Les fonds du Bts en insécurité au Minesup

FRAIS DE BTS

200 millions Fcfa en insécurité au Minesup

Le début des examens organisés par le ministère de l’Enseignement supérieur est prévu pour le 3 juin 2008. Les organisateurs continuent de garder les frais de ces examens dans leurs bureaux. Malgré l’affaire Norbert Ndong…

Plus de 200 millions de Fcfa ont été déposés à la direction du développement de l’enseignement supérieur (Ddes) au ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) à Yaoundé. L’argent en question est issu des frais de dossiers des candidats au Brevet de technicien supérieur (Bts), High national diploma (Hnd), Diplôme supérieur de l’enseignement professionnel (Dsep) et du High professionnal diploma (Hpd). Quelques sources, et responsables d’établissements ayant des candidats à ces examens, confirment y avoir convoyé les fonds en espèces.
« Nous sommes allés là-bas avec de l’argent en espèces dans les sacs. C’est dans son bureau [du Pr. Jean-Marie Essono, directeur du développement de l’enseignement supérieur, ndlr], que nous avons déposé », affirme le directeur d’un établissement privé d’enseignement supérieur à Yaoundé. Ce dernier précise que l’argent a été déposé en deux tranches, les 31 mars et 9 avril 2008. Soit environ six millions de Fcfa correspondant à des frais pour près de 165 candidats. Le directeur d’un établissement de même nature confirme y avoir aussi convoyé de l’argent en espèce. « Pour l’instant, il n’y aucune note officielle qui nous oblige à déposer l’argent dans un compte », poursuit-il sans plus de détail sur le montant versé ou le nombre de candidats. Parce que « c’est sensible », explique-t-il. Cet établissement a généralement le plus grand nombre de candidats. Une source dans cet institut parle d’un montant se situant aux alentours de 80 millions de Fcfa transporté dans des sacs communément appelés « sac nkouta ».

Gymnastique
L’opération aura été plus complexe pour les instituts installés hors de Yaoundé. Les dirigeants des établissements implantés à Douala se sont vus obligés d’effectuer un transfert d’argent d’environ 70 millions de Cfa par Express union pour certains. Une fois à Yaoundé, ces derniers ont récupéré les fonds qu’ils ont ensuite fait transporter par les soins d’une entreprise spécialisée en convoi de fonds. Puis les agents de cette entreprise ont gravi treize (13) étages du bâtiment pour accéder au bureau du directeur de la Ddes, par ailleurs secrétariat du Bts.
Les responsables des établissements se plient ainsi à une exigence de la Ddes. « On aurait souhaité verser ça dans un compte », lance un chef d’établissement. « C’est comme si ce qui est arrivé à Norbert Ndong ne leur a pas servi de leçon », constate un enseignant. En effet, Norbert Ndong, l’ex directeur de la Ddes, est en détention à la prison centrale de Yaoundé. Il a été interpellé suite à la dissipation des fonds collectés pour les examens sus-cités. Cet argent avoisinait 190 millions de Fcfa.
Quid des dispositions prises pour que l’histoire ne se répète pas ? « Il ne peut pas vous recevoir », lâche une femme au secrétariat du Pr. Essono, ce 9 mai 2008. « Rien n’a changé, ce sont les mêmes textes », indique le chef de la cellule de communication du Minesup, Jean Paul Mbia. Pour ce qui est des sommes encaissées et du nombre de candidats, « on ne peut rien vous dire. On n’a pas encore publié les listes provisoires », répond l’une des secrétaires du Pr. Essono. Pourtant, les listes provisoires des candidats centre d’examen de Yaoundé sont affichées dans le hall, et datées du 6 mai 2008. On y décompte 2700 candidats au Bts, 298 au Dsep, 44 pour le Hnd et 13 candidatures rejetées. Soit au moins 91,6 millions collectés à Yaoundé, en partant du fait que les frais varient, selon les examens et les catégories, entre 30 000 et 50 000 Fcfa.
Selon un texte signé du Minesup le 7 février dernier, il existe 5 centres d’examens au Cameroun : Douala, Garoua, Ngaoundéré et Bandjoun en plus de Yaoundé. Plus de 6000 candidats avaient affronté ces examens l’année dernière. Parmi lesquels 1399 candidats au Bts à Yaoundé, selon Jean Paul Mbia. Il y’en aura 2700 cette session. Preuve que les postulants augmentent ; tandis que les recettes qui vont avec ne sont pas sécurisées.

Le chef du service des examens en fuite ?
Certains enseignants du cycle Bts continuent de subir le détournement des fonds de la session 2007 du Bts. Il s’agit de ceux ayant proposé des épreuves, et participé à la correction des copies pour le compte de la dernière session. Ces derniers n’ont pas encore été désintéressés. Les nouveaux responsables du service des examens ne veulent pas gérer le cas. Laissant des enseignants aux abois, malgré le principe de continuité du service public. « Ils me doivent plus de 200 000 Fcfa », se plaint l’un d’entre eux. Il dit avoir reçu l’explication selon laquelle la personne qui s’en chargeait n’est plus là. Il s’agit de Mme Nyemb Fantalie Miss Caroline, ex chef du service des examens, et accessoirement agent financier sous l’ère Norbert Ndong. On apprend au Minesup qu’elle a pris un congé administratif durant le 3e trimestre 2007. Puis elle a demandé un congé maladie et est partie pour l’Europe ou les Etats-Unis, selon diverses sources. Mme Nyemb n’a plus donné de nouvelles et on croit savoir ici qu’elle est en fuite. Elle avait pourtant été entendue par la Police judiciaire pendant les enquêtes préliminaires sur la gestion de son supérieur hiérarchique.

Par Edouard TAMBA
In Le Messager du 14-05-2008

24 thoughts on “Les fonds du Bts en insécurité au Minesup

  1. ze zame henriette

    je suis étudiante dans un institut de yaoundé , j’ai cru entendre que les corrections sont terminées mais pourquoi les résultats ne sorten-ils pas ? QUAND SORTIRONS T-ILS?

  2. andrien

    pouquoi vous faites nous a tout subir?j’ose croire que nous sommes des êtres humains comme vous. Prenons conscience s’il vous plaît

  3. marce

    Est ce que les résultats du BTS 2008 vont encore sortir cette année? si oui, pourquoi ce n’est pas encore faits? si non, dans combien d’années sortiront-ils? Ne nous faites plus souffrir svp.

  4. yannick touani

    je suis étudiant à l’istdi ,filiere ii et je pense que le gouvernement camerounais na pas piétier des jeunes diplomés que nous sommes faute de quoi nous devons sortir de se pays .

  5. ETAM MOT

    il parait clair que cette année pour les étudiants des instituts privés pose des questions. en 2007 les résultats du bts, hnd, dsep sont sortie pas plus de 02 mois après les soutenances. malgré les malversations qu’on nous avaient annoncées en 2007, les fameux résultats sont qu’en même sortis avant le 03 Sept.2007. cet année, il faut rester souriant pour ne pas tracker. en effe, quand quelqu’un voit ses cadets sortir le matin pour les classes et que sa situation n’est pas encore claire. quand un parent commence à appreter la rentrée de sex enfants alors que certains ne connaissent pas leur résultats. au moment où les universités en partenariat avec les intituts privés demandent à ceux ci d’organiser le concours d’entrée en licence professionnelle et que les étudiants ne savent si ils ont la réussite ou l’echec entre les mais. quand certains étudiants vous disent avoir eu leurs résultats par des voies officieuses, on se demande si la mafia ne né pas déja dans le milieu académique? pourquoi cet incompétence, cette indolance? quel est l’interêt de centraliser la publication des résultats à la seul personne du Minesup? alors qu”il existe un service de examen. pourquoi les enseignants réclament-il leurs argents pour les corrections?

  6. achler

    nous vous prions de prendre conscience que, si les fondateurs des ets prives sont les chefs d’entreprises et sont concurrents du MINESUP, ce n’est pas le cas pour les etudiants. il n’y a qu’ un pays et une seule categorie d’etudiant meme si nous avons optés pour le Bts. cher MINESUP ne continuez de vous noyer dans une telle souillure.

  7. arnaud kenfack teumo

    je me suis lassé du fait d’entendre les réultats du BTS 2008 en vain c’est incompréhensible ce qui se passe; pourquoi tout ce flou qui règne sur un examen national qui est supposé transparent, quel example pour les générations futures. autant de questions dont nous n’aurons jamais accès à une reponse sauf garder une image très sale de nos propores dirigeants

  8. Tatang E. A.

    Hi all, can somebody really explain to me the fate of HND in Cameroon, why are they not Job vacancy that Cameroonians Holders of HND can apply, or concours that require HND holders. HND holders find it difficult to further their studies especially in the field of Engineering. They are Government Engineering department attach to the our Universities, but there is no way for a HND or BTS holder to further in this department.

    K.d.P Loading
    Bamenda

  9. beranger gilles

    bonjour à tous
    c’est vraiment très triste. une fois de plus le MINESUP nous demontre leur médiocrité legendaire dans la gestion de l’examen BTS. Dans tous les cas il est temps que le gouvernement camerounais prenne les choses en main car nous avons assez de cette torture ….
    chaque année !!!!
    c’est trop.

  10. la jenju

    je comprend plus rien dans cette affaire de bts!! pardon que quelqu’un essaie de m’en expliquer”” colonel pozos””

  11. Mbella Stéphanie

    c’est quoi cette histoire, c’est vraiment dommage que les resultats du bts ne soient pas jusqu’à ce jour proclamés. Qu’est ce qui se passe au MINESUP ? S’il vous plaît ne nous laisser plus dans le suspince nous voulons nos résultats. Quel avenir le MINESUP reservera pour les étudiants camerounais si ce laxisme persiste ?
    Soyez au moins sérieux et prennez conscience du préjudice que ce retard pour causé aux étudiants. nous étudiants ne sommes pas du tout content faites quelque pour nous.

  12. LOUIS

    JE SUIS VRAIMENT DECU POUR NOTRE PAYS QUI VA DE MAL EN PIRE. TROIS MOIS PASSEES SANS RESULTAT D’UN EXAMEN OFFICIEL, MOTIF DETOURNEMENT DES FONDS;SIGNE DE SOUS DEVELOPPEMENT.

  13. Achler

    Beranger a parlé de la mediocrité du MINESUP. sachant qu’ etre mediocre signifit avoir une note autour de 08/20 , je pense que le minesup ne merite pas la mediocrité à ce stade ou un examen fait plus de 03 mois sans resultats. alors parlons plutôt de la nullité du minesup pour ne pas se lancer dans un faut debat.
    Cher camarade etudiant consolez-vous et soyez confiant car de toutes les façons meme en 2009 il finirons par nous donner nos resultats. nous avons payé pour cela et nous meritons par nos peines vue les nuits et les nuits sans sommeil.

  14. Roger

    Une fois, on peut comprendre. deux fois, c’est vraiment incompréhensible.Quel est ce pays où chacun fait ce qu’il veut et quand il veux!!!!
    Chaque jour détournement. Mais c’est une honte. Les caisses de l’État ne sont pas devenues des caisses familiales. Vous devriez avoir honte. Libérez les étudiants, bandes d’inconscients Caractérisés

  15. pascal

    bjr
    où sont nos resultats?
    nous ne parvenons plus à supporter.
    si c’est du flou devant, dites nous; là on saura quoi faire de notre avenir ou du moins on commenceras à y penser encore car , on ne sais plus quoi faire au juste…

  16. atango lucatoni

    oui c’est bien bo de dire ouffffffffffffff enfin mais alors
    j’ai entendu que certaines copies de bts 2008 se sont egarées que vont faire ceux qui n’ont pas vues leurs noms sur la liste?qu’ils ont echoués?ou comment?

  17. nken 2

    A quand les resultats du BTS 2008? sachant que la rentrée universitaires est pour très bientot. Quel avenir academique pour nos enfants ? Quel heritage, nous enseignat allons – nous laissé a notre pogeneture

    Mon frère les résultats ont finalement été publiés le 18 septembre 2008.
    TAMBA

  18. Georges Nana, étudiant à IBCG filière tci

    Politique, politique, ils n’ont que ce mot à la bouche.Moi je dis que c’est la politique du ventre, tout pour eux et rien pour les autres, quelle image!?Pourtant c’est encore eux qui disent après que la jeunesse est le fer de lance de la nation, mais à 70 ans on en trouve encore qui exercent.Pauvres de nous jeunes diplômés de l’enseignement sup; quand allons-nous pouvoir faire nos preuves???

Leave a Reply