Cameroun : Quelle République !(2)

CAMEROUN

Quelle République!!! (2)

C’est sur que le temps est la fête. Il y’en a partout. Et pour toutes sortes de raisons. Tenez par exemple, le “grand parti national” ( 😀 ), Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) tient à lui organiser une fête. Enfin pas tout le parti hein. Juste la section des femmes. Et pas toutes les femmes hein. Juste les femmes de l’Ofrdpc du département de la Haute Sanaga. Toute une fête pour “lui rendre hommage”. Icelle en question, est présidente d’honneur de l’Ofrdpc, présidente-fondatrice des Synergies africaines et tutti quanti, présidente du Cercle des amis du Cameroun, Ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco, épouse du président de la République, chef de l’Etat et tutti quanti… et première dame du Cameroun. Si vous ne voyez pas de qui il s’agit et beh, demandez!

Que les choses soient claires. Bien clair! J’ai rien contre cette fête. Quoi de plus ordinaire que d’être célébré par les siens? Seulement, je suis un peu… comment dire ça? Grandement je m’étonne. Je ne devrais pas au regard de ce qui se passe dans ce pays tous les jours. Un politologue assez présent sur les médias au Cameroun disait un jour : “Je ne suis pas surpris. Et je ne comprends pas que les gens soient surpris d’apprendre que je ne suis pas surpris“. Et beh lui n’a qu’à ne pas être surpris d’apprendre que les gens sont surpris de savoir qu’il n’est pas surpris. Moi je le suis. Parce que la célébration de la cooptation de la first lady à l’Unesco nécessite une couverture médiatique surplace, à Nanga Eboko. Et que, c’est tout un ministre de la République qui se charge de mobiliser les médias. Jetez un œil à ce document, et on en reparle plus bas.

communique-de-presse-mintp

Comme vous le remarquez, c’est l’entête d’une institution officielle. Le ministère des Travaux publics en l’occurrence. Donc, pour une fête qui n’a rien à voir avec les institutions de la République, un ministre engage tout un ministère. Je cherche le rapport entre la première dame, sa nomination à l’Unesco, le ministère des Travaux publics et je ne vois rien d’officiel. Je  me souviens que lors de l’inauguration du télécentre communautaire de cette ville (?) la semaine dernière, par le ministre des Postes et télécommunications, ce même ministre était présent en tant que représentant personnel de… la première dame. Excuser du peu 😀 Un ministre de la République. Quelle République?

Je sais aussi que ce ministre à son village pas loin de là. Donc une proximité “villageoise” avec Chantal Biya. Du coup, il ne fait plus de différence entre lui, élite de cet arrondissement, militant du “grand parti national”, et ministre de la République. Si seulement vous saviez toute la galère à subir pour y arriver par route. Quand ce n’est pas d’épaisses couches de poussière, ce sont des bourbiers qui réussissent à coincer même des grumiers. L’année dernière, le 4×4 de ce ministre a foncé dans la gadoue. Il a du patauger pour s’en sortir. Sous les rires moqueurs des camionneurs bloqués depuis des semaines. Ce ministre s’en presse d’aller jouer les représentants et les sous-fifres. Quid de son travail alors? Beh, vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil sur les travaux des axes Yaoundé-Kribi, Ayos-Bonis etc. Des chantiers où le respect des délais a été supprimé du langage et de la réalité.

“Ekié a Cameroun, toi aussi quelle image 🙁 Quels ministres! Il me souviens  que durant l’affaire Feicom, Ondo Ndong n’a pas hésiter à justifier certains détournement par des dons à la première dame. Quelle République! D’ailleurs, je lui enlève sa majuscule. Quelle république! Bananière? Qui marche sur la tête? “Ca va finir“, me disait un confrère mercredi dernier. J’y crois!

Édouard TAMBA

10 thoughts on “Cameroun : Quelle République !(2)

  1. Etum

    Lol Edou d’Etounnou,
    Laisse le ministre se postionner et va manger njoh lol

    Moi TAMBA? Aller manger là-bas? On ne sait jamais, mais pas encore…
    TAMBA

  2. Pingback: Cameroun : Quelle République !(2)

  3. ongola boy

    un monde à l’envers notre pays…. En tout cas, ne nous attardons (pas trop) sur ces égarements de nos compatriotes. Il faut juste éviter de se faire contaminer.

  4. Pingback: Sahara: Nomination du successeur de Peter Van Walsum | mIRC.ma

  5. Owoundi

    Merci pour tous vos commentaires. A croire que vous n’êtes pas d’ici. Faut bien que le ministre soit bien vu en ces temps où l’on parle partout de remaniement ministériel; non?

Leave a Reply