Polémique:Hogbe Nlend répond à Hellen Moumié

PING-PONG

Hogbe Nlend répond à Hellen Moumié

Dans une Lettre adressée à la fille du défunt couple Moumié, l’ex-ministre de la Recherche scientifique… donne sa version des faits.

La polémique entre Henri Hogbe Nlend et Hellen Moumié se porte bien. A la suite des propos de cette dernière, lors de sa rencontre avec la presse le 5 février dernier à Douala, l’ex-ministre de la Recherche scientifique et technique, militant de l’Union des populations du Cameroun (Upc) donne sa part de vérité dans un document intitulé “ Lettre à Mme Hellen Garcia née Hellen Moumié ” dont copie est parvenue à notre rédaction hier mercredi 18 février 2009. D’emblée, l’auteur dit avoir “ le regret de devoir réfuter les accusations et récriminations contre Henri Hogbe Nlend accusations qui sont non fondées, injustes mensongères et calomnieuses ”. Dans sa réplique, l’auteur a choisi la forme impersonnelle pour répondre en quatre points.
Le premier est lié au “ voyage Espagne-Cameroun ” d’Hellen Moumié. A cet effet, il dit avoir été joint à Bordeaux par un journaliste suisse et par la fille de Hellen, le 9 janvier 2009. Ces derniers lui auraient alors confirmé le décès de Marthe Moumié, tout en souhaitant qu’il vienne au Cameroun avec Hellen. Hogbe Nlend les a alors informés de l’impossibilité de voyager avec Hellen Moumié “ puisque vous n’aviez encore ni billet d’avion, ni réservation de place, ni visa (…) Tout en réaffirmant sa disponibilité pour vous aider, il n’a jamais déclaré pouvoir vous ‘octroyer’ un visa pour le Cameroun pour la simple raison de défaut de qualité ”.

Assistance

Deuxième point, “ l’édition de l’ouvrage de Marthe Moumié ”. Concernant cet aspect, l’ex-ministre dit n’avoir “ jamais affirmé être l’éditeur de l’ouvrage “ Victime du colonialisme français ” sur son mari, Félix Moumié. Il a affirmé dans les médias et maintient ses affirmations qu’il a contribué à la mise au point de la première version présentable en français correct du manuscrit de Marthe, à partir des notes personnelles de Marthe dont il détient une copie… ”. C’est donc cette version qui aurait été transmise à l’équipe rédactionnelle et éditrice ayant finalisé l’œuvre.
Quant à “ l’assistance à Marthe Moumié dans un état de coma ”, “ Henri Hogbe Nlend affirme n’avoir jamais été mis au courant par [Hellen Moumié] ou par toute autre personne d’un quelconque coma de Marthe Moumié ‘il y a environ deux à trois ans’ ”. Il dit ignorer “ à ce jour quand et où ce prétendu coma est intervenu ”. De même qu’aucune demande d’assistance ne lui aurait été envoyée.

Fin de polémique ?

Pour finir, Henri Hogbe Nlend rappelle par ailleurs à Hellen qu’il a permis à Marthe Moumié “ de se rendre pour la première fois depuis les années 60 à Conakry, d’y séjourner du 14 au 28 décembre 1999 et d’y rencontrer les hautes autorités guinéennes ”. Ce pour indiquer sa participation à la recherche de la dépouille de Félix Roland Moumié dont la tombe fut profanée et les restes emportés par des inconnus.
Cette sortie arrive en réaction à une conférence de presse donnée jeudi 5 février 2009 par Hellen Moumié à Douala. Dans son échange avec la presse l’unique enfant du couple Felix Roland et Marthe Moumié, avait tenu à “ démentir certains propos que Hogbe Nlend a tenus sur Equinoxe Tv ”. En substance, elle déniait à l’intéressé sa revendication d’avoir entièrement corrigé le manuscrit du livre commis par sa défunte mère ainsi que l’avait affirmé l’ex-ministre ; de même, affirmait Hellen Moumié, ce n’est pas Henri Hogbe Nlend qui a trouvé l’éditeur comme il l’avait affirmé. Pour finir, la fille des Moumié revenait sur quelques promesses non tenues par le secrétaire général de l’Upc. Avec la réaction de Henri Hogbe Nlend, cette polémique est-elle définitivement close ? Rien n’est moins sûr.

Par Edouard Tamba

In Le messager du 19-02-2009

2 thoughts on “Polémique:Hogbe Nlend répond à Hellen Moumié

  1. Pingback: Polémique:Hogbe Nlend répond à Hellen Moumié

Leave a Reply