André Booto à Ngon est mort

NECROLOGIE

André Booto à Ngon casse sa pipe

C’est point une surprise. Surtout pour ceux qui suivent l’actualité de près. André Booto à Ngon était mal en point. Il est finalement décédé hier. “Aux environs de 23 heures”, selon nos sources. Cet ex ministre des finances a rendu l’âme à l’hôpital général de Yaoundé; pendant qu’il purgeait une peine de 40 ans d’emprisonnement ferme pour détournement de deniers publics durant son passage au Crédit foncier du Cameroun comme président du Conseil d’administration. Le tribunal de grande instance du Mfoundi l’avait reconnu coupable d’avoir distrait la somme de 3,5 milliards de Fcfa en coaction avec Joseph Edou, ex Dg du Cfc. Les liens suivant peuvent vous permettre d’en savoir un peu plus.

– Booto à Ngon entre la prison et l’Hôpital

– Booto à Ngon bientôt évacué en Europe

Nous reviendrons sur le sujet avec plus de détails lundi prochain.

Edouard TAMBA

4 thoughts on “André Booto à Ngon est mort

  1. Pingback: André Booto à Ngon est mort

  2. ekwa

    il n’est pas un héros c’est des associés de biya (confrérie des voleurs)
    que la terre de nos ancêtres lui soit légère

  3. Prince TAMBA

    Ekiéééééééééééé, même s’il fait partir de l’équipe nationale du chiba, il avait quand même 75 ans. Le gar se reposait calmement au village, il ya dix ans, on l’a coopté de nouveau. A 75 ans on ne mérite pas pareille humiliation, au point ke le procureur lui oblige la station debout pendant le procès, pour le reprendre on verra comment fera ce procureur à cet âge là…………………

    “Équipe nationale du chiba”, mort de rires et triste pour l’auteur de cette expression, aujourd’hui en prison. Prince, tu parles d’humiliation, mais on pourrait te répondre que ces détournement ont poussé des Camerounais dans la misère; n’est-ce pas pire que l’humiliation? J’invite à lire quelques réactions suscités par ce texte sur camerounlink et cameroon-info. Il n’y pas d’âge pour être puni, s’il est avéré qu’on a volé.
    Merci d’être passé et @ + 🙂
    TAMBA

  4. Solènne Benga

    @Tamba

    Le problème c’est qu’il n’a pas été prouvé sans l’ombre d’un doute qu’il ait détourné quoi que ce soit! La parodie de justice que nous avons vécu ne peut servir de caution, sinon le Cameroun est plus bàs qu’on ne le pense. On l’a condamné pour n’avoir pas empêché les vrais voleurs de se servir, avec des preuves bancales on a jeté en pature un hônnete citoyen en pâture à la masse affamée qui à cause de la misère ne discerne plus le vrai du faux. Je ne connais pas personnelement ce monsieur, mais j’ai suivi son travail et le procès, et si quelqu’un s’appuie sur une justice à tête chercheuse et de règlement de comptes comme preuve de culpabilité, alors les camerounais sont plus dupes qu’on ne peut l’imaginer.

    PS: Mendo Ze fait quoi en liberté? Qu’est-ce que cela apporte au camerounais (dans leur misère) que soient humiliés des viellards (à tort ou à raison))

Leave a Reply