Cambriolage au tribunal de grande instance de Yaoundé

INSECURITE

Cambriolage au Tgi du Mfoundi

Surprise et stupéfaction au Tribunal de grande instance (Tgi) du Mfoundi- Centre administratif. La nouvelle d’un cambriolage dans le cabinet du président de cette juridiction se répand. Les bureaux de Schlick Gilbert ont reçu la visite nocturne de quelques brigands. Ils auraient mené leur opération dans le bâtiment durant la nuit du 9 au 10 février 2009. Nos sources n’ont pas pu donner des détails sur le contenu du butin qu’ils auraient emporté. Sur les lieux, les grilles d’accès au Tgi du Mfoundi- Centre administratif sont fermées. Le poste de radio installé dans la guérite de l’entrée arrière de la Cour suprême crie de toute sa puissance. C’est un calme absolu qui règne au Tgi. Journée fériée oblige. L’on apprendra plus tard que les vigiles de factions la veille ont été interpellés pour besoin d’enquête. Des employés et autres agents du Tgi du Mfoundi ont aussi été entendu à la police judiciaire.

Ce nouveau cas de cambriolage dans une institution de la République en rajoute à une série macabre ouverte en 2008. Le ministère de la Défense, le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le ministère des Relations extérieures, le ministère des Domaines et des affaires foncières, la délégation générale à la Sûreté nationale, la direction générale des Impôts etc. Toutes ces administrations ont été cambriolées en l’espace de quatre mois. La suite des enquêtes ouvertes n’a jamais été rendue publique. La Tgi du Mfoundi- Centre administratif va dans les prochains mois, accueillir en procès des célébrités telles que Polycarpe Abah Abah, Urbain Olanguene Awono, Jean Marie Atangana Mebara, Titus Edzoa et leurs dizaines de coaccusés. Les trois premiers font l’objet d’informations judiciaires menées par les juges d’instruction de ce tribunal. Nommé le 18 juillet 2008 en remplacement de Mme Noah née Ebella Marie, le magistrat de 4e grade, Schilck Gilbert, a désormais de nouveaux soucis. En plus de l’Opération épervier.

Edouard TAMBA

One thought on “Cambriolage au tribunal de grande instance de Yaoundé

  1. Pingback: Cambriolage au tribunal de grande instance de Yaoundé

Leave a Reply