La mairie de Yaoundé VI annonce ses actions sociales

PRÉVISIONS

Yaoundé VI va assister les personnes du 3e âge

A l’issue du dernier conseil municipal de Yaoundé VI, le budget de la mairie connaît une légère baisse

La conjoncture économique ambiante contamine les collectivités territoriales décentralisées. C’est ainsi que la mairie d’arrondissement de Yaoundé VI a revu ses prévisions budgétaires pour l’exercice 2009 à la baisse. Un budget arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 780 550 000 Fcfa. Soit une baisse de l’ordre de 0,19%, comparé aux chiffres de 2008. Un recul que le maire, Jean Claude Adjessa Melingui attribue à “ la baisse du taux de recouvrement des centimes additionnels communaux (Cac) ”. C’est à l’issue de la session ordinaire du conseil municipal de cette commune tenue le 20 janvier 2009 que la nouvelle a été rendue publique. Le fonctionnement de l’exécutif de cette municipalité consommera près de 620,5 millions Fcfa du montant global du budget. Le reste sera consacré aux projets d’investissements.
Présent aux travaux, le préfet du Mfoundi, Joseph Beti Assomo, rappelle “ que les actions de la tutelle au cours de l’année 2009 tendront vers la rationalisation et la sécurisation des recettes ”. Car selon lui, “ les recouvrements profitaient plus aux individus qu’à la commune elle-même ”. C’est ainsi que la tutelle a dû “ mettre fin aux recouvrements des impôts libératoires et autres taxes de stationnement dans les stations services et sur la voie publique comme cela était fait depuis quelques années ” par les mairies. Une mesure qui, selon le préfet, pourrait entraîner la multiplication des recettes par 3 au cours du 1er trimestre. Pour Joseph Beti Assomo, cette amélioration est même “ perfectible ”.
Au rang des projets de l’année, “ il faut noter que la mairie a prévu pour cet exercice qui commence, la construction du bâtiment de l’hôtel de ville de Yaoundé. En plus des 40 millions Fcfa de subventions reçues de la Communauté urbaine de Yaoundé par toutes les mairies d’arrondissement pour ce chantier, la Commune de Yaoundé 6 envisage de contracter un emprunt de 85 millions de francs auprès du Feicom pour la réalisation de la première phase de ce chantier ”, annonce-t-on de ce côté. En plus de “ la constitution d’une réserve foncière, la poursuite de l’éclairage public dans les quartiers, l’aménagement des puits et des bornes fontaines dans les quartiers ”, l’exécutif communal de Yaoundé VI veut frapper un coup dans le social. Le budget 2009 prévoit en effet “ le lancement d’une campagne d’assistance sanitaire pour les personnes du 3ème âge, l’appui aux comités d’animation et de développement des quartiers, l’institution d’une journée de solidarité pour les personnes âgées ”.

Par Édouard TAMBA

In Le Messager du 03-02-09