Cameroun: Pillage du diamant à l’Est

MINERAIS

Le pillage du diamant a commencé au Cameroun

La première réserve mondiale de diamant se trouverait au Cameroun. Une richesse dont l’exploitation a été confiée à des Coréens

Le ministre en charge des mines et son épouse à Seoul (ph Korea Times)

Le ministre en charge des mines et son épouse à Seoul (ph Korea Times)

Le Cameroun est déjà connu pour la richesse de son sous-sol en minerais ; fer, cobalt, bauxite, uranium, or… Mieux encore, ce pays disposerait d’une réserve importante de diamant. La plus grande du monde en en croire quelques estimations de géologues. L’on parle d’environ 736 millions de carats enfouis dans le sous-sol de Mobilong et Limokoali deux localités du département de la Boumba et Ngoko dans la région de l’Est du Cameroun. Ce qui représenterait la production annuelle mondiale de diamant multipliée par cinq, selon un article du quotidien Korea Times publié en mars 2008. Un chiffre qui n’a, pour l’instant, pas été confirmé du côté des autorités camerounaises. Toujours est-il que les pierres seraient de divers types et de diverses colorations. On reconnaît au ministère des mines de l’industrie et du développement technologique (Minimidt) que ces villages situés dans les environs de Yokadouma couvent une importante quantité de pierres précieuses.

« Il y a effectivement du diamant à Mobilong et Limokoali, ce n’est pas un secret », affirme le responsable de la cellule de communication (Celcom) du Minimidt, Polycarpe Atéba. « C’est peut-être la plus grande réserve du monde », dit-il. Quid des chiffres officiels, de la superficie des sites, des caractéristiques de ces pierres et de leur condition exploitation ? Pour plus de précisions, « le directeur des mines est la personne la plus indiquée », suggère-t-il. Joint au téléphone dans l’après-midi d’hier, par le Celcom, ce dernier se garde d’apporter des informations. Le reporter se fait dire par la voix de Polycarpe Atéba « qu’il faut voir ça avec les Coréens, le diamant est exploité par C&K Mining ». Où se trouvent ces Coréens et comment les contacter ? Le Celcom du Minimidt dit ne rien savoir. « Je ne sais pas où il sont situés, il faut les chercher », dit-il. Et d’ajouter : « Je n’ai aucun contact. On les vois souvent pendant les réunions ici ».

20% des gains à partager

C’est pourtant depuis 2007 que la présence d’une importante quantité de diamant, dans l’Est du Cameroun, a été confirmée.  Ce à la suite d’une mission d’exploration menée par une équipe de géologues que dirigeait le Coréen Kim Won-Sa.  La mission exploratrice avait été commandée par C&K Mining, une joint-venture entre le Cameroun et la Corée du Sud. Le capital de cette entreprise est détenu à 80% par Korea C&C Mining, et 20% pour Cameroon’s Kampa. C&K Mining aurait déjà entamé l’exploitation du diamant. La joint-venture compte y investir 500 milliards de Fcfa sur une durée de 25 ans, selon son Pdg, Duk-Kyun Oh. De l’avis de Pr. Kim Won-Sa, 6 millions de carats pourraient être extraits de ces mines tous les ans ; générant ainsi 4 000 emplois au Cameroun. Inutile de vite se réjouir. Car, le Cameroun ne sera pas le principal bénéficiaire des revenus générés.

« Si les diamants sont extraits en grande quantité, ils seront emmenés en Corée, pas seulement pour être manufacturés ou répondre à la demande locale, mais aussi pour être exportés. Nous pouvons en espérer une grande contribution pour l’économie et des devises », déclare Pr. Kim au journal Korea Times. « Les diamants brutes seront taillés en Corée, et nous allons partager 20% des gains avec le gouvernement camerounais », prévoit le chercheur. Une projection qui semble adoptée. Le Minimidt, Badel Ndanga Ndinga s’étant rendu en Corée en mars 2008 pour rencontrer les partenaires Coréens. Son épouse et d’autres fonctionnaires camerounais faisaient partie de la délégation. Ils y ont été aperçus lors d’une cérémonie, le 16 mars 2008 à l’hôtel Grand Intercontinental. Cette sortie faisait suite au passage des responsables coréens de C&k Mining Co au Cameroun.

Edouard TAMBA

10 thoughts on “Cameroun: Pillage du diamant à l’Est

  1. Etum

    Le diamant à l’est c’est normal, la RCA n’est pas loin et il y’en a. Il est d’ailleurs exploité depuis longtemps par les populations locales… Les coréeens ont “acheté” Madagascar, ils prennent notre diamants!!! les chinois sont partout et nous dormons. En tout cas je ne dis plus rien lol

  2. bi2ly n eloumbat

    mais c’est quoi cette affaire???c’est pas possible!!! 20% c’est qoui?? il aurait mieux fais de nous laisser exploiter ca a notre manière!!!!sinon 80% de benefice généré remis au cameroun!!!!! de plus qui les a meme envoyé dans notre pays??? on en a marre des chinois et des japonais!!!! trop c’est trop

  3. kalulo

    Une fois de plus decus par le president de notre” republique” entre guillemets parceque nous ne seront jamais une republique dans le sens meme du terme qui veut dire independante democratique et entreprenante.Le cameroun atend que le bon Dieu descende pour se develloper?de pareils decouvertesdevraient plutot attirer ces compagnies surplace dans le but d’acquerir leur technologie.le % ne m’interressse pas enormement mais si l’exploitation ,jusqu’au produit semi-fini ou meme fini se faisais au Cameroun avec un faible poucentage ce serais dejas quelque chose d’important que notre pays aurais fais pour le developpement surplace et l’acquisition des connaissances technologiques ce qui est meme la definition d’un grand Etat(progres industriels).les resources il yen aura toujours,voila le petrol EST_IL BUDGETISE??????????????????????mon pays me degoute .Quel sont les technologies de pointes utilisees au cameroun ou est la promotion et l’application des connaissances de nos ingenieurs,le ministre du developpement a quoi sert ce monsieur ?j’ai trop a dire et je ne finirais jamais je suis degoute d’etre camerounais………….

  4. elvis

    les gars cela ne sera meme pas possible car je suis encore en vie,i am at life and this will not be possible how can there take 80% and give us 20%,il faut une revolution et celui qui va signe ce contract passera a tabat publiquement car les petit bandits sont tues tout les jours alors que les vrais bandits sont a yaounde.gars j ai confience en moi en compte sur moi quand il sera temps

  5. Lerévolutionnaire

    Sincèrement, le laxisme de notre gouvernement est exteravagant, ça veut dire quoi tout ça?ce contrat d’exploitation doit être revu. Sans blague, ce contrat est en défaveur du cameroun. ON ne bénéficie sur aucun plan que ce soit sur le long ou le moyen terme. on ne partage que 20 % des bénéfices?
    donc ces coréens veulent nous dire que les autre 80% vont etre quel genre de bénéfice? Exploitation en corée. Seulement 4000 emplois créés. Franchement, il faut qu’on revoie ce contrat, qu’on fasse circuler une pétition. Même si on doit saigner nous-même pour l’exploitation de ces diamants, il le faut. IL faut qu’ils sachent aussi que le diamants, quand les revenus sont mal distribués, ils deviennent le nerf de la guerre (angola, sierra lionne, centrafique et j’en passe). Ils nous privent d’abord de notre pétrole (qui n’est pas budgétisé). Maintenant , ils veulent nous faire croire à une exploitation rationnelle des mines.
    On va changer ces histoires là. Même s’il faut prendre les armes. On va prendre les armes. Qu’ils prennent garde à ce qui se passe en centrafique ou au Tchad!

  6. mbopi

    Vraiment…. les gar vous n’avez pas encore compris que ces vieux sorciers là veulent seulement ruiner le camer!!
    Le ministre fait seulemnt semblant ils( président + ministre) ont déjà vendu au Coréen notre diamant; Il nya pas que le pourcentage qui importe, est ce qu’on a vérifié ces infos sur la quantité de diamant qu’il ya, je suis persuadé que c’est meme plus et comme le camerounais n’a pas confiance à son frere il préfère donner le marché de l’exploration aus étrangers; les 4000 milles emplois là, ça ne nous dit pas combien les employer seront payés, nous tous savons combien les chinois payent leurs employers (salaires maigres avec un travaille de “famlah ou kon”); à part les 20% de bénéfice qu’estce qu’on gagne d’autre? vont ils construire leurs propres locaux comme les entreprise à Malabo, ou vont ils louer des locaux comme Orange cameroun? je suis d’accord pour une pétition, il faut qu’on arrete ce contrat et qu’on évite d’etre recolonnisé.

  7. Abdel Dandi

    Pleurer chanter se lamenter est t elle la seule option qui nous restes…. Non Et Nonet Non
    Pour notre part proposons la solution de l’actikon et nous assurons tout Compatriotes consceint volontaire de notre modeste expertisesz dans la Rechefche l’expertise et l’Exploitation des Diamants dans toute la C.e.m.a..c et le Congo Démocratique

Leave a Reply