Portrait de Janvier Mbarga

Janvier MBARGA

janvier-mbarga_1.jpg

Sur les traces de l’araignée noire

Le gardien de Canon de Yaoundé est l’unique amateur présélectionné pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations (Can).

Il aura 23 ans le 17 janvier prochain. Ses 1,85 m et 80 Kg se sont imposés dans les cages du Canon de Yaoundé. Et les dirigeants de ce club le comparent déjà à Thomas Nkono dit « l’araignée noire ». Janvier Mbarga préfère rester lucide, et « concentré ». Il est l’unique amateur faisant partie des 28 joueurs présélectionnés pour la Can 2008 au Ghana. « Une chance » selon lui, surtout que « ce n’est qu’une présélection », relève-t-il.

« J’ai fait le dernier stage en Allemagne. Ils m’ont bien accueilli. J’ai reconnu beaucoup de voisins du quartier, des anciens coéquipiers. L’ambiance est bonne enfant. Je suis là, je vais jouer ma chance à fond », promet-il. Car, « C’est un rêve, si jamais je là joue. Ou au moins je participe, ce serait un grand pas pour moi », espère-t-il. Une occasion de se mettre sur les traces de quelques aînés. Surtout ceux qui comme lui, ont fait leurs premiers de footballeurs au quartier Biyem-Assi à Yaoundé. Il s’agit entre autre de Joël Epalle ; Timothée Atouba, Stéphane Mbia et Idris Carlos Kameni.

Il confie avoir été bien accueilli parce dernier. « Carlos c’est un voisin du quartier, et un grand frère. On se connaît depuis », raconte Janvier. Quant à Souleymanou, l’autre gardien de la sélection nationale, « il est hyper sympa. Il m’a bien accueilli, on a discuté et on travaillait ensemble ». Comme eux, Thomas Nkono l’a fait rêvé à l’époque. Mais aujourd’hui, il est plus séduit par d’autres portiers. Petr Cech (Chelsea et République Tchèque), Iker Casillas (Real Madrid et Espagne) et Gianluigi Buffon (Juventus de Turin et Italie).

En attendant d’être aussi « grand » qu’eux, son palmarès n’est pas vierge. Janvier Mbarga est champion d’Afrique avec les Lions militaires en 2006, vice-champion du monde avec la même sélection en 2007, vice-champion du Cameroun en 2005 avec le Canon de Yaoundé. Année à laquelle il a débarqué chez les Mekok Megonda en provenance de Jeunesse star de Yaoundé. « J’ai toujours joué au poste de gardien de but », précise-t-il. Et ses parents ne l’ont jamais empêché de jouer. Du coup, le foot a pris le dessus sur les études scolaires. Ce après, des classes au lycee de Biyem-Assi, au lycée technique de Nkolbisson et au lycée bilingue d’Application. Il compte tout de même reprendre études, sachant qu’« on ne cesse pas d’apprendre ».

Edouard TAMBA

In Le Messager du 7-01-08

Leave a Reply