Mtn Cameroon renforce les capacités de Kom-Feg

DON

Les capacités de Kom-Feg renforcées

L’association a bénéficié d’une dotation en matériels agricoles offerts par Mtn Cameroon. La cérémonie a eu lieu le 11 mars 2008 à Mfou.

La journée internationale de la femme a fait ses prolongations à Mfou le 11 mars 2008. Dès 10h, la place des fêtes est prise d’assaut par la population. Hommes en tenue, conducteurs de mototaxis et quelques élèves s’ajoutent aux agents et fonctionnaires des différentes délégations départementales représentées dans le chef-lieu de la Mefou et Afamba. Les femmes sont plus nombreuses. Près de deux cents arborent des robes jaunes et des casquettes de la même couleur. On peut y lire Kom-Feg [Traduction : ‘soit sage’ en ewondo, langue parlée dans le coin]. C’est en fait le nom de l’association qui est à l’honneur ce jour. Ce regroupement de femmes attend de recevoir un don des mains de la société de téléphonie mobile Mtn Cameroon.
Pour l’occasion, le directeur général adjoint de cette entreprise de téléphonie mobile, Jean Claude Ottou, a fait le déplacement. Tout comme le gratin politico-administratif de Mfou. Il faudra attendre quatre allocutions, et des prestations de percussions de chants et de danses pour voir arriver le moment le plus attendu. La présidente nationale de Kom-Feg, Mme Housseini Sallé, née Collette Evina, reçoit alors le don de Mtn. Du matériel pour activités agricoles tels que : arrosoirs, machettes, houes, porte-tout, brouettes, fourches, limes, botte en Pvc… Soit près de 151 outils pour permettre aux femmes rurales membres de Kom-Feg d’améliorer leur production, selon le vœu de leur présidente.
“ Faites-en bon usage ”, leur lancera le maire, Roger Belinga. “ les membres (…)devront se garder de placer les brouettes et porte-tout auprès des membres ou des tiers non membres pour se faire de l’argent ”, avertit Dieudonné Ambassa Zang, coordonnateur national de Kom-Feg. Pour la déléguée départementale du ministère de la Promotion de la femme et de la famille, Solange Abé Onana, ce don est un investissement “ dans la femme et la fille ”. Pour l’autonomisation de la femme, “ il faut renforcer ses capacités techniques et matérielles, et ceci passe par la négociation des partenariats alors que pour obtenir ces partenariats, il faut savoir s’organiser rationnellement voire sagement ”, conclut-elle.
Le don à Kom-Feg arrive ainsi après des actions similaires dans les neuf autres provinces du Cameroun. “ C’est chaque année qu’on le fait depuis l’année dernière [2007, ndlr]. A l’occasion de la Journée internationale de la femme et celle de la femme rurale ”, signale Laure A. Atangana, chargée des relations publiques à la direction régionale de Mtn Cameroon pour le centre. Elle ajoute que cette action vise à soutenir “ la femme, et lui donner les moyens d’accroître sa production ”.

Focal : Kom-Feg en bref
Créée en 1989, Kom-Feg est une association apolitique entièrement vouée au développement ”, explique Mme Housseini. “ Notre vocation initiale était d’encadrer la femme rurale pour la sortir de la marginalisation et lui permettre d’être acteur du développement… ”, poursuit-elle. Avec le temps, les femmes de Kom-Feg se sont retrouvées “ face à des problèmes de commercialisation des fruits de leur travail ”. Car les ambitions ici ont traversé le triangle national. “ A ce jour notre réseau compte 42 000 femmes ”, se réjouit la présidente avant d’annoncer l’existence des antennes de l’association à Ebibeyin (Guinée équatoriale), Bitam (Gabon) et Bongor (Tchad).

Par Edouard TAMBA
A Mfou
In Le Messager du 18-03-2008

Leave a Reply