Quand Eto’o “zidanise” un journaliste

Quand Eto’o “zidanise” un journaliste

En général, je préfère écouter la musique. Ca me fait un bien fou. Mais il m’est venu à l’esprit de composer un chanson. Depuis vendredi dernier. Je connais rien au solfège. Encore moins au rythme et autres. Je wanda. Du coup je choisis la parodie. Semble que c’est plus facile. Et donc je remixe le texte d’un titre à succès de Dj Kitoko (le papa des atalaku). Ceux qui connaissent la chanson s’y reconnaîtront.

Silence, et musique

Ceux qui n’ont pas vu comment Boney Philippe a été “zidanisé” par Eto’o levez les doigts!

” On dit conférence de presse oh On n’a qu’a poser questions

Hey mon ami là, dans conférence y’a pas palabres,

Pourquoi vous ne me posez pas des questions ?

Pourquoi vous ne me posez pas des questions ?

Allez têter têter, têter, têter

Eto’o a têté oho

Boney est K.O.

Eto’o a têter oho, il a blessé…

Eto’ooooooooooooooo… Catcheur!

Eto’ooooooooooooooo… Catcheur!

Deux jours que ça m’a pris pour réécrire ça. Pour être plus sérieux, si vous aviez vu ce coup de boule. Je dis seulement ce qu’on ma dit hein! Je n’étais pas là. Et pour cause, j’ai refusé d’aller couvrir cette conférence de presse. Expliquant à ma hiérarchie que je souhaite ne plus avoir à faire au Lions indomptables en tant que reporter. Je n’ai même pas regardé le match les opposant au Cap-Vert. Préférant regarder une fois encore “Les aventures d’un homme invisible” sur Cinécinéma.

Si vous saviez tout le dégoût que j’ai vis à vis de ces sportifs, idoles de tout un continent. L’occasion de les côtoyer pendant les préparatifs de la Can 2008 à Yaoundé a suffi à me permettre de comprendre deux ou trois choses. Ces héros n’ont que du mépris à l’égard des journalistes. Tous des gueux à leurs yeux. Ne vous empressez pas de jeter la pierre à ces lions. Même s’ils souffre de graves déficits en éducation et instruction. Même s’ils se prennent pour des intouchables. Même s’ils se prennent pour des champions du monde qu’ils ne sont pas. Même s’ils ne sont pas des modèles de moralité. Même si… (Jaloux va! me lance une petite voix)

Je suis journaliste, et je lance d’abord la pierre à mes confrères. Ceux là qui ont dû oublier qu’avec les sources d’informations, les protagonistes d’une affaire, les personnalités… il faut avoir le sens du contact et de la distance critique. On ne devient pas l’ami de quelqu’un pour l’avoir interviewé ou côtoyer pour des raisons professionnelles. On ne demande pas à un joueur des cadeaux, son maillot ou de l’argent, fût-il Lions indomptables.

Mes confrères auraient gardé des contacts strictement professionnels que les Lions n’auraient jamais eu l’occasion de les snober pour aller parler à leur confrères de l’occident. Mes confrères seraient restés fiers que jamais les Lions n’auraient eu l’occasion de les mépriser, de les traiter comme de vulgaires clochards.

J’espère que les malheurs de mon grand-frère Boney serviront de leçon à toutes et à tous. J’espère surtout que ce dernier et Radio Siantou poursuivront l’autre en justice. Il doit payer les préjudices physiques et moraux. Idriss Carlos Kameni et son mentor Thomas Nkono, aussi pour avoir arraché cameras de télévisions et téléphones portables des quelques confrères.

Mais, on est où là? Je wanda hein!

Edouard TAMBA

14 thoughts on “Quand Eto’o “zidanise” un journaliste

  1. Etum

    Man,
    Je suis d’accord avec toi mais il faut dire que certains de tes collègues ne sont pas des saints non plus. Ils pensent qu’il suffit de lire francefoot, l’equipe, regardez le foot sur canal horizons pour etre journaliste sportif lol.
    En tout cas comme j’ai compris zidane, je comprends Etoo

  2. Nino

    Là, encore, on est face à 2 problèmes très distincts qu’il convient de ne pas mélanger.

    1- Le comportement de la presse face à Eto’o, ou face au Lions, ou face à ce que vous voulez
    2- L’aggression physique dont a été victime un journaliste.

    ** Le premier point, si Eto’o n’est pas content, qu’il attaque les journalistes en justice. Beaucoup de gens le font quand ils estiment être diffamés, ou qu’on ment sur leur compte. Après une condamnattion, même symbolique, les journalistes vont se calmer.

    ** Le second point n’est pas acceptable. On peut humainement comprendre, mais c’est inacceptable. Sinon, on envoie le dangereux signal que les célébrités peuvent frapper les journalistes avec qui ils ont des problèmes.

    Je ne peux pas militer pour que le Cameroun ait une presse forte, libre et indépendante et comprendre ou accepter qu’on casse la gueule à un journaliste pour ce qu’il dit.
    La presse n’est pas seulement là pour dire du bien, elle est là pour tout dire, même du mal.

    Mais vu les mentalités au pays, on va “arranger” l’affaire, et l’opinion retiendra encore que certaines personnes peuvent casser la gueule d’autres personnes et rester impunies.

  3. Lenaelle

    Chassez le naturel….
    J’étais assez à terre lorsque j’ai lu la nouvelle…dire que c’est mon pitchouchou!
    Je pense malgré tout que les journalistes auraient pu faire preuve de plus de professionnalisme mais force est de constater qu’ils voulaient marquer le coup! Et ils ont réussi même si ce n’est pas très correct de faire déplacer des gens et de les laisser en plan. Quelles que soient les personnes.
    Par contre le geste d’Eto’o et ses paroles caractérisent assez bien son égo….

  4. Etum

    Si la fecafoot a décidé de couper les journalistes des ILICS il y’a bien une raison… Ces derniers n’avait qu’a ne pas venir à la conférence de presse tout simplement. Il ne faut pas exagéré quand meme.

    Pour le geste d’étoo je repete je le comprends vous savez des fois…

  5. edouardtamba

    Désolé pour ton pitchouchou Lena, malgré ses pleurs d’hier.

    Etum, hum! A di see you. Le maillot d’Eto’o que tu veux porter là va te serrer. Mal seulement, je te dis. Tu dis quez tu comprends quoi là?

    Nino, voilà l’affaire là qu’ils sont entrain arranger entre-eux. Finalement, pourquoi gaspille-t-on salive, encre et empreintes digitales de nos doigts pour cette fumisterie? M’nrve

  6. tsaal

    moi vraiment je suis très déçue. tout le monde pouvais faire çà sauf lui! qu’est ce qu’il y a à se souiller comme çà! qui a dit que argent et popularité étaient synonyme de grandeur? Eto’o nous a tout simplement prouvé le contraire. et puis Edouard tu as parfaitement raison. si tu veux qu’on te respecte, commence d’abord par te respecter. Si les journalistes sportifs sont des “gratteurs” tant pis pour eux! Eto’o par son geste “déplacé” n’a fait ke leur rappeler qu’ils sont des gratteurs!
    cette histoire va être étouffée dans l’oeuf comme d’hab!

  7. Etum

    Edouard au fait tu as retrouvé la petite de la dernière fois là?

    Etum ça c’est le grand-frère de la diversion. Mais je n’ai pas vraiment cherché la petite en question. Comme elle m’avait trouvé sans me chercher, je vais aussi la trouver sans là chercher :).

  8. Eddy

    Hein, une petite? où ca?

    Par ici Eddy. Je vois que tu as du manquer un épisode. Tu fais déjà le blog sous l’arbre?
    Edouard

  9. Eddy

    Mon frère il faut me lepp. C’est le coeur qui me fait.
    Looool, le blog-sous-l’arbre, loooool
    manges-moi, avec toutes les sauces du monde.

  10. Ti Aya

    Etum, lep Edouard comme ça. Il parle de diversion alors que c’est lui qui a comot le popo. Il nous donne en pâture une “damsel” (comme on dit en français en amérique) X pour qu’on forget de ask où il a nang finalement. Bon, est-ce qu’il y a quoi? On lep aussi.

  11. edouardtamba

    Etum, tu vois tes choses non? Une information mise sous embargo depuis from. Et tu ne fais que me falla sur ça. Voilà aussi que Ti Aya est entré dans ton équipe du shiba. Jusqu’à vous voulez call que le Fbi…

    Eddy
    “manges-moi, avec toutes les sauces du monde”, Hiyaaaaaaaa……..

Leave a Reply