Yves Michel Fotso entendu à la Police judiciaire

EPERVIER II

La Pj entend Yves Michel Fotso

Le feuilleton entre le directeur général de la Commercial bank of Cameroon (Cbc) et la police judiciaire s’est poursuivi à Yaoundé le 30 avril 2008. C’est aux environs de 9h que Yves Michel Fotso, débarque à la Direction de la police judiciaire (Dpj) à Yaoundé. A bord d’une rutilante Mercedes classe S de couleur grise immatriculée Lt 874 Al. Trois autres voitures font partie du cortège, dont deux véhicules tout-terrain. C’est en toute discrétion que Y.M. Fotso pénètre le bâtiment de la Dpj. Il est directement conduit dans le bureau du directeur de la Dpj, selon des sources policières.

A l’extérieur, les hommes de main de Y.M. Fotso font des va-et-vient incessants. Des éléments gardent l’entrée, armes au poing. D’autres plus discrets rodent en civil. La discrétion est aussi de mise quant au sujet de l’audition de l’homme d’affaire. Le fait qu’il soit entendu à Yaoundé amène à penser qu’il s’agit de la même enquête préliminaire dont Jean-Marie Atangana Mebara fait l’objet ; et pour la quelle il a été entendu le 25 avril 2008 à la Dpj. Il s’agirait d’une enquête faisant suite à l’achat foireux d’un avion présidentiel en 2004 (Affaire Albatros). Ou encore du dernier passage de Y.M. Fotso à la Cameroon airlines (Camair) comme Administrateur directeur général.

Quoi qu’il en soit, notre source affirme que l’audition se déroule dans le bureau du directeur de la Police judiciaire. A 9h45, Les secrétaires permanents des comités nationaux de lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose sortent de la Dpj. Il s’agit respectivement de Dr Feuzeu, Dr Okala et Dr Wang. Entourés de policiers, ils sont répartis en deux groupes, et emmenés dans les cars de la police. Une indiscrétion signale qu’ils ont été extraits de la Prison centrale de Yaoundé (ils y sont en détention préventive depuis le 10 avril 2008), pour les procédures de saisie de leurs biens. Entre temps, la Mercedes grise de Y.M Fotso s’est garée devant le centre médico-social de la police. Le conducteur n’en est pas descendu, malgré l’intensité du soleil.

Son calvaire prend fin aux environ de 14h. Heure à laquelle Yves Michel Fotso sort du bâtiment. « Ils sont partis juste avant la pluie », renseigne une exploitante de call-box. Le vice-président du Groupe Fotso aurait fait le déplacement de Douala après avoir obtenu des autorités, l’assurance qu’il pourrait repartir libre après son audition. Ce à la suite à convocation qui lui a été notifiée le 28 avril 2008 à la direction générale de la Cbc à Douala.

Par Edouard TAMBA

In Le Messager du 06-05-08

One thought on “Yves Michel Fotso entendu à la Police judiciaire

  1. Malaika

    Merci pour tes articles grâce à toi je me tiens au courant de l’actualité du pays. Souvent j’avoue je m’éneeeeeeeeeeeeeeeerve mais je reviens lire quand même. Bises frangin et prends soin de toi
    Malaïka

Leave a Reply