Conditions d’admission à l’Ens de Maroua Cycle 2

Admission au 2nd cycle de l’Ens de Maroua

Chers lecteurs, voici les conditions d’admission en 1ere année du 2nd cycle de l’Ecole normale supérieure de Maroua. L’information est disponible sur le site officiel du Ministère de l’enseignement supérieur. Pour ce qui est de Yaoundé, les fiches de candidatures peuvent être retirées au rez-de-chaussée du ministère de l’Enseignement supérieure. Le dépôt s’effectue au même endroit et commencent en principe aujourd’hui, 26 août 2008.

LE MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

VU la Constitution ;

VU la loi n° 005 du 16 avril 2001 portant orientation de l’Enseignement Supérieur ;

VU

le décret n° 2004/320 du 08 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement modifié et complété par le décret n° 2007/268 du 07 septembre 2007 ;

VU

le décret n° 204/322 du 08 décembre portant formation du Gouvernement modifié et complété par le décret n° 2007/269 du 07 septembre 2007 ;

VU

le décret n° 2005/142 du 29 avril 2005 portant organisation du Ministère de l’Enseignement Supérieur ;

VU

le décret n° 93/026 du 19 janvier 1993 portant création d’Universités ;

VU

le décret n° 2008/280 du 09 août 2008 portant création de l’Université de Maroua ;

VU

le décret n° 2005/342 du 10 septembre 2005 modifiant et complétant certaines dispositions du décret n° 93/027 du 19 janvier 1993 portant dispositions communes aux Universités ;

VU

le décret n° 2008/281 du 09 août 2008 portant organisation administrative et académique de l’Université de Maroua ;

VU

le décret n° 2008/282 du 09 août 2008 portant organisation administrative et académique de l’Ecole Normale Supérieure de Maroua ;

VU

la circulaire n° 004/CAB/PM du 10 février 2000 relative à l’admission dans les écoles nationales de formation et au recrutement à la Fonction Publique ;

D E C I D E :

Article 1er : Un concours sur étude de dossier pour l’admission en 1ère année du 2nd cycle de l’Ecole Normale Supérieure de l’Université de Maroua est ouvert pour l’année académique 2008/2009, dans les filières suivantes :

Filières

  • Chimie

  • Géographie

  • Histoire

  • Informatique (Informatique fondamentale, TIC

  • Langue anglaise et Littérature d’expression anglaise

  • Langue française et Littérature d’expression française, latin et grec

  • Langues étrangères (allemand, espagnol, arabe, italien, chinois, portugais)

  • Lettres bilingues

  • Mathématiques

  • Philosophie

  • Sciences physiques

  • Sciences de la vie et de la terre

  • Sciences de l’éducation

  • Conseiller d’orientation

Article 2 : Le nombre de places offertes sera déterminé par un arrêté ultérieur du Ministre de l’Enseignement Supérieur.

Article 3: (1) Le concours est ouvert en une seule session aux Camerounais des deux sexes satisfaisant aux conditions suivantes :

– Pour la section des Elèves-Professeurs de l’Enseignement Secondaire Général

– Etre titulaire d’une Licence ou Bachelor Degree correspondant à la série sollicitée ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur.

– Etre titulaire d’une Licence ou Bachelor Degree en Sciences Humaines, en Sciences Economiques, en Sciences Juridiques et Politiques ou en Lettres ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur pour la Série Informatique – Option Technologie de l’Information et de la Communication

– Etre titulaire d’une Licence ou Bachelor Degree en Sciences ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur pour la Série Informatique – Option Informatique fondamentale.

– Pour la section des Elèves-Conseillers d’Orientation Scolaire, Universitaire et Professionnelle

Etre titulaire d’une Licence ou Bachelor Degree en Sciences de l’Education, en Sciences Sociales, en Sciences Humaines, en Sciences Economiques, en Sciences Juridiques et Politiques ou en Lettres ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur.

– Pour la section des Elèves-Professeurs de l’Enseignement Normal

Etre fonctionnaire de l’Enseignement Primaire et Normal et titulaire d’une Licence ou Bachelor Degree ou d’un diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur,

(2)  Les candidats étrangers peuvent être autorisés à concourir dans les mêmes conditions académiques et dans la limite des places disponibles, conformément à la réglementation en vigueur.

(3) Les candidats non-fonctionnaires doivent être âgés de 32 ans au plus au 1er Janvier 2008. Les dispenses d’âge ne sont pas accordées.

Article 4 : Les dossiers de candidature devront comporter les pièces suivantes :

Pour la section des Elèves-Professeurs de l’Enseignement Secondaire Général et pour la section des Conseillers d’Orientation :

  • une demande d’inscription au concours disponible au Ministère de l’Enseignement Supérieur, Direction du Développement de l’Enseignement Supérieur, Sous-Direction des Programmes d’Enseignement et des Examens, porte n° 1307, dans les Délégations provinciales du Ministère des Enseignements Secondaires pour les provinces autres que le Centre, et sur le site Internet du MINESUP : http://www.minesup.gov.cm

  • une copie certifiée conforme d’acte de naissance, dactylographiée et datant de moins de six (6) mois ;

  • les relevés de notes des niveaux I, II et III de Licence ou Bachelor signés ou certifiés conformes par les autorités académiques compétentes ;

  • une copie certifiée conforme de la Licence ou Bachelor ou du diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, datant de moins de six (6) mois, ou une Attestation de Réussite signée ou certifiée par l’autorité académique compétente.

  • un extrait de casier judiciaire (bulletin n°3) datant de moins de trois (3) mois ;

  • un certificat médical délivré par un médecin de l’Administration, attestant que le candidat est physiquement et médicalement apte à l’exercice de la fonction d’enseignant. Notamment qu’il est indemne de carences notables au niveau de l’élocution, de l’audition, de la vue ou de la motricité; conformément à la réglementation en vigueur ;

  • un reçu de versement d’une somme de douze mille francs (12 000 F) de frais de concours, délivré par la BICEC compte N° 36318572000/96 au profit du Directeur de l’ENS de Maroua. Aucun autre mode de paiement ne sera accepté. Les frais de concours ne sont pas remboursables.

  • une enveloppe grand format timbrée au tarif en vigueur, et portant l’adresse exacte du candidat ;

  • deux photos (4X4) d’identité ;

  • une autorisation du Ministre de l’Éducation de Base, du Ministre des Enseignements Secondaires ou du Ministre de l’Enseignement Supérieur, selon le cas, pour les candidats fonctionnaires en poste dans ces Départements ministériels.

– Pour la section des Elèves-Professeurs de l’Enseignement Normal :

  • une demande d’inscription au concours disponible au Ministère de l’Enseignement Supérieur, Direction du Développement de l’Enseignement Supérieur, Sous-Direction des Programmes d’Enseignement et des Examens, porte n° 1307, dans les Délégations provinciales du Ministère des Enseignements Secondaires pour les provinces autres que le Centre, et sur le site Internet du MINESUP : http://www.minesup.gov.cm

  • une photocopie certifiée conforme de l’acte d’intégration à la Fonction Publique comme fonctionnaire de l’Enseignement Primaire et Normal pour les candidats fonctionnaires ;

  • une autorisation du Ministre de l’Éducation de Base, du Ministre des Enseignements Secondaires ou du Ministre de l’Enseignement Supérieur, selon le cas, pour les candidats fonctionnaires en poste dans ces Départements ministériels.

  • une copie certifiée conforme d’acte de naissance, dactylographiée et datant de moins de six (6) mois ;

  • les relevés de notes des niveaux I, II et III de Licence ou Bachelor ;

  • une copie certifiée conforme de la Licence ou Bachelor ou du diplôme équivalent reconnu par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et datant de moins de six (6) mois ;

  • un certificat médical délivré par un médecin de l’Administration, attestant que le candidat est physiquement et médicalement apte à l’exercice de la fonction d’enseignant. Notamment qu’il est indemne de carences notables au niveau de l’élocution, de l’audition, de la vue ou de la motricité, conformément à la réglementation en vigueur ;

  • un extrait de casier judiciaire (bulletin n°3) datant de moins de trois (3) mois ;

  • un reçu de versement d’une somme de douze mille francs (12 000 F) de frais de concours, délivré par la BICEC compte N° 36318572000/96 au profit du Directeur de l’ENS de Maroua. Aucun autre mode de paiement ne sera accepté. Les frais de concours ne sont pas remboursables.

  • une enveloppe grand format timbrée au tarif réglementaire et portant l’adresse du candidat ;

  • deux photos (4X4) d’identité.

Article 5 : Les candidats titulaires de diplômes étrangers doivent présenter, soit l’arrêté d’équivalence, soit le récépissé du dépôt de la demande d’équivalence, délivrés par le Ministre de l’Enseignement Supérieur.  Toutefois, leur admission définitive, le cas échéant, ne peut être acquise que sur présentation dans les délais fixés par l’autorité compétente, du texte accordant l’équivalence à leur diplôme.

Article 6 : Tous les dossiers complets doivent être déposés au Ministère de l’Enseignement Supérieur, Direction du Développement de l’Enseignement Supérieur, Sous-Direction des Programmes d’Enseignement et des Examens, porte n° 1307, ou dans les Délégations provinciales du Ministère des Enseignements Secondaires pour les provinces autres que le Centre, au plus tard le 10 septembre 2008.

Article 7 : L’évaluation prend en compte :

  • la mention obtenue à la licence (30%)

  • l’âge du candidat (10%)

  • le nombre d’années passé dans le cycle de licence (10%)

  • les moyennes générales obtenues aux niveaux I, II et III du cycle de
    licence (10%)

  • les moyennes obtenues dans les matières de spécialité dans le cycle de
    licence (40%)

Article 8 : La composition du jury d’admission fait l’objet d’un texte particulier du Ministre de l’Enseignement Supérieur conformément à la réglementation en vigueur.

Article 9 : Les résultats définitifs sont publiés par le Ministre de l’Enseignement Supérieur.

En aucun cas, il ne peut y avoir de report d’admission d’une année à l’autre.

Article 10: Le Recteur de l’Université de Maroua, le Directeur du Développement de l’Enseignement Supérieur et le Directeur de l’Ecole Normale Supérieure de Maroua sont, chacun en ce qui le concerne, chargés de l’exécution de la présente décision qui sera enregistrée puis publiée en français et en anglais partout où besoin sera.

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur,

Jacques FAME NDONGO

9 thoughts on “Conditions d’admission à l’Ens de Maroua Cycle 2

  1. Nino

    J’aime bien le <>
    C’est comme ça qu’on pique l’argent au vu et au su de tous.
    C’est qui ce directeur de l’ENS de Maroua que personne ne connaît et qui va déjà recevoir des millions dans son compte bancaire?

  2. Dengoulaop

    Je tiens avant de commencer à adresser mes sincères et respectueuses salutations à tous ceux qui ont oeuvré de près ou de loin à l’édification de ce grand projet en faveur de la nation camerounaise et en particulier de la jeunesse, fer de lance de nation. J’aimerais ici, loin d’être pessimiste, toutefois peut-être à tort et ce à cause de nombreux ragots dénotant et délatant la prétendue magouille qui occure dans ces affaires de concours dans notre très cher pays, croire que tous les camerounais quelle que soit leur rang social, ont dans l’esprit le fort et <> penchant pour la justice et le droit…

  3. Veigne Jules

    vivement que l’objectivité soit le maître-mot dans l’organisation de ce concours,lorsqu’on sait que la lutte contre la corruption est vraiment effective dans notre pays. Enfin suis-je naïf ?

  4. zofanyi

    Thanks to the authority for the oppotunity for the opportunity offered to cameroonians I hope that meritocracy will be the watch word

  5. Bouba

    Bonjour!
    Nous pensons que tout va se derouler dans des meilleurs conditions. N’oublions pas que nous restons l’un des meilleurs pays corrompus au monde.

  6. Mallum Al Qussuri

    ENS de Maroua : vers une arnaque ?
    (La suite de ce commentaire (?) est suspendue par l’administrateur du blog)

  7. TAMBA

    Ce n’est pas dans mes habitudes de censurer ou suspendre un avis sur ce blog et même en dehors. Surtout que je suis journaliste. Mais il se trouve que le commentaire de Mallum s’il en est, est un peu long. Trop long. Je n’ai rien contre le contenu, mais la démarche. Cela est valable pour les autres lecteurs et visiteurs. Quand vous avez un avis à émettre et qu’il est d’une certaine longueur, vous pouvez me contacter, vous présenter et proposer votre prose. Je n’ai rien contre les e-blogger, hein Eddy! Mais de grâce, respectez la procédure que je viens d’indiquer; svp. Au cas contraire je serais obligé d’activer à nouveau l’administration des commentaires, avec le temps que ça peut prendre. J’avais libéré la publication des commentaires parce que je pense sincèrement que LIBERTÉ va de pair avec RESPONSABILITÉ. Pas vous?

  8. Mallum Al Qussuri

    C’est bon. Fallait que ce soir clairement indiqué. ¨Prochainement je vous enverrais directement ma “prose”.
    Bonne journée!

    Merci, de me comprendre, portez-vous bien, et à très bientôt 🙂
    TAMBA

Leave a Reply