Otto Pfister encerclé…

LIONS INDOMPTABLES

Un quintet pour qualifier les Lions

Kaham Michel, Akono Jean Paul et Ndtoungou Mpilé sont depuis jeudi dernier dans le staff technique de l’équipe nationale de football pour seconder Otto Pfister. Ils y rejoignent Thomas Nkono tandis que Ngweha Ikouam est limogé


otto-pfister-by-el-wakLe secret était dehors. Autant l’arrivée des techniciens camerounais dans le staff technique des Lions indomptables que le limogeage de l’adjoint de l’entraîneur sélectionneur. La décision n° 289 du ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Augustin Edjoa,  en a apporté la confirmation le 30 avril dernier. On y apprend que ” il est crée à compter de la date de signature de la présente décision un collectif de gestion de l’équipe nationale de football fanion les Lions indomptables du Cameroun ci-après dénommé le Collectif”. Ledit collectif est dirigé par Otto Pfister et quatre adjoints que sont: Kaham Michel, Akono Jean Paul, Ndtoungou Mpilé Martin et Nkono Thomas. Le nouveau groupe est chargé de l’encadrement de l’équipe nationale du Cameroun durant la phase éliminatoire des prochaines, Coupe d’Afrique des Nations et Coupe du Monde 2010.

La note du ministre précise que le nouveau staff “a pour mission de définir à court terme une politique cohérente de sélection des joueurs, gérer en liaison avec la fédération camerounaise de football tous les problèmes relatifs aux convocations à la sélection et au suivi des joueurs lors de tous les matches éliminatoires couplés Can/coupe du monde 2010″. Ils devront aussi “proposer au gouvernement toutes les mesures utiles à l’encadrement technique, matériel et psychologique de l’équipe de football fanion”, poursuit la décision du ministre. La décision d’Augustin Edjoa arrive comme une victoire de la commission Milla. Cette commission qui à la suite de la défaite du Cameroun face au Togo avait commis un rapport exigeant un réajustement dans le staff technique des Lions. On se souvient alors qu’une violente joute verbale s’en était suivi. Jusqu’à ce que la primature se saisisse du dossier.

Une décision sans le moindre commentaire sur l’avenir du désormais ex adjoint de Otto Pfister. Ngweha Ikouam Fils a donc été limogé. Reste maintenant la question de l’organisation du travail avec ce quintet. Joint au téléphone, Akono « Magnusson » Jean Paul pense que c’est un peu tôt pour des commentaires. « Il faut d’abord que nous puissions tenir une réunion avec Otto Pfister », dit-il. C’est alors qu’il sera possible selon lui de se prononcer sur la méthode de travail à appliquer. « Pour l’instant, la décision du ministre fixe nos missions, nous allons tout faire pour qualifier les Lions à la Coupe du monde 2010 », ajoute le coach champion olympique en 2000 avec la sélection espoir. Comme lui, les trois autres ne manquent pas de titres dans leurs gibecières.

Martin Ndtoungou Mpilé assistait déjà Jean Paul Akono en 2000. Mais encore, il a remporté trois fois l’or au Jeux Africain avec la sélection espoir nationale espoir. De tous, Kaham Michel est probablement le plus aguerri à cette méthode collégiale de travail. Il a rempli une mission similaire avec trois autres coaches camerounais durant les éliminatoires du mondial 94. Et avant, L’actuel manager de la Kadji sport Academy faisait partie des quatre techniciens commis pour assister Valeri Nepomniachi lors du mondial 90. Le trio évoluera avec Nkono Thomas, ex gardien de la sélection nationale et responsable de l’entraînement des gardiens de buts depuis bientôt dix ans. L’avenir de ce collectif d’entraîneurs ne sera pas lié à l’issue de la phase éliminatoire du prochain mondial. Car selon la décision du Minsep, il s’agit d’une sorte de commission ad hoc qui sera dissoute « de plein droit à la fin des matches éliminatoires couplés Can/mondial 2010 ». Vivement le 6 juin prochain à Yaoundé pour le coup d’essai face aux Maroc.

Edouard TAMBA

Leave a Reply