière de pauvreté, ici au Cameroun et ailleurs en Afrique », apprend-on depuis le site dont le projet a été initié par l’Ong, Link-Up Charity foundation.

Pratiquement, les communautés doivent désigner un mandataire en charge de collecter les différents documents. Lesdits documents seront ensuite transmis à un membre de l’équipe de Village Diary qui se chargera de les digitaliser et de les crypter. Ce dernier va ensuite remettre les données à un administrateur du site pour vérification et introduction dans la base de données. Il sera dès lors possible pour les autorités judiciaires, municipales, sanitaires et autres institutions d’accéder aux données. Village Diary bénéficie d’un financement de l’ambassade des Etats-Unis au Cameroun. Le site a été développé sous forme de logiciel libre par Mambe Nanje Churchill de AfroVisioN. Il est donc possible de le télécharger et de l’adapter à d’autres besoins.

Edouard TAMBA