Magic Fm ne défendra pas son titre

TOURNOI INTERMEDIAS

Magic Fm ne défendra pas son titre

Un tournoi inter médias délocalisé de la ville de Yaoundé. Le Club des journalistes solidaires du Cameroun tient son pari. Les sept équipes retenues pour la 7e édition du tournoi inter médias de football (Timef), opposant des entreprises de presse, s’affronteront sur les berges de l’océan atlantique. La ville balnéaire de Kribi ayant été choisie pour accueillir la compétition. Les protagonistes sont répartis en 2 poules, A et B. Au terme du tirage au sort organisé vendredi 8 mai à Yaoundé, il ressort que la poule A est composée de Club médias Ouest, Radio Tiéméni Siantou (Rts) et Cameroon radio and television (Crtv). Ces trois équipes évolueront sur le stade du Lycée de Kribi. Quant à la poule B, on y retrouve les quotidiens Le Jour et Le Messager, la Société de presse et d’édition du Cameroun (Sopecam) et l’association Comfoot. Ce quatuor en découdra sur le terrain du Centre national de la jeunesse et des sports (Cenajes).
Les sept protagonistes ont intérêt à bien se préparer. Surtout qu’il n’y a aura pas de 2e tour. “ Le champion de chaque poule est d’office qualifié pour la finale qui se jouera sur le stade du Cenajes ”, annonce le commissaire du Timef 2009, Sandeau Nlomtiti. Les matches se joueront en deux manches de 25 minutes chacune. Et deux autres manches de 10 minutes en cas d’égalité à l’issue du temps réglementaire. Il est à noter que “ les remplacements sont illimités ” ; mais “ les autres lois du football arrêtées par la Fifa seront appliquées ”, précise le commissaire de la compétition. Les organisateurs de la compétition auraient souhaité avoir dix équipes comme d’habitude. Quatre équipes masculines par poules, et deux équipes de femmes pour un match d’exhibition. “ Les dames n’ayant pas donné les garanties de présenter deux équipes, il fallait revenir à huit ”, explique Sandeau Nlomtiti.
Il se trouve que les exigences de ces dernières n’ont pu être satisfaites. “ Les organisateurs n’ont pas accepté prendre en charge le transport et les repas de femmes ”, indique Marie-Noëlle Guichi du quotidien Le Messager. En dehors des femmes, une équipe d’hommes manque à l’appel ; malgré la profusion de médias. C’est le cas du vainqueur de la dernière édition du Timef en 2008 à Yaoundé. Magic Fm ne défendra pas son trophée cette année. “ Ils sont entrés en contact avec moi avant les délais. Puis ils sont repartis et n’ont plus fait signe ”, dit le commissaire de la compétition à propos de cette chaîne urbaine de Yaoundé. Selon Sandeau Nlomtiti, Magic Fm est réapparu alors que la pression du sponsor de la compétition exigeait déjà la liste des équipes affiliées. “ Nous avions la pression de notre partenaire Mtn, on ne pouvait pas faire autrement ”, explique-t-il. “ Nous voulions participer, mais on n’a pas été informé ”, assure le chef de chaîne de Magic Fm. Ce dernier dit avoir tout de même rencontré le président du Club des journalistes solidaires du Cameroun. “ Samnick nous a dit qu’une lettre nous avait été adressée par le comité d’organisation. Nous n’avons jamais reçu cette lettre. Mais ce n’est pas grave ”, relativise-t-il.

Edouard TAMBA

One thought on “Magic Fm ne défendra pas son titre

Leave a Reply