Jean Marc Ela est mort

NÉCROLOGIE

Jean Marc ELA meurt en exil

kametrenaissance.com

kametrenaissance.com

Le décès de ce sociologue et prêtre diocésain est survenu hier, 15 décembre 2008. Il est mort des suites de maladie, à l’âge de 72 ans. Dans son exil  canadien. Pays qui l’héberge depuis son départ du Cameroun en 1995. Je dois avouer tout de suite que je ne le connais pas vraiment. Et je n’ai pas eu l’occasion de lire l’une de ses œuvres. Un article publié par Les cahiers de Mutations m’avait tout de même édifié. Du coup, je garde de lui, le souvenir d’une sorte de rebelle qui a eu le courage d’exprimer ses opinions malgré les risques qu’ils encouraient.

J’ai copié cet extrait me permettant de le présenter. C’est sur http://www.centreafrika.com/jeanmarcela01.htm .

Jean-Marc ELA est né au Cameroun ; il est à la fois sociologue et théologien, il a fait ses études de théologie à Paris et de sociologie à Strasbourg. Le père Ela a également enseigné à l’Université de Yaoundé. Ses livres sont très connus en Afrique et apportent en Europe la parole d’un homme de foi et d’un homme de vérité. Homme de vérité, il le paye cher puisque en 1994, menacé de mort,il a été obligé de prendre le chemin de l’exil comme malheureusement trop d’hommes de sa trempe. Parlant d’un hypothétique pape noir:” S’il y avait un Pape noir, je craindrais qu’il n’y eût pas de changements spectaculaires parce que les évêques et les cardinaux d’Afrique, en dehors de quelques exceptions, sont plus romains que les romains.(…) Les églises d’Afrique sont gérées par des évêques qui gardent la mentalité du parti unique.En outre, avec la xénophobie qui se développe actuellement dans les pays occidentaux, je ne sais pas comment un Pape noir pourrait être accepté.”

Comme vous le lisez, il n’avait pas sa langue dans sa poche. Le genre d’individu qui vous donne l’impression d’être en avance sur son époque. Lisez aussi cet article de lui, publié par Le Monde Diplomatique en septembre 2002. Je tenais à parler de cette perte, d’abord pour rendre hommage à un résistant. Ensuite, pour que d’autres puissent s’en inspirer , pour apprendre à dire NON. Sa dépouille ira probablement rejoindre celles de  Félix Roland Moumié, Ahmadou Ahidjo? etc. Ces héros pour certains, bourreaux pour d’autres, qui sont privés de leur terre mère. Mais, je ne puis chûter sans me demender s’il était  obligé de partir, de fuir? Ne me répondez surtout pas que Patrice  Lumumba, Ernest Ouandié, Um Nyobe  et les autres sont morts en restant…

Édouard TAMBA

16 thoughts on “Jean Marc Ela est mort

  1. Etum

    Paix à son ame. Je ne savais pas qu’il avait cet age là. Encore un autre qui s’en va qui reprendra la flamme? Qui donc? Je m’interroge.

    @Edouard
    Pour ton information le corps de Mgr Ndongmo repose en paix au Cameroun.

    Merci mon frère, j’ai corrigé 🙁 Vraiment désolé et merci encore
    TAMBA

  2. Eddy

    @Edouard des doux,
    tu voulais sûrement écrire que la mort est survenue hier 15 ‘décembre’ 2008. Ou bien y’a pas de ou bien?

    C’est ça Bro, je voulais parler de décembre
    TAMBA

  3. ATEBA Marie Josephe Victorine

    Dommage pour un ”vrai intellectuel” camerounais qui meurt hors de sa terre natale. Surtout qu’au Cameroun il y en a assez, mais de vrais intellectuels comme toi se comptent au bout des doigts. Que ton âme repose en paix, cher enseignant de sociologie. C’est un auteur qui m’a intéressée dans ses réflexions. je suis étudiante en sociologie niveau 2 à l’université de Yaoundé I. Dommage. C’est une grande perte pour la science.

  4. Cheguevara

    Paix A son Ame
    C’est ainsi le Cameroun,qunad tu parles je voulais dire qd tu dis des choses vraies tu es obligé de partir de ton pays au risque de finir coe Pere Mveng.
    Ela repose en paix ,t’a mené le bon combat.
    N’oublie surtout pas STP JEAN MARC de dire aux autres que le Bled qu’ils ont laissé prendra feu sous peu de Temps.

  5. elie

    desolé pour ce grand penseur. je l’ai connu en temps que theologien mais alors un vrai, soucieux de l’epanouissement du peuple de Dieu. qu’il repose en paix, son combat reste un devoir pour nous!

  6. MARIE JOSE MEMONG ELISABETH

    PAIX A SON AME

    C EST VRAI QU IL N AVAIT PAS SA LANGUE DANS SA POCHE, IL SAVAIT DIRE A HAUTE VOIX CE QUI N ALLAIT PAS DANS SON PAYS. C EST UN GRAND HOMME QUE J AI EU LA CHANCE DE COTOYER AVANT SON EXIL POUR L HEXAGONE PARCE QUE MENACE DE MORT. C EST UNE TRES GRANDE PERTE POUR LE CAMEROUN EN PARTICULIER ET POUR LE MONDE EN GENERAL.

    JEAN MARC REPOSE EN PAIX

  7. Samuel Kpoti

    Jean Marc ELA vivra toujours dans le coeur de tous ceux et toutes celles qui l’ont rencontré et l’ont lu. Il a été mon professeur de sociologie à la faculté de théologie protestante de Yaoundé. Il m’a marqué. Je garderai jalousement pour mes descendants la photo que lui et moi avions faite ainsi que tous ses livres que je possède. Vraiment c’est un baobab qui est tombé en Afrique et c’est une grande perdte pour notre continent. Il nous a inspiré. Un collèque togolais a fait son travail de maitrise sur la relecture de Jean Marc Ela. Il prépare actuellement une thèse de doctorat en sociologie à l’université de Lomé et le professeur Jean Marc Ela fait partie de son jury. Non, il n’est pas mort, il vit en nous.

  8. Isabelle G.

    J’ai eu l’honneur de l’avoir comme professeur à l’Université du Québec à Montréal. Bien que je ne connaissais pas l’ensemble de son oeuvre, ses cours m’ont inspirée et j’ai vu tout de suite en lui un homme d’une infinie sagesse. C’est en voulant lui écrire que je suis tombée sur ce site, qui je dois dire, m’apprend une bien mauvaise nouvelle…Je ne savais pas qu’il était malade. Je tiens à dire en mon nom et en celui de mes anciens collègues de classe que nous avons apprécié son Esprit. Ils nous a fait connaître sa vision et nous a invité à la résistance là où la résistance s’impose. À moi, il m’a fait connaître Cheikh Anta Diop ( au Canada, nous n’entendons que trop peu parler des grands scientifiques du continent). Je fais mes adieux publics à un homme de grand esprit qui aurait aimé que la “rue prenne les armes” (au sens non-violent du terme). Paix à son âme.

    l’ivoiro-canadienne

  9. Innocent ouedraogo

    Je n’ai pas connu Jean Marc Ela personnellement; je l’ai découvert en théologie et tout de suite j’ai été tellement séduit par ses idées que j’aimais l’appeler affectueusement : mon oncle maternel.
    Maintenant qu’il est parti nous le portons dans la prière.

  10. Pingback: Enjeux éthiques de la pauvreté en Afrique: un dialogue avec Jean-Marc ELA, by DJOUBAIROU Dieudonné « Palabre

  11. Pilar Barrero

    Professeur, grand penseur, théologien, sociologue…tu as été surtout missionnaire à pieds nus, “les fils de Baba Simon”, tu as été l’amis de petits, un frère, « Papa Fara »… Je viens d’apprendre ton départ après ton long calvaire pendant ce 13 ans d’exile si douloureux pour toi. Tu nous manqueras, mais tu resteras avec nous pour toujours. Nous avons plus que jamais besoin de toi dans ce monde où s’averse si nécessaire des voix prophétiques, pour combattre le grand scandale économique, politique et sociale, l’injustice aujourd’hui est plus grande que jamais. Tu nous as donné toujours motifs d’espérance, inlassable dans tes convinssions profondes… « pour l’amour de mon peuple je ne me taire pas… » L’amour de se «monde d’en bas » et ta foi dans homme de Nazareth ont marqué ton itinéraire spirituel. Tu nous laisse un profond et immense héritage. Ne nous laisse pas ! Pilar.

Leave a Reply