Le gouvernement célèbre les Lions indomptables

CAN 2008

Le gouvernement célèbre les Lions indomptables

photo-de-famille-ph-tamba.jpg

Fier dans la défaite. C’est probablement le profil qu’a voulu afficher le gouvernement camerounais après la deuxième place obtenue par les Lions indomptables à la Can ghanéenne. Une prestation qui « nous remplit d’orgueil et nous honore », dira Inoni Ephraïm, Premier ministre du Gouvernement camerounais. Ce dernier s’exprime ainsi hier, 11 février 2008. Dans la cour de son domicile. Devant un parterre de membres du gouvernement, de journalistes, photographes et de curieux. Et surtout, en face de l’équipe nationale du Cameroun, et de son staff administratif, technique et médical.

Song « Magnan » Bahanag et ses coéquipiers sont sur leur 31. Cérémonie protocolaire oblige. Idrissou Mohamadou et Mbami Modeste manquent à l’appel. Le parcours de ces Lions constitue un « exploit » pour le Pm. Car selon lui, ils sont allés « jusqu’au bout de l’effort ». Mais « les vicissitudes du sports ne nous ont pas été favorables », relève-t-il. Peut-être parce que la période de préparation aura été « relativement courte », observe le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), Augustin Edjoa. La blessure de Alexandre Song, et l’expulsion de Bikey Amougou y sont aussi pour quelque chose, selon le Minsep.

N’empêche qu’il tire un bilan satisfaisant de l’expédition ghanéenne au cours de laquelle les Lions auront eut « un comportement honorable », malgré quelques difficultés liées aux habitudes alimentaires. « Nous sommes quand même allé jusqu’au bout », note le ministre. Malgré les deux faux pas contre l’Egypte. Pour Magnan, cette deuxième défaite est « une finale qu’on ne devrait pas perdre ». Et de philosopher pour conclure que « le foot a ses réalités que nous ne pouvons pas toujours expliquer ». Il n’oublie pas le public fidèle. « Même en, perdant, on a senti que le peuple était près de nous », reconnaît Song B.

Qu’à cela ne tienne, le mythique capitaine des Lions veut croire en l’avenir. Il affirme que l’équipe est rajeunie à près de 70%. « Il y a la coupe d’Afrique en Angola, et la Coupe du monde en Afrique du Sud », envisage-t-il déjà. La preuve que entre Magnan et les Lions, « the show must go on ».

Édouard TAMBA

2 thoughts on “Le gouvernement célèbre les Lions indomptables

  1. Lenaelle

    Whaaa, jolie photo! Moi même je suis trop fière de nos Lions! La défaite n’a pas un goût si amer que ça, car outsiders dès le début de la compétition, ils sont arrivés en finale et pour ça je lève mon verre!
    J’ai direct repéré mon chouchou, en passant Alexander n’est pas mal non plus….
    Merci pour la photo

  2. edouardtamba

    Lena, j’espère que tu n’as pas trop pleurer dimanche dernier. Je suis bien content que tu ne sois en même temps déçue et satisfaite. Après ton “pichouchou“, tu guettes déjà le petit Song? Laisse le même grandir non! C’est comment? Hi hi hi
    D’ici à demain je vais ajouter d’autres photos de cette réception chez le Pm, et régler l’affichage.

Leave a Reply